↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Album
Scorpions, le 16/11/2018 à 22:22
Génial comme album deadly sting avec un titre inédit edge of time du grand scorpions
Album
Rhinolec, le 15/11/2018 à 11:13
C'est facile de critiquer facile de mettre au pilori ce groupe qui est devenu un groupe de stade Leur musique a toujours été symphonique les influences ont toujours été présentes Le discours toujours était aussi vain Néanmoins si on arrive a l’écouter l'esprit ouvert et en oubliant l'immonde purge qu’était l'album précédent on le trouve vraiment pas mal J'ai pas écrit bon mais pas mal. Ils devraient arrêter de faire un funk de supermarché pour se contenter de bons morceaux rock bien épiques. Cela leur permettrait de retrouver leur lustre d'antan ... Groupe clivant par excellence, cet album ne va rien arranger à la chose C'est pas mal. Ils sont sur le bon chemin et sont soyons fous peut être mème capables de nous pondre un truc vraiment chouette dans les années à venir.
Album
Tranxen, le 14/11/2018 à 10:14
Le but de la critique, en tant qu'exercice littéraire (car on parle bien d'un genre à part entière), n'a aucun cas pour but l'objectivation. J'ai du mal à comprendre pourquoi cette remarque revient aussi souvent. Pourquoi, cette satanée objectivité "nous" revient-elle toujours dans la gueule comme autant de coups de barre à mine ? L'auteur donne une position illustrée par des références (et des expressions toutes faites, OK. On a pas affaire à Roland Barthes, ni à Lester Bangs, mais l'information est là) . Moi à qui le trip hop et le peu que je connais de Massive Attack n'évoquent rien d'autre que la neurasthénie la plus totale quand vous y voyez de la magnificence, je comprends ici en quelques lignes, de quoi l'on me cause et les références utilisées peuvent me me donner une brève idée de ce vers quoi peut tendre l’œuvre. Bref, dans le pire des cas, je découvre un artiste, un album, ou tout simplement, un point de vue. Je ne pense pas être le seul à avoir eu l'occasion de découvrir nombre de chansons mémorables ici-même (Sibylle Baier putain !!!!!!!) grâce à des articles de ce type ou d'autre textes avec de vraies qualités d'écriture. Alors oui, il faut apprendre à se bitter des néologismes et des expressions random et interchangeables à tour de bras ("le second album, celui de la maturité" Ou alors c'est le troisième ?) mais LA Critique, l'exercice de style est pourvu de bien plus d'intérêt et de surprises que vous ne semblez le pensez. J'y crois dur comme fer. Chacun ses délires. Me jugez pas. Merci. Et je ne puis que vous conseiller de dépasser votre tristesse pour continuer vos lectures ici ou ailleurs. Y a de quoi faire.
Actualite
Nicolas, le 13/11/2018 à 23:14
Mais il est où le Drummer at the wrong gig ?
Actualite
Matrix, le 13/11/2018 à 19:24
Je ne peux plus supporter Roger Waters : son antisémitisme ne fait désormais plus aucun doute. Quelle déchéance.
Album
Lulu, le 13/11/2018 à 17:54
Le seul point positif dans cette affaire, c'est que personne ne peut m'obliger à l'écouter une deuxième fois. Affligeant, du début à la fin. Sauf peut être Something Human en version acoustique et encore, une feuille séchée qui est tombé dans la mélasse.
Album
GenghisKhan, le 13/11/2018 à 11:20
C'est de l'ironie ?!? Qui peut aimer ça ?
Album
Blogeurdusalon, le 12/11/2018 à 23:00
J'attendais avec impatience ce nouvel opus de Muse, et alors là j'ai pas été du tout déçu. Muse s'est complètement renouvelé, après un album plutôt sombre sorti 3 ans plus tôt, c'est au délire 80's et science fiction que nos 3 musiciens ont décidé d'œuvrer. Algortihm The void et the dark side sont pour moi les coups de cœurs de cet album, doux et mélancolique pour the void (qui rappelle les exogenesis de The resistance) et complètement inattendu concernant Algorithm et The dark side (le synthé avec les basses c'est quand meme quelque chose). Dans un registre "exotique", puissant mais pour autant très agréable à écouter, Propaganda avec ses aires de Prince m'a régalé, et que dire de break it to me et de ses sonorités orientales!! J'avais eu une petite frayeur concernant Get up and fight ( surtout à l'intro) mais il s'avère qu'au fils des écoutes ce morceau est vraiment très novateur dans leur style et en même temps assez "sarcastique" dans le sens ou la recette de cette musique n'a rien d'exceptionnel, le rythme du début a des airs de déjà vu mais c'est la façon dont Muse a su embellir cette banalité qui la rend si unique. Enfin, concernant pressure, si vous n'aimez pas le refrain, avouez quand même que le solo de Math est ouf! Voilà, sur les 11 titres de cet album, seul Dig down me laisse un peu sur ma faim, le reste je l'ai dévoré. Je suis pas du tout d'accord avec les personne qui regrettent le manque de guitare, de son sec et grésillant comme sur OOS, dans cet album Muse délivre des solos divins, certes couverts d'électronique, de synthé et d'autres instruments qu'on avait jamais entendu chez eux. Et puis j'aimerais mettre un jour fin au délire nostalgique de OOS: l'album est unique dans leur discographie mais la qualité de l'enregistrement est pas génial, le son est pas très beau avouez le, alors même si c'est vrai Plug in baby est probablement leur meilleur morceau en terme de riff, personnellement j'ai souvent un peu mal a la tête en l'écoutant. Tandis qu'avec un album comme celui-ci, la qualité studio est irréprochable et ca sonne vraiment rock ( prenez blockades et pressure, soyez pas de mauvaise foi) .Un conseil non négociable: achetez la version Deluxe, les versions alternatives de The Dark Side et de The void sont magistrales. Je vous aime Muse.
Album
Anne, le 12/11/2018 à 18:59
Tristesse... Je lis pour la première fois une critique concernant la musique et je n'en lirai plus jamais. Comment casser toute la magie? Allez sur albumrock.net lire une succession de phrases qui ne veulent rien dire, un jargon "sensible" sans la moindre consistance qui n'a aucun but, aucune finalité. ça veut dire quoi "manque de relief" sur deux chansons dont l'aspect routinier est totalement voulu et accentué pour en magnifier le résultat?Et j'ai lu ce genre de concepts généraux et passe-partout du début à la fin. La critique est pourtant dans son ensemble positive, mais malgré tout je ne parviens pas à comprendre l'intérêt de faire le procès d'un album, quand on s'attaque à quelque chose de strictement personnel comme l'art, quelque chose de profondément humain et sensible. Pourquoi tenter d'objectiver selon des critère flous une telle expérience? J'aimerais bien comprendre. Cordialement
Album
Oliv, le 12/11/2018 à 08:43
Il sort le 16/11/2018.
Concert
bahalor, le 09/11/2018 à 18:02
Il n'y avait pas de première partie ?
Album
Thib, le 09/11/2018 à 12:53
Un excellent album, peut-être le meilleur après Synthetica, et un concert inoubliable hier au Trianon ! :)
Album
pat, le 09/11/2018 à 11:14
Merci. Cela m'évitera de l'acheter dans 15 jours. J'avais des doutes, confirmés par votre chronique.
Billet
Tranxen, le 08/11/2018 à 10:44
Tu as oublié la lounge pop entre l'indie electronica et le brutal death metal ! Pour le reste... A voir... Personnellement, ce site a occupé une véritable place dans la construction de ma culture musicale (même si le terme paraît fort) lors des 5-6 dernières années. La disparition d'Albumrock me destabiliserait à peu près autant que si je voyais Nicolas Ungemuth devenir un gentil petit gars affable, humble, raisonnable et plein d'empathie. Au moins c'est dit. Keep on rocking...
Album
Agathe, le 07/11/2018 à 11:35
J'adore cet album, mais sérieux, quelle condescendance envers les groupes tels que les Rival Sons ou Graveyard, qui sont loin d'être de "médiocres camarades"... Et puis quel optimisme de dire "cet album là est génial, mais les suivants seront forcément nuls"... Avec des reviews comme ça, ça ne m'étonne pas qu'on entende à tout bout de bras que "c'était mieux avant" !
Actualite
kenpachi86, le 01/11/2018 à 01:06
joey jordison mike portnoy lars ulrich??
Album
Benjamin, le 29/10/2018 à 20:35
Cher Peter, ce qui est étrange avec ce disque, c'est que c'est justement au bout de plusieurs écoutes qu'il m'a paru mal fichu, légèrement irritant, pour tout vous dire. Franchement, les premières étaient intrigantes, assez excitantes même, j'étais très agréablement surpris d'entendre que Jack White se lâchait hors des carcans « rock », moi qui suis justement amateur de bizarreries sonores. J'avoue connaître peu Zappa, je n'ai écouté que Freak Out, le premier. En revanche j'adore Captain Beefheart, même si j'ai du mal à aller jusqu'au bout de Trout Mask Replica, c'est quand même l'un des rares disques ayant réussi à me faire sortir de mes gonds (Hair Pie : Bake 1 m'a fait pété une durite la première fois que je l'ai entendue), mais j’applaudis l'attentat sonore, y'a des grands moments. Bref, pour en revenir à Jack White, même si j'apprécie l'audace du geste, ainsi que quelques chansons(les quatre premières, Over and Over and Over, Ice Station Zebra... et quelques autres, c'est déjà pas mal), je trouve l'album très déséquilibré, avec quelques morceaux qui m'ont beaucoup moins plus, et une fin étrange en demi-teinte, deux chansons pas mauvaises en soi mais toutes timides, ce qui m'a donné l'impression qu'il n'allait pas au bout de sa démarche créative. Et effectivement, à la réécoute, ça m’a semblé de plus en plus lourdingue. Mais bon, c’est tout de même un disque sur lequel j’ai eu envie d’écrire, parce qu’il est curieux, il est intéressant. Il ne faut pas forcément se fier à la note, parce que si je me mets à écrire une chronique sur un album, c’est que je l’ai écouté plus d’une dizaine de fois, et que j’y accorde un intérêt certain.
