↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Beatles


Let It Be... Naked


(17/11/2003 - - Culte - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Get Back / 2- Dig a Pony / 3- For You Blue / 4- The Long and Winding Road / 5- Two of Us / 6- I've Got a Feeling / 7- One After 909 / 8- Don't Let Me Down / 9- I Me Mine / 10- Across the Universe / 11- Let It Be / 12- Data Track
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
""
Lulu, le 03/11/2005
( mots)

Depuis le temps qu’il voulait le faire... Extrêmement déçu par la sur-production de Phil Spector pour l’album Let It Be, Paul McCartney peut enfin révéler au monde sa propre version du dernier album paru sous le nom des Beatles mais avant-dernier à être enregistré dans le temps. Ce projet, qui devait être au départ une sorte de documentaire sur la création en studio au jour le jour d’un album des Fab Four, sera un fiasco et le témoignage que la fin était très proche, les quatre musiciens n’étant plus du tout sur la même longueur d’onde. Paul sera peut-être le seul à essayer de réunir le meilleur de tout ça, le faisant ainsi passer pour un dictateur par les autres. La goutte d’eau faisant déborder le vase fut sûrement le sort que réserva Phil Spector à “The Long And Winding Road”. Pendant trente ans, Paul ne pardonna jamais cet arrangement truffé de cordes dégoulinantes.

Tout d’abord, Macca décide de supprimer “Dig It” et “Maggie Mae”, de rajouter “Don’t Let Me Down” (qui faisait partie de ces enregistrements mais qui était sorti seulement en single) et de modifier complètement l’ordre des chansons. S’il est plus judicieux de démarrer l’album par un titre fort comme “Get Back” plutôt que “Two Of Us” sur l’ancienne version, elle ne recèle pas de grosses nouveautés, peut-être au niveau du solo qui est une prise alternative et la chanson se voit malheureusement amputée de toute sa fin. Ni “Dig A Pony” de Lennon, ni “For You Blue” de Harrison (aux racines bien bluesy à la pédale Wah-Wah déjantée), ni le “Two Of Us” de McCartney ne recèlent un quelconque intérêt à être réédités ici. De bonnes chansons mais sans la magie Beatles, le petit côté unique qui s’efface pour laisser la place à des chansons classiques mais agréables. Le “I’ve Got The Feeling” est toujours aussi insipide et la vieille “One After 909” (chanson créée au début du groupe mais qui n’avait jamais trouvé sa place dans un album) peut enfin donner un petit souvenir Rock n’ Roll aux relents de Beatlemania des années 1962-63.
Mais cet album recèle quand même quelques perles comme le “Across The Universe” de Lennon accompagné tout du long par un sitar, le sublime et éternel “Let It Be” de McCartney et “Don’t Let Me Down” bien sûr. “I Me Mine” est la preuve parfaite qu’Harrison se trouve aux même niveau que ses deux collègues pour ce qui est de la composition. D’ailleurs, la quasi totalité de son premier album solo aurait pu se trouver sur “Let It Be” si l’hydre à deux têtes Lennon/McCartney avait pris un peu de temps pour écouter. Et ce fameux morceau “The Long And Winding Road” alors ? Et bien, à part les parties de violons enlevées pour des versions plus épurées au piano et à l’orgue, rien de bien neuf sous le soleil. Ca ne valait sûrement pas trente ans de pleurnicheries.

Cet album contient un deuxième CD (qui aurait pu rentrer sur le premier, business, business) présentant des discussions entre les Beatles entrecoupées d’esquisses de nouvelles chansons (“All Things Must Pass”, “Jealous Guy”), d’anciennes (“Don’t Pass Me By”, “Every Little Things”...), de celles qui seront sur Abbey Road (“Sun King”, “She Came In Through...”) ou de quelques passages inédits très courts. Intéressant pour les fans avides de nouveautés de leur groupe préféré, inutile pour les autres.

Au final, un album au son dépoussiéré, quelques arrangements différents pour certaines chansons, du nouveau matériel (mais pas trop quand même). Un peu plus brut et rock, un peu moins produit mais au final, l’idée de payer vingt euros ne pourra venir que chez les fans, les autres ont déjà les meilleures chansons dans les Best Of.

Commentaires
prospero55, le 07/03/2017 à 14:13
"I've Got a Feeling" insipide ??? Vous êtes sûr que ça va ? C'est une des chansons des Beatles les plus fortes et les plus unanimement appréciées... Une ultime collaboration Lennon/McCartney, en plus...
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur vos smartphones et tablettes Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Mai 2017
26
Sortie d'album

The Beatles


Sgt. Peppers Lonely Hearts Club Band - 50th Anniversary


Réédition
Critique d'album

The Beatles


Abbey Road


Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert