↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Rock n' TV Series


Collectif, le 25/01/2016

Friends

 

"Tu pues le chat, tu pues le chat..."

Année de production : 1994
Showrunners : David Crane & Marta Kauffman

Pitch


Est-il bien nécessaire de présenter la sitcom la plus célèbre de tous les temps ? Friends, ou l'histoire de ces six copains new-yorkais et de leurs frasques ubuesques où l'on retrouve Joey, Monica, son frère Ross, Chandler, Phoebe et Rachel, raconte le quotidien souvent improbable de cette bande d'amis en qui chacun se retrouve un peu, entre amours, amitiés, déménagements et colocations.

Critique


En toute objectivité, Friends n'est peut-être pas la meilleure série de tous les temps.


Evidémment, sur les 236 épisodes de la série, répartis sur 10 saisons, certains valent moins le détour que d'autre. Mais qu'est-ce qu'on a ri en les regardant. Qui n'est jamais tombé, le dimanche après-midi, sur un épisode diffusé sur RTL9 ou Chérie 25, alors qu'on traîne difficilement ses guêtres de son lit au canapé avec toute la paresse qui s'impose, et n'a jamais connu ce plaisir simple de sourire ou s'esclaffer devant des scènes vues déjà 20 fois ou des dialogues entendus 30 fois ? La réponse st simple: personne. Friends c'est le socle de toutes les sitcoms actuelles qui cartonnent (Big Bang Theory, How I Met Your Mother?). C'est aussi le socle de bien des rires, de larmes, d'angoisses (mesurées) et de joies éprouvées à suivre avec assiduité les multiples réconciliations de Rachel et Ross, les parties de baby-foot épiques de Chandler et Joey, les cours de cuisine tyranniques de Monica ou la dégaine surréaliste de Phoebe. N'hésitant pas à aborder des thèmes plus graves comme la mort, les conflits personnels, le chômage ou la stérilité, Friends marquera sa génération.


En toute subjectivité, Friends est peut-être la meilleure série de tous les temps.

BO


New-York, c'est l'émulation artistique dans toute sa splendeur. Même si Friends n'est pas à proprement parler une série rock 'n roll, la bande originale n'hésite pas à couvrir ces moments les plus intenses de morceaux éloquents et généralement très connus. A la pelle, U2, R.E.M, Lou Reed, America, The Police, Clapton, les Clash ou encore Soft Cell, forment une sélection éclectique de grands classiques auxquels s'ajoutent quelques groupes dans la pure tradition du rock alternatif très en vogue à la fin des années 90 (Hoobastank, Smash Mouth, The Lemonheads). En somme, un cocktail plaisant qu'il convient de déguster avachi dans un canapé du Central Perk.


Mais que serait Friends sans son générique inimitable ? "So no one told your life was gonna be this way"... Avouez que vous avez tapé dans vos mains. Interprété par les Rembrandts, le titre a été entièrement composé par les créateurs de la série David Crane et Marta Kaufmann, le compositeur Michael Skolff (époux de cette dernière), l'auteur Allie Willis et deux membres des Rembrandts Phil Sollem et Danny Wilde. Initialement composé pour être offert aux groupes They Might Be Giants ou R.E.M., ce sont finalement les Rembrandts qui se coltinent l'interprétation du titre aux faux-airs d'"I Feel Fine" des Beatles et du "Pleasant Valley Sunday" des Monkees. Le morceau, dans la pure tradition joviale de la power pop sied parfaitement à cette bande de copains farceurs, au demeurant forts occupés à chahuter dans leur fameuse fontaine. S'il faut chercher une dose de rock dans Friends elle est bien dans son générique singulier et identifiable entre mille, dont le succès dépassera même les interprètes qui eux, ne sont pas passés à la postérité. Sorti le 6 mai 1995, le titre restera 8 semaines en tête des charts US.


Etienne

Commentaires
rockfour, le 05/02/2016 à 09:24
et il manque la plus rock de toutes puisque c'est la musique sous toutes ses formes qui y tient la 1ère place (pop, soul, blues, funk, folk, country et cajun), je veux parler de TREME
Heathcliff, le 28/01/2016 à 08:12
Moi ce serait plutôt Happy Days , parce que Fonzie il est cool ???? !!
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine
À lire également