Album
Archytas, le 28/10/2018 à 22:29
Cet album s'est fait défonser sur france culture au moment de sa sortie, dans la dispute sauf erreur, et ce de manière assez injuste à mon avis. Il faut le prendre pour ce qu'il est : un clin d’œil à Disney !
Actualite
Raphcha, le 24/10/2018 à 18:30
Et Roger Taylor de Queen ?
Album
DHM, le 19/10/2018 à 19:13
Mais c'est qui ce gugusse pour pondre une ineptie pareille ? Écrire un texte aussi long et répéter plusieurs fois la même chose...c'est bon, on a compris qu'il n'aimait pas Where the révolution ! Encore un égocentrique... Quand il cite en exemple, Exciter et SOTU, je comprends mieux...ce sont les 2 plus mauvais albums récents de DM !!! Alors que Spirit est vraiment très bon; pas facile d'accès, avec un son très rugueux puis au fil des écoutes, la finesse des mélodies apparaît. Album dynamique, varié, surprenant (Scum par exemple ne ressemble à rien de ce qu'ils ont pu faire auparavant). Bref, à mes yeux mais avec une certaine objectivité néanmoins, Spirit = bon cru.
Actualite
Lulu, le 17/10/2018 à 10:49
C'était... épouvantable.
Album
PapiCorum, le 15/10/2018 à 22:38
Dark Star chiang .... c'est comment dire, une ineptie. Le Grateful Dead on le vie de l'intérieur, ça s'écoute avec respect. C'est un disque culte oui un des meilleurs avec Europa 72 .
Album
WEINSTOCK, le 14/10/2018 à 15:58
Je me permets d'intervenir pour démanteler la critique tout à fait malhonnête du susnommé Etienne qui utilise un devoir imposé pour cracher sa bile sur un groupe qui ne la mérite absolument pas. Il est tout à fait admissible de penser que l'album Sol Invictus est l'un des moins intéressants de leur discographie, encore que je pense que plusieurs écoutes d'une oreille attentive alliées à une bonne connaissance de l'idiome californien (beuglé) sont nécessaires pour réellement apprécier cet opus à sa juste valeur. Difficile d’accès certes. Peu séduisant sans doute. Hétéroclite et décevant, oui. Mais la caricature globale de l'ensemble de la disco de FNM, et de ce qui fait la particularité même de ce groupe inclassable, c'est de la méchanceté facile. Ne pas avoir envie d'écrire une chronique, c'est une chose. L'utiliser pour descendre en flammes un groupe sans recul, c'est pas cool. Alors que Angel Dust, King For A Day Fool For A Lifetime et Album of the Year, sont à tout le moins, des albums tourmentés, expérimentaux, toniques, qui pour inégaux qu'ils sont, recèlent tous des petites perles. FNM, c'est bizarre, malsain, parfois chiant, mais parfois si jouissif qu'on en oublie les travers avec jubilation. Tout jeter avec l'eau du bain, c'est laisser libre cours à son dédain, et son mépris. Si quelqu'un vous indiffère, mais que vous ne le connaissez pas, n'en parlez pas, ça vaut mieux que de dire des bêtises... Je tenais à contrebalancer un peu, pour qu'un rockophile curieux ne se laisse pas influencer de trop par la prose acerbe d'un rédacteur qui a mis plus de soin à la beauté de la phrase assassine, qu'à la pertinence de son contenu. Mon conseil, c'est que pour découvrir FNM, il ne faut point attaquer par Sol Invictus, trop hermétique et manquant de caractère. Il faut attaquer par Angel Dust, avec le volume à fond.
Actualite
Yves, le 12/10/2018 à 08:52
Oh ! Rush, Mars Volta, Dream theater, Tool... et pas Van der Graaf Generator, Camel, Soft Machine, Gentle Giant, Zappa... Étonnant, non ? Et même Matching Mole ou Hatfield and the North...
