↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Sidilarsen


Une Nuit Pour Sept Jours


(13/10/2008 - New Track - métal électro - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Deuxième Vie / 2- Acide Occident / 3- Féline / 4- En Vidéo / 5- Jusque Sur Mars / 6- Le Prochain Eté / 7- Un Elan Du Coeur / 8- Où Il Veut / 9- Ancienne Etoile / 10- Essentielle Etincelle / 11- Retourner La France / 12- Appel A La Résistance
Note de 2/5
Vous aussi, notez cet album ! (6 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Trois ans après Eau, Sidilarsen signe un retour de grande classe"
Jerome, le 10/11/2008
( mots)

Décidément, cette fin d'année 2008 est synonyme d'effervescence musicale pour la ville rose. Nouveau coup de projecteur du côté du collectif Antistatic, c'est cette fois aux cinq membres de Sidilarsen de sortir des rangs pour donner une suite à leur aventure discographique avec Une Nuit Pour Sept Jours. Active remercié, c'est au tour de New Track de soutenir l'électro-métal du groupe. Mais reste à savoir si les intentions restent les mêmes.

Et le mieux pour rassurer tout le monde étant encore de reprendre les choses là où elles étaient restées, le groupe n'y va pas par quatre chemins pour ouvrir ce nouvel album. En balançant coup sur coup deux ogives musicales. Martèlements de rythmiques électro-indus, guitares lourdes et mordantes, section rythmique hors d'haleine et son mastoc, "Deuxième Vie" et "Acide Occident" font rejaillir cette touche Sidilarsen immédiatement reconnaissable. Une entame de disque pour recentrer l'auditeur, le mettre à l'aise. Trois ans après Eau, une piqûre de rappel semblait nécessaire. Histoire de se souvenir que le combo toulousain est avant tout un groupe de scène qui sait exactement comment s'y prendre pour dynamiter les salles. Mais si Sidilarsen aime prendre autant son temps entre deux albums, ce n'est certainement pas pour nous resservir les mêmes ingrédients réchauffés. Car une fois cette première ligne droite engloutie pied au plancher, le groupe n'hésite pas à relâcher la pression pour mieux élargir les horizons musicaux qu'ils avaient laissé entrevoir précédemment. "En Vidéo", "Où Il Veut" et surtout "Le Prochain Eté", trois morceaux disséminés au fil des pistes, aux ambiances peaufinées et aux arrangements vocaux soignés, laissant de côté le côté brut pour mieux s'appuyer sur le ressenti, tout en gardant cette même intensité dans les textes.

Et même si le groupe n'est jamais aussi convainquant que lorsqu'il sort la grosse artillerie, comme pour les deux hymnes de fosses que sont "Jusque Sur Mars" et sa rythmique "au pas" ou le limite punk "Appel A La Résistance", Sidilarsen confirme son envie d'évolution. Sa recherche de renouveau, et ses prises de risques. Avec seulement trois albums studios à leur tableau de chasse en plus de dix ans d'existence, le groupe réussit à atteindre avec ce Une Nuit Pour Sept Jours une maturité musicale qui ne laisse présager que du bon pour l'avenir.

Si vous aimez Une Nuit Pour Sept Jours, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Sidilarsen


eau


Album de la semaine
À lire également