↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Air


Moon Safari


(16/01/1998 - Virgin - Electro - Genre : Autres)
Produit par

1- La femme d'argent / 2- Sexy boy / 3- All I need / 4- Kelly, watch the stars / 5- Talisman / 6- Remember / 7- You make it easy / 8- Ce matin la / 9- New star in the sky / 10- Le voyage de Penelope
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (24 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 5.0/5 pour cet album
"Bande originale de toute une génération, ou encore chef d'oeuvre de la décennie."
Bylli, le 18/09/2007
( mots)

Le sempiternel "pourquoi parler de…" manquerait d’à-propos dans ces lignes. Concernant Moon Safari, la question serait plutôt : comment vivre ce début de XXIè siècle, et ne pas parler de Moon Safari, album qui nous entoure, qui frémit dans chaque molécule environnante, reflète les songes de tout un chacun lorsqu'il déambule dans la rue ?

Bombe à souffle cool de la décennie Nevermind, le premier vrai album du duo français irradiant de glamour est sans doute LE chef d'œuvre de la décennie actuelle. Tout simplement parce que comme très peu de disques l'ont fait par le passé, l'excursion stellaire accompagne mais surtout incarne à la perfection l'état d’esprit de toute une époque. Un disque qui était programmé pour exister dans l’inconscient collectif, en quelque sorte.

En tout point remarquable, arborant une finesse, une profondeur sonore admirablement polie – comme le duo en a l'habitude, pourrait-on ajouter -, cette trajectoire, pierre de touche d'une discographie impressionnante, et ses dix étapes homogènes laissent longtemps une traînée scintillante après le passage de l'étoile filante. "Le silence qui suit du Mozart est encore du Mozart".

Il y aura bientôt dix ans de cela, Nicolas Godin et Jean-Benoît Dunckel ont donc composé, dans leur subtil chaudron à mi-chemin entre électro et instrumental conventionnel, une œuvre qui, surprise du chef pour ce type d'album et summum de l'excitation pour les producteurs, se targue de mettre en exergue des hits potentiels (et révélés). "Sexy Boy", hymne sans aucun doute autobiographique, et son clavier ténébreux qui prend le contre-pied en ouverture, ou encore "Kelly Watch The Stars" et son incessant rebond, érigent une devanture pop immaculée, une voilure qui brille de mille feux.

Moon Safari est un album que l'on connaît avant même de l'avoir écouté. Sa maîtrise, sa poésie, en font une réplique implacable de la vague krautrock. Air a composé pour son premier essai longue durée un hymne générationnel que peu fredonnent, mais dont tout le monde est imprégné.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Air


Le voyage dans la Lune


Critique d'album

Air


Pocket Symphony


Critique d'album

Air


Talkie Walkie


Album de la semaine
À lire également