Album
bbb, le 10/10/2018 à 00:48
Bonjour, je prévient direct je fait bcp de fautes donc pas la peine de dire... J'écoute muse depuis très longtemps, j'écoute en faite énormément de style différents et je trouve que la critique est très facile. Il y a une certaine mode à critiquer tous les album de muse depuis que il prennent de l'ampleur , comme si le rock devait rester dans les garages et à la limites les festivals . Quand black holes est sortie, toutes les critiques se sont fait un malin plaisir à dire que MUSE rester trop dans leur répertoire et que il ne prenait pas de risques... quelques années plus tard il font un nouvelles album en sortant de leur zone de confort et la ça ne va toujours pas... Bien sur que il y a du bon et du moins bon, ( je n'est vraiment pas tous aimé de muse), mais il faut un peu arrêté de critiqué tous se que il font. Imaginons que ''drones'' soit le premier album d'un nouveau groupe de rock anglais, je pense que beaucoup de personne dont les critiques, trouverai que c'est un premier album réussie et un groupe avec un futur prometteur, whouaa ''reapers et the handler'' sont top, ils font même de la pop avec révolte c'est vraiment un super groupe. ils font partie des rare Artist à se renouveler , à essayer , à prendre des risques , à revenir au sources. Nous somment plus 20 ou 30 ans en arrières, tous change, leur musique grandie avec leurs âge est c'est normale. Ecoutez la musique tels que elle est , mais arrêter d'écoute le nouveau morceaux de tel groupe. et surtout la musique on l'écoute ou on la joue mais on ne la critique pas. ( Chopin)
Album
Sisyphus, le 08/10/2018 à 18:43
Animals est le dernier album valable de Pink Floyd. à partir de The Wall ça part en vrille et ça sonne déjà comme du Waters en solo. "Sheep" est le meilleur morceau de l'album.
Album
Yarael, le 08/10/2018 à 16:29
Metric est l'un des rares groupes à tenir sur la durée, heureusement qu'il existe encore de la musique indépendante (ce qu'on entend à la radio est de la qualité d'une téléréalité sur les chaines tv.. et ça fait pleurer). Donc heureusement que metric existe pour nous bercer de si belles chansons (7 rules, art of doubt en tête).
Album
moa, le 06/10/2018 à 22:24
Encore un bon album de Marillion et un super concert au Zénith...magnifique Une musique toujours aussi inspirée et quelques moments de grâce, d'une incroyable puissance émotionnelle, bien loin des clichés "néo-prog".
Actualite
Pal, le 05/10/2018 à 11:10
Et Hawkwind, Soft Machine, Van der Graaf Generator, Robert Wyatt, Magma, Utopia, Caravan, Camel et le Krautrock qui ont beaucoup plus leur place que Mars Volta ou Dream Theater ou que Rush qui est plus heavy metal que prog.
Album
Bridget, le 05/10/2018 à 01:27
Les personnes qui ne sont pas touchées par Pet sounds ont sans doute des oreilles en plâtre, ou, pire, un coeur de pierre. Enfin, il faut de tout pour faire un monde, peut-être est-ce pour cela qu'il marche sur la tête.
Album
Mathieu, le 28/09/2018 à 20:56
Je confirme, c’est super ! Dommage que le groupe n’ai pas continué... à ma connaissance en tout cas.
Album
Dionys, le 23/09/2018 à 02:58
Une oeuvre majeure dans l'histoire de la musique, un pont tellement réussi entre le classique et la musique pop qui inspirera sans doute un certain Alan Parsons (tiens tiens il était l'ingénieur du son !) pour sa "Chute de la maison Usher" quelques années plus tard ! Visiblement il y a des gens qui se bombardent "critiques" mais qui ne maitrisent pas leur sujet... On peut ne pas aimer mais de là à dire que cette oeuvre est raté : là c'en est trop !
Album
Edima, le 22/09/2018 à 00:48
One More Light est la seule musique que je retiendrai de cet album. Une belle musique calme pour clôturer l'histoire Linkin Park. Lorsque l'on va mourir, on fait la paix et on chasse sa colère. Et puis le clip "hommage" est beau, on se rappelle l'âge d'or de Linkin park en voyant la vidéo ! Mais dès que l'on pense à Heavy, difficile de pardonner cet album. Une déception malgré tout.
Album
Kevin, le 21/09/2018 à 15:56
Merci pour la référence ! Cet album, ce ne sera pas une surprise, est pour moi un ratage au moins équivalent à El Pintor. Mais plus que pour son esthétique très incertaine, c'est surtout, et tu l'as bien signalé, pour son inspiration proche du néant du début à la fin. Il y a franchement très peu de bonnes idées dans cet album, et même les mauvaises viennent à manquer. En fait il n'y a pas d'idée tout court. C'est en roue libre sans relief.
Actualite
Seb25, le 20/09/2018 à 23:24
Un vieux synthé aurait fait l'affaire. Chamberlin, où es tu? Au moins sur Adore, son absence était assumée et le résultat beaucoup plus inspiré. Quel gâchis. À part des tournées anniversaire (que je viendrais voir avec plaisir), arrêtez c'est ridicule.
Album
Davee, le 19/09/2018 à 17:34
Je ne connaissais pas bien les Artic avant cet album et la mauvaise note attribué ici à l’album ne m’a pas incité à la découverte. Bien mal m’en aurait pris ! Cet album est en tout point magistral. Beaucoup sont passés à côté de ce trésor sans avoir pris la peine de vraiment l’écouter. C’est bien dommage. L’album de la décennie sans hésitation.
Album
Tranxen, le 17/09/2018 à 16:04
J'en remets une couche : je peine légèrement à comprendre ce qui peut poser problème à certains d'entre nous ici. L'analyse consistant à voir ce disque comme symbolique de la perte de vitesse du rock comme genre à part entière, en ce qui me concerne, légitime à elle seule la critique. Quant à adhérer ou non au virage pris c'est une autre histoire. Où peut-on y voir de la suffisance quand il s'agit d'un simple constat (aussi futile qu'il puisse paraître pour certains) ? Je trouve carrément plus condescendant de partir du principe que l'auteur est forcément obtu, ou incapable de déceler la subtilité et le génie des arrangements expérimentaux et des mélodies (les mélodies, sérieusement ? Si Turner était si doué , il penserait à en foutre dans ces albums, des mélodies, puisque c'est clairement le point faible de chacun des disques des AM. Mais soit, mon aigreur et mon fondamentalisme musical ont dû bouffer mes tympans). Et le problème ici, ce n'est pas tant le virage ( Suck it and see, disque pop par excellence, très différent de ses prédécesseurs, n'en est pas moins ultra bien ficelé) mais l'absence totale d'intention et de dynamique de l'ensemble. Je n'ai aucune idée de ce à quoi peut ressembler la lounge pop. Je ne fais que voir un groupe et son identité (ce jeu de batterie mou du gland, mon dieu... ) être dissolus dans un concept qui au mieux, aurait pu constituer une bonne incartade solo. Alors, on s'en fout, on s'en réjouit ou on trouve le constat bas du front (et c'est pas faux, mais on parle de rock après tout), mais ça n'en est pas moins un fait : les figures de proue se font la malle.
Album
Peter, le 17/09/2018 à 11:31
Pour qui s'est frotté plus d'une fois aux rythmiques assez complexes d'un Captain Beefheart ou d'un Frank ZAPPA, tout autant qu'aux vrombissements Zeppeliniens, cet album de Jack WHITE est d'une richesse de sonorités où l'analogique a la part belle, où les références aux White Stripes abondent (ce son de guitare "fuzzé" reconnaissable entre mille sur "Over And Over And Over"), où la pulsation de la batterie alliée à des percussions omniprésentes s'impose comme une sorte de motif essentiel à la bonne progression de "Corporation", et où on peut trouver des réminiscences "Princiennes" évidentes à "Ice Station Zebra" ... Certes, chercher un début de cohérence entre les différents titres s'avère une sacrée gageure, mais après 2 ou 3 écoutes, cet assemblage hétéroclite "passe" plutôt bien (abstraction faite des intermèdes sans grand intérêt que sont "Abulia And Akrasia", "Everything You've Ever Learned" et "Ezmerelda Steals The Show" ). On se retrouve tout de même, au final, avec une dizaine de titres où Jack WHITE fait la preuve d'une rare ouverture d'esprit au niveau musical (que d'aucuns interpréteront comme un effort solitaire "surfait"), susceptible de surprendre qui veut bien s'y immerger sans des oeillères de puriste sûr de son fait. Une écoute au casque permet d'en déceler toutes les richesses (notamment au niveau des claviers, où l'on s'aperçoit que les synthétiseurs ont une part négligeable dans le "son" général de l'album). "À bout de souffle après d'authentiques pétages de plomb musicaux" frise l'exagération ; prenez le temps de réécouter "Blunderbuss" et "Lazaretto", et vous y trouverez des incongruités "soniques" pas si éloignées que ça des digressions musicales "démentes" (je vous cite) rencontrées à l'écoute de "Boarding House Reach".
Actualite
Charcoll, le 15/09/2018 à 16:15
Yan Paice!! l'Autodidacte!! aussi un Grand "G"!!
Actualite
Charcoll, le 15/09/2018 à 16:08
Puthain!!!!! allez voir Simon Philips avec Mike Oldfield et TOTO et bien d'autre encore, c'est démentiel!! C'est le plus grand!!!!!
