↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Interview de Mike Eginton, bassiste de Earthless


Rudy, le 07/05/2019

Comment décidez-vous des chansons que vous allez jouer sur la tournée ?

Mike: En général nous discutons d'une setlist avant le début du tour, en proposant des nouvelles compos et d'autres plus anciennes, qu'il y ait des trucs familiers ainsi que de la fraîcheur pour le public.

Quelle est la chanson la plus difficile à jouer en concert pour toi ?

Je pense que c'est "Godspeed". La seconde partie du morceau n'a pas vraiment de structure ou même de riff, c'est libre. Certains soirs ça peut être un peu dur de sortir un truc frais et intéressant.

Devons-nous nous attendre à une surprise comme "Communication Breakdown" sur cette tournée ?

Peut-être...

Pour quels groupes aimerais-tu ouvrir ?

Il y en a plusieurs, mais disons Budos Band et Kamasi Washington. J'aime jouer avec des groupes qui voient les choses comme nous mais qui ne sonnent pas pareil pour autant. C'est toujours sympa de jouer aux côtés de Om et Sleep par exemple.

Quel nouveau groupe apprécies-tu en ce moment ?

J'aime beaucoup Crypt Trip. Je n'ai pas encore écouter leur dernier album, mais le précédent: "Rootstock", je l'ai trouvé incroyablement bien écrit et joué.

Quel est l'album que tu as le plus écouté ?

Difficile à dire. Peut-être Fun House de The Stooges, Love it to Death d'Alice Cooper, A Love Supreme de John Coltrane, ou Yeti de Amon Duul II pour en citer quelques uns.

Quelle serait pour toi la meilleure chanson de tous les temps ?

Encore une question "hardue" ! Peut-être "Katanga" de Curtis Amy and Dupree Bolton ou "Down on the Street" de The Stooges.

Quel serait le meilleur concert auquel tu as assisté ?

Mec, encore une ! J'ai vu Annihilation Time au South by Southwest, je ne me souviens plus en quelle année mais c'était fantastique. L'interaction entre Jimmy le chanteur et le public était folle, très punk. C'était tellement un bon groupe.

Et le meilleur que tu aies joué ?

En première partie de Graveyard au Fillmore de San Francisco, le 15 Décembre 2015. On avait été exceptionnellement bons cette nuit-là.

As-tu une passion en dehors de la musique ?

J'aime passer du temps avec ma femme et mes enfants. Sinon j'aime l'art en général et je peinds des vitraux.

Est-ce que vous bossez sur un nouvel album ?

On a commencé à bosser sur le nouvel album, on pense enregistrer en décembre pour une sortie au printemps 2020.

En savoir plus sur Earthless
Commentaires
Olivier, le 08/05/2019 à 16:55
La mine de conseils musicaux ! Cooollll !!
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Black Mountain


Destroyer


"

Cela vous aura peut-être échappé, mais Black Mountain a discrètement rendu l’âme il y a de cela un peu plus de deux ans. Oh, rien d’aussi dramatique qu’un split avec tambours et trompettes, rien qu’un départ en catimini, celui du couple Amber Webber - Joshua Wells à qui l’on doit le sémillant projet alternatif Lightning Dust, dont on attend par là même un nouvel album très bientôt. Sans annonce, communiqué ni explications, alors que les canadiens venaient d’écoper de leur plus beau succès critique avec leur magnifique IV. Bien sûr, les choses sont loin d’être aussi simples, et la note accordée à ce Destroyer vient d’ailleurs démentir la sentence prononcée en début de paragraphe. Néanmoins, une page se tourne, et autant on oubliera sans doute assez facilement le cogneur Wells - remplacé poste pour poste par Adam Bulgasem, autant il sera bien plus ardu de faire abstraction du chant mystique de Webber qui nous laissera à jamais orphelins.

"
À lire également