↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

David Bowie


Heathen


(11/06/2002 - Columbia - - Genre : Rock)
Produit par

1- Sunday / 2- Cactus / 3- Slip Away / 4- Slow Burn / 5- Afraid / 6- I've Been Waiting For You / 7- I Would Be Your Slave / 8- I Took A Trip On A Gemini Spaceship / 9- The Angels Have Gone / 10- Everyone Says 'Hi' / 11- A Better Future / 12- Heathen
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (36 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Visconti est de retour aux manettes, pour un album du Caméléon en grande forme!"
Moon, le 10/12/2005
( mots)

Il est d’usage de dire que, depuis sa trilogie berlinoise de la fin des années 70, David Bowie n’a plus rien fait de bien convaincant. Pourtant, tout fan de Bowie sait que depuis le milieu des années 90, le Thin White Duke nous livre régulièrement quelques disques de très bonnes factures, voire carrément cultes (si on oublie le médiocre Hours...). Parmi eux, Heathen, s’il n’est clairement pas son meilleur album, est tout de même une vraie réussite.

Le livret déjà, dont les illustrations surréalistes regorgent de références religieuses, picturales et scientifiques, mériteraient un article à lui tout seul. Mais plongeons nous plutôt dans les méandres de ce disque profond et surprenant.

Après les sonorités futuristes, voire technoïdes, de Outside et Earthling, Bowie s’éloignent du monde des machines, et flirte avec des ambiances plus éthérées. Le son est toujours aussi moderne : pas question de donner dans la nostalgie ! "I Would Be Your Slave", avec ses discrètes boucles électroniques, est là pour le rappeler, tandis qu’"I Took A Trip On A Gimini Spaceship" (hommage à Uncle Floyd, le chanteur country qui lui a inspiré le nom de son célèbre Ziggy) revendiquent clairement les sonorités des albums précédents du Duke. Mais pourtant, on donnerait volontiers cinq ans de sa vie pour pouvoir s’élever vers les cieux sur des chansons planantes comme "Sunday", "5.15 The Angels Have Gone" ou même "Heathen (The Rays)". Après Mars et la Terre, Bowie s'installe ici entre les temps, sur un nuage, et il s'y sent bien. Un territoire du plus sur lequel il plante son drapeau.

Mais, à la manière de sa pochette (certains y voient le reflet du même visage inexpressif qui ornait déjà l’excellent Heroes), Bowie semble pour la première fois regarder sans peur vers son passé, l’assumer sans le plagier. Quelques ballades comme "Slip Away", ne sont pas sans rappeler un "Life On Mars?", et il est difficile de ne pas penser au début des 70 quand résonnent les premières notes d’"Afraid" ou de "Cactus" (une reprise des Pixies qui dégage les mêmes fumets chewing-gum qu’un bon vieux Devo).

Un retour aux sources qui s’expliquent aisément : Tony Visconti, après 22 années d’infidélité, est à nouveau derrière les manettes ! A noter quelques guests inattendus : un jeune premier (de 33 ans) en la personne de Dave Grohl sur "I’ve Been Waiting For You" (chanson écrite par un autre énervé, Neil Young), tandis que le dinosaure Pete Townshend ramène ses guitares sur "Slow Burn".

A la croisée des chemins, entre spiritualité et électronique, modernité et racines, Heathen est une œuvre intemporelle, avec un son terriblement particulier, définitivement Bowie. Seules fautes de goût, en fin de galette : le niais "Everyone Says Hi" et le vieillot "A Better Future", deux ingrédients de trop dont on se serait bien passé.

Commentaires
SYLVAIN, le 20/10/2017 à 09:28
Selon moi "Heathen" est le meilleur album de Bowie depuis la fin des années 1970. Le seul qui, avec des morceaux comme "Sunday " ou "The angels have gone", puisse rivaliser avec la période héroïque et sidérale de "Ziggy Satrdust", Diamond dogs" etc...Je trouve vraiment surprenant qu'un album aussi magistral n'ait pas davantage marqué les esprits et n'ait pas obtenu un plus grand succès.
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

David Bowie


Critique d'album

David Bowie


Blackstar


Critique d'album

David Bowie


The Next Day


Critique d'album

David Bowie


Reality


Album de la semaine
À lire également


TalkTalk - Messagerie privée en direct