Album
Alexx, le 14/09/2018 à 10:43
Après avoir lu plusieurs critiques élogieuses sur ce nouveau arctic monkeys qui annonçait un tournant dans leur discographie, je me réjouissais découvrir un album plus doux et planant. Et bien quelle déception ! Je partage l'avis général de la rédaction : cet album est vide, je n'y ai rien trouvé d'accrocheur et ce même après plusieurs écoutes.
Album
Mat-EL, le 13/09/2018 à 03:36
Quel retour glorieux des Dieux du Métal!! Redeemer Of Souls est nettement meilleur que le moyen et décevant Nostradamus!! Lorsque KK Downing a quitté le groupe, je me suis dit, c'est la fin de Judas Priest!! Hé non, heureusement que je me trompais!! Ritchie Faulkner est la nouvelle recrue de Pretre Judas et c'est KK 30 ans plus jeune!! La ressemble physique est frappante, c'est son fils Métal!! Quand j'ai JP en novembre 2011, le groupe m'a impressionné!! Ritchie m'a fait capoter et Rob m'a fait frisonner!! A partir de ce moment, Judas Priest est devenu mon groupe préféré!! La formation amène sur disque la même énergie qu'en spectacle!! Dragonaut est frappant. le tapping a la guitare est étourdissant et surprenant!! Redeemer Of Souls est un vrai retour en 1990, Hell Patrol et cette pièce ne font qu'un!! Halls Of Valhalla est la MEILLEURE chanson de Priest depuis Painkiller!! Rob Halford crie comme une sirène Métal alarmante!! Sa voix passe du Black Métal a l'un de ces MEILLEURS CRIS en carrière!! WOW!! Merci Rob pour ce moment CAPOTANT' FRISSONNANT et JUBILATOIRE!! C'est dur a croire mais, il a 62 ans sur cet album!! Sword Of Damocles sonne Black Sabbath!! March Of The Damned est INOUBLIABLE et PARFAITE!! Les solos de guitare sont ÉLECTRISANTS et PUISSANTS!! Je compare ce chef d'oeuvre a Metal Gods!! Down In Flames est INFERNAL et nous ramène en 1976!! C'est la soeur jumelle de The Ripper sans les cris légendaire de Rob Halford!! Hell & Back est la Beyond The Realms Of Death de l'album!! Une PURE MERVEILLE!! Cold Blooded a le même sang que Bloodstone!! Metalizer est EXCITANTE et RAPIDE!! Ce morceau me rappelle Exciter!! Crossfire est une pièce que Stevie Ray Vaugh aurait adoré!! Ce Blues Rock endiablé est un hommage a N.I.B de Black Sabbath!! Le début de Secrets Of The Dead rappelle Night Crawler!! Battle Cry est la Hellion/Electric Eye 2014, l'une des MEILLEURES CHANSONS de cet opus REMARQUE!! Beginning Of The End est un clin d'oeil a Planet Caravan de Black Sabbath!! C'est un Blues Rock Psychédélique qui a marqué Rocka Rolla!! Je donne un 8/10 a Redeemer Of Souls!! Cet opus n'est pas supérieur a Angel Of Retribution!! Redeemer Of Souls est un vrai retour aux sources pour les Metal Gods!! Dragonaut, Halls Of Valhalla, March Of The Damned, Down In Flame s et Metalizer sont mes coups de Métal!! Merci Priest pour cet album MÉMORABLE!!
Album
Mat-EL, le 13/09/2018 à 03:34
Après 4 ans d'absence, le Pretre Judas est de retour sur disque!! Après le chef d'oeuvre Battle Cry, Judas Priest est plus en feu et enflammé que jamais!! Firepower est une BOMBE qui explose dans les oreilles!! TOUT EST PARFAIT!! Le cri de Rob Halford est identique au cri du début de Screaming For Vengeance!! L'INTENSITÉ est égale a FREEWHEEL BURNING et PAINKILLER!! Cette pièce est GÉNIALE, c'est un classique de Priest!! Lightning Strike est FRAPPANTE et ÉLECTRISANTE!! En spectacle, le cri au début et a la fin de ce morceau est JUBILATOIRE!! C'est digne du titre Ram It Down!! Evil Never Dies est INFERNALE, l'intro me fait penser a Can U Deliver de Armored Saint!!! Quel cri final de Rob Halford!! Le début de Never The Heroes nous ramène en 1986 sur Turbo!! Ensuite, cela devient le Balls To The Wall de Priest!! L'une des BELLES SURPRISES de l'album!! Necromancer nous secoue et pas a peu près!! Un vrai tremblement de terre!! Ce morceau est du Halford (groupe) mais signé Judas Priest!! Children Of The Sun est RAYONNANTE ET BRILLANTE!! Black Sabbath serait fier de cette merveille!! Il y a un passage dans les enfants du soleil qui est très similaire a Metal Gods!! Le piano de Guardians rappelle Epitaph et Prelude sur Sad Wings Of Destiny!! C'est un morceau instrumental digne de The Hellion!! Rising From Ruins est la Blood Red Skies 2018 sans les cris déments de Rob Halford!! Flame Thower nous enflamme par sa puissance!! Une autre prestation divine de Rob!! Spectre est le frère jumeau non identique de The Ripper!!! Le rire de Rob vers le milieu de la pièce est FRISSONNANT!! Traitors Gate est comparable a Halls Of Valhalla!! Fight (le 2e groupe de Rob Halford) aurait pu lancer ce morceau!! Rob est IMPECCABLE sur Traitors Gate!! No Surrender est l'hymne de la motivation et de l'espoir!! C'est LUMINEUX!! La lumière qui éclaire notre obscurité!! No Surrender a sa place sur British Steel!! Lone Wolf est un retour vers le passé Blues Rock de Rocka Rolla!! Black Sabbath n'aurait pas pu faire mieux!! Lone Wolf est assez ÉNERGIQUE ET MARQUANTE!! Sea Of Red est la Before The Dawn de l'album!! C'est la faiblesse de l'album!! Firepower est EXCELLENT, SURPRENANT et FANTASTIQUE!! a 66 ans, Rob Halford est sans voix!! Ces cris sont toujours LÉGENDAIRES, EXTRAORDINAIRES et EXCEPTIONNELS!! Ritchie Faulkner et Glenn Tipton forment un duo du tonnerre, Ian Hill fait ronronner sa basse au maximum surtout sur Evil Never Dies et Never The Heroes! Scott Travis es
Actualite
Romain, le 12/09/2018 à 18:27
Les Red Hot c'est le groupe qui aurait dû s'arrêter avec l'album One Hot Minute ? 23 ans qu'ils n'ont plus rien fait de bien, alors s'en désoler oui clairement !
Album
Dave77, le 12/09/2018 à 00:17
Critique qui sent le rejet à pleine narines, c'est dommage, je vois dans cet album une mine incroyable de création, des mélodies entêtantes, une recherche exigeante, bref un grand, un très très grand album. Alors certes, ce n'est pas du rock version AM, c'est autre chose, si vous le regrettez, repassez le vous mais par pitié arrêtez de vous ériger en détenteur du savoir "rock", tellement d'autres que vous s'y sont cassé les dents auparavant.
Concert
ben, le 11/09/2018 à 14:22
Vu à Milan le 22 juin. Pas 3 h de concert mais c'est quand même très bon, une énergie de dingue, la voix d'EV au top aussi. Effectivement 38 ans de carrière ça semble bcp ;) mais 28 c'est déjà énorme. Dommage qu'il faille faire autant de kilomètres pour les voir.
Album
Franck19, le 08/09/2018 à 14:55
Je retrouve le son que j'écoutais il y a 20 ans. Mince je prends un coup de vieux en écrivant cela. Mes oreilles ont été inondées de la musique grunge. Nirvana, Pearl Jam, Alice in Chains, et bien sûr Stone Temple Pilots. J'ai découvert le groupe avec l'album Purple le second album studio, et notamment Intersate love song, sur une Radio qui n'existe plus "M40"(remplacé par RTL2). J'écoutais les deux heures qui étaient consacrées à la musique Hard rock, Trash. C'était le samedi soir l'émission s'appelait M40 Rock. Puis j'ai découvert Core. Quelle claque! Que des bijoux. Et puis je n'ai pas décroché jusqu'au départ tragique de Scott Weiland. Aujourd'hui je découvre par hasard ce nouvel opus avec un nouveau chanteur Jeff Gutt qui m'a scotché. Sa voix est parfois similaire à celle de Scott. Je n'avais pas accroché avec le précédent chanteur Chester Bennington qui malheureusement est décédé. A l'écoute de Meadow je retrouve les riffs guitare des albums précédents. On retrouve les mêmes ingrédients que les albums numéro 4 à Shangri La Dee Da. Ce nouvel album « éponyme » est un bon album. Il commence avec trois bombes successives dont la perle Meadow. Puis vient les chansons « douces » dont le bon thought she'd be mine. Puis une nouvelle perle Roll me Under. Il faut attendre ensuite une nouvelle ballade avec the art of letting go. Il y a beaucoup plus de chansons « douces » que sur les précédents albums. A la première écoute j'ai eu de bonnes sensations qui m'ont convaincu d'acheter l'album. C'est un nouveau départ pour les STP.
Album
Sylvain, le 08/09/2018 à 09:15
@syrie "Summer 68" n'est pas la dernière pièce composée par Rick Wright. Celui-ci a composé ensuite entre autres "Burning bridges", "Us and them" (avec les paroles de Waters) et "Wearing the inside out" dans le dernier opus.
Album
Franck19, le 07/09/2018 à 20:49
Le meilleur album du groupe! Que dire de plus
Album
Bleunucleaire, le 07/09/2018 à 14:29
merci pour cet article qui m'a fait découvrir ce fantastique album. bleunucleaire
Album
barnes, le 06/09/2018 à 18:48
Tout simplement celeste.
Actualite
Mezigue, le 01/09/2018 à 11:33
Le meilleur d'entre tous passé à la trappe : Buddy Rich
Actualite
Sylvain, le 01/09/2018 à 09:12
Je préfère la tourné précédente pour 4 raisons : 1) la présence de Rick Wright 2) la reprise d'Echoes (sublimissime) 3) Gilmour a bien séparé les titres de la période Floyd des titres de sa carrière solo. Dans sa dernière tournée, le mélange des deux me semble maladroit. 4) il me semble (suis-je le seul de cet avis ? )que son jeu de guitare est moins incisif, moins survolté dans la tournée Rattle that lock. Au niveau du chant aussi, Gilmour a un peu vieilli.
Album
Pipo, le 30/08/2018 à 20:15
J'ai des icebergs sur le nez !!!
Album
Fragile, le 30/08/2018 à 20:11
pendule
Album
Alexx, le 29/08/2018 à 15:51
Que de découvertes sur votre site sans fin... Fantastique l’œuvre de Steven Wilson et sa bande!
Album
fluidradio, le 28/08/2018 à 09:38
on entend bien dès la 1ere écoute que la production a changé..cependant, après la 3eme ou 4eme on a aucune peine a reconnaitre la patte des New Yorkais. Les rythmes de guitares de Banks, les rifs de Kessler et le boucan métronomique de Fogarino sur ses futs nous éclabousse de rock n' roll!! c'est encore une réussite presque aussi aboutie que El Pintor! Vivement le 7eme Album!!!
Album
Hibou71, le 27/08/2018 à 18:37
Guillaume. Idem, grand fan de metal depuis mes 14ans (39 today) j'avais cataloguer ce groupe sans ecouter. Pas bien pour un metalleux. Suis tombé par hasard à cultura sur Prequelle car j'ai adoré la pochette. Ca m'a rappelé mon adolescence car j'avais acheté Fear of the dark pour la pochette! La j'ai écouté (car en écoute) et là j'ai voyagé! Quel voix, quel talent, quelle diversité et aussi quel son avec un son pèche avec un basse/batterie super bien mixé! Album de l'année pour moi. (Prequelle). Ducoup j'ai pris Meliora qui est tres bon également. J'adore Cirice qui possède tout ce que j'aime.
Concert
Tranxen, le 27/08/2018 à 14:13
Au risque de passer pour la groupie de service, on ne dit pas assez de bien de Hoboken Division (donc merci à vous !) qui mérite vraiment plus de visibilité tant ils maîtrisent leur sujet. Et si le deuxième album est un peu moins rentre-dedans, on y trouve de réelles pépites (436, Procter Street, Oh Lo No Mo). Bref, c'était le bon moment pour dire que ça mérite le coup d'oreille.
Actualite
ludo, le 25/08/2018 à 23:19
et aric improta ?? taylor hawkins, lars ulrich ????
Album
Dave, le 25/08/2018 à 14:30
Chef d'oeuvre du groupe et chef d'oeuvre tout court. Un des plus grands disques de ces 30 dernières années.
Album
Dave, le 25/08/2018 à 14:26
Disque remarquable dont la principale qualité n'est pas l'innovation mais la beauté de ses 12 chansons. A conseiller.
Album
Valoo, le 22/08/2018 à 21:20
Merci pour cette critique bien menée... je sais qu'elle est écrite depuis un moment mais une question me taraude depuis un moment : il n'y a que moi que ça choque?, je ne trouve aucun article ou discussion sur ce sujet : il n'y a que moi qui entende la piste "clavecin" de I Believe trop en avance par rapport au rythme du morceau? C'est peu de chose, mais moi en tant que bonne musicienne, ça me choque ... donc soit c'est voulu (ce que je pense, mais dans ce cas là, why?), soit c'est une bourde au montage, mais je voudrais savoir! Personne n'a de renseignements à ce sujet? Merci d'avance pour la réponse...
Album
atlanticjawa, le 19/08/2018 à 22:56
Honte à cette critique (mon Dieu, que ferions-nous sans Bieber, Patrick Fiori et tous les chanteurs qui trustent les ondes plus médiatiques et sans le lissage télévisuel permanent façon Drucker ? Ah oui, peut-être réfléchirions-nous ... dommage). Gloire à Chanson plus bi-fluorée, aux Fatals Picