↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Raveonettes


Chain Gang Of Love


(22/08/2003 - Columbia - pop rock - Genre : Rock)
Produit par

1- Remember / 2- That great love sound / 3- Noisy summer / 4- The love gang / 5- Let's rave on / 6- Dirty eyes (sex don't tell) / 7- Love can destroy / 8- Heartbreak stroll / 9- Little animals / 10- Untamed girls / 11- Chain gang of love / 12- The truth about johnny / 13- New york was great
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Duo danois très dark, dans la lignée d'Interpol ou des White Stripes."
Tonio, le 07/09/2003
( mots)

Après avoir sorti il y a quelques semaines un mini-album très remarqué, "Whip It On", les deux danois de The Raveonettes nous reviennent avec un vrai album "Chain Gang Of Love" et sa pochette digne des sixties.

Les règles sont simples : pas de chanson de plus de 3 minutes, pas plus de 3 accords par chanson, c'est aride, brut, et hyper simpliste, mais les mélodies sont là. Le groupe est composé d'un garçon et d'une fille qui chantent généralement en choeur sur leurs chansons, tout ça sur un son de guitares torturées et des arrangements bien trouvés. Un son garage mais malgré tout assez propre.

Produits par Richard Gottehrer, producteur légendaire de Blondie ou des Go Go's, les Raveonettes nous offre là un très bon premier album et on ne leur demande que de confirmer.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

The Raveonettes


Lust lust lust


Critique d'album

The Raveonettes


Pretty in black


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également