↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Groupe

SluG


Pop Rock (Trip Hop / Rock)

Sites :
Myspace
En 2001, la chanteuse Himiko Paganotti et le pianiste / clavier Emmanuel Borghi se rencontrent au sein du groupe Magma et deviennent très vite inséparables aussi bien sur scène que dans la vie. En 2008, ils décident de quitter Magma pour voler de leurs propres ailes et se consacrer à leurs propres projets. Le couple se fiche un peu des étiquettes, mais ses influences vont de Peter Gabriel à Amon Tobin, Boo-Ya Tribe ou Robert Wyatt… Vient alors la rencontre avec John Trap, songwriter inspiré résidant au fin fond des Monts d'Arrée, qui leur propose une collaboration sur un des ses titres, comme ça, pour le fun... Le résultat les enchante, plusieurs chansons prennent forme en quelques semaines et il devient évident pour les trois musiciens qu'il ne faut pas s'arrêter là... SLuG est né ! Un premier album éponyme sort chez OffLabel (Belgique) en Septembre 2009. Les Inrocks évoqueront notamment Portishead, Kate Bush, Laurie Anderson ou même Tim Burton pour définir la musique de SLuG. Pour le live, ils sont alors rejoints par Gabriel Dilasser à la basse et Antoine Paganotti à la batterie (oui oui, le frère de Himiko). Courant 2010, un événement de taille vient alimenter l'actualité du groupe. Bruno Letort, directeur artistique du label Signature / Radio France, séduit par leur univers ainsi que par la voix surprenante et touchante de Himiko leur propose de produire et de publier leur second album. Il met alors à leur disposition tous les moyens techniques et humains auxquels il a accès au sein de la Maison de la Radio pour permettre à SLuG de travailler dans des conditions optimales. Quatorze titres sont enregistrés et mixés de Janvier à Juillet 2011, Namekuji est dans la boîte ! Pour cet album, SLuG voit le départ de Gabriel Dilasser et l'arrivée d'un personnage incontournable de la scène musicale française en la personne du bassiste Bernard Paganotti ! Et oui, SLuG est aussi une histoire de famille... On retrouve dans Namekuji tous les ingrédients qui composent l'univers du premier album. Originalité et éclectisme sont au rendez-vous mais avec un groove décuplé par la présence d'une vraie section rythmique (et quelle section !), ainsi qu'un vrai travail de production pour un résultat sonore dont le groupe est assez fier. Chaque titre a fait l'objet d'un travail de composition et de finalisation très minutieux. Ici, on passera de l'univers feutré d'une ballade pop-soul intimiste se muant soudain en un déferlement gospel sur fond de rock-metal (Before the Ending), là on évoquera la vie de Willis O'Brien (Cinéaste américain, pionnier des effets spéciaux) dans une douce mélodie rythmée par des tambours aux accents tribaux (Frame by frame), ou bien là encore, nous irons à la rencontre de la demi-soeur japonaise dont l'absence est comme une blessure (Sister)... Avec Namekuji, SLuG prend sa réelle dimension et les concerts à venir seront sans nul doute de grands moments qui permettront par ailleurs aux spectateurs de découvrir le nouveau line-up du groupe. En effet, appelé par ses projets personnels, John Trap a tiré sa révérence après l'enregistrement de l'album, laissant sa place à Constance Amiot, chanteuse-guitariste pleine de talent qui, séduite par cette aventure, a rejoint la "famille" pour le plus grand bonheur de tous !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine
À lire également