↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jonneine Zapata


Cast the Demons Out


(30/11/2008 - Autoproduction - Rock - Genre : Rock)
Produit par

1- Intro to Cast the Demons out / 2- Good Looking / 3- Worry / 4- No Big Deal / 5- Burn / 6- Bandit / 7- 2, 3, 4 / 8- I'll Lay Down my Life / 9- Cowboy / 10- Out in the Woods
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (17 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"La voix de cette Angeline est une démoniaque possession... "
Marc, le 27/03/2009
( mots)

Dans la Cité des Anges les démons de Jonneine Zapata rôdent... Après un single live enregistré au mythique Wiltern Theatre en ouverture des Raconteurs, cette envoûtante beauté vient de les délivrer de son premier album. Et malgré les petites imperfections inhérentes à une autoproduction, elle y a rassemblé tous ses atours.

A l'écoute de ses 11 titres, dont un caché, Jonneine est ainsi capable de vous déshabiller de paroles osées avant de se montrer sans défense et tourmentée dans la seconde ou la chanson suivante. En quête d'âmes à ensorceler, sa voix libère assez d'inflexions et de fêlures pour que l'on se damne pour elle. Impossible d'en réchapper, son inhabituelle résonance est un ravissement. Et à mieux la percevoir, c'est alors la concision et la verdeur de ses textes qui commencent à impressionner. Sous une plume acérée, elle s'y dévoile en mettant à nu les passions comme les abandons : d'une drague sans détour en quête d'une nuit de sexe ("Good Looking"), à une criante rage contre la guerre en Irak ("Cowboy"), en passant par une vie de femme sacrifiée ("I'll lay down my life") et une enfance sans père ("Little one"). Certains récits sont exaltés, d'autres, à l'évidence, ont été douloureusement vécus...

Hantées jusqu'à leur évanescence, les chansons ont de fausses allures d'americana et s'acoquinent tout aussi bien avec des intonations de soul, sa première influence vocale, de rock, principalement, voire même de punk. Le tout est charpenté par les riffs d'une guitare vrombissante louvoyant des tempi mesurés par quelques notes de piano. Seul petit bémol, la rythmique, qui n'est pas toujours au niveau de ceux qu'elle accompagne, même si sur "Bandit", ma favorite, et "Cowboy", elle finit par emporter les morceaux.

Qu'importe la tentation, à l'instar de PJ Harvey ou de Nick Cave, la démarche créatrice de Jonneine Zapata envoie ses contours au diable. Elle y repousse ses propres limites pour toucher les sens de plein fouet. A la suite et à la poursuite de Cast the Demons Out, l'Angeline n'attend plus qu'un signe révélateur pour traverser les hémisphères. S'il ne tenait qu'à moi, elle aurait déjà parcouru le globe plusieurs fois. En attendant, elle ne cesse de sillonner mon univers musical. Avant de fréquenter le vôtre ? Pourquoi pas...

Si vous aimez Cast the Demons Out, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également