↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Black Belt Eagle Scout


Mother of My Children


(14/09/2018 - Saddle Creek - Indie - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Soft Stud / 2- Indians Never Die / 3- Keyboard / 4- Mother of My Children / 5- Yard / 6- I Don't Have You in My Life / 7- Just Lie Down / 8- Sam, A Dream
Note de 0.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Une des plus belles révélations Indie-Pop de 2018."
Arthur, le 15/01/2019
( mots)

 Quel plaisir non dissimulé lorsque l'on découvre de nouveaux talents. Quelle émotion quand notre curiosité est récompensée par des perles rares encore inconnues chez nous, des artistes prometteurs qui ne sont pas avares en sensations rock.


Black Belt Eagle Scout. Derrière cet étrange patronyme se cache Katherine Paul ou KP, une multi-instrumentiste de Portland, Oregon qui nous a offert, à la rentrée dernière, un tout nouveau disque. Huit titres. Une pochette intrigante. Un intitulé poétique s'il en est. De quoi laisser songeur.


Le 14 Septembre dernier paraissait Mother of My Children.


"Soft Stud" ouvre l'album avec quelques notes de guitare grungy. Soudain, la voix fait son apparition. Une voix enchanteresse, une caresse, une invitation au voyage. On décolle lentement de son siège, au rythme du morceau qui monte en puissance sans jamais s'arrêter. Débarquent, une basse, une batterie de plus en plus fortes. Puis le grand final. Toute la deuxième partie du titre est instrumentale avec un duel guitare/basse aux influences 90's assumées. S'en suit une explosion sonore dont il est impossible de décrocher jusqu'à la dernière seconde du morceau où l'on se demande ce qui vient de se passer. Une introduction qui ouvre l'appétit, c'est le moins que l'on puisse dire.


Pour faire retomber la pression, KP prend l'audieur par la main et l'emmène voyager à bord du très intimiste "Indians Never Die". Une chanson poignante aux accents post-rock. Une berceuse mélancolique qui dévoile le véritable visage de cet LP : un cocon doux-amer où l'on peut s'attendre à tout.


Ainsi, Black Belt Eagle Scout propose avec Mother of My Children différents univers à explorer. Du très Trip-Hop "Keyboard" au Noisy "Just Lie Down" en passant par de belles balades pop telles "Mother of My Children", le titre éponyme, on navigue d'émotion en émotion emmené par la douceur du timbre de Katherine Paul et de son talent pour les ritournelles entetantes.


Le disque s'achève sur "Sam, A Dream". Morceau encore une fois sous influence post-rock digne d'un Mogwai qui fait décoller une dernière fois. Une magnifique conclusion à l'image de l'album : tout en finesse, bien dosé comme il faut.


Un LP prometteur donc. Fruit d'une artiste qu'il faudra suivre ces prochaines années et dont le talent créatif n'a d'égal que son engagement (Katherine Paul se revendiquant elle-même comme indigène, queer et feministe, des thèmes qu'elle retranscrit merveilleusement dans ses textes). Après un si beau disque, il est donc légitime d'espérer prochainement un passage en France. La qualité des live de KP et sa bande n'étant plus à prouver. D'ici là, nous reste ce Mother of My Children, idéal pour se réchauffer cet hiver et apporter un peu de douceur en ces temps difficiles.


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Août 2019
30
Sortie d'album

Black Belt Eagle Scout


At The Party With My Brown Friends


Studio
Album de la semaine
À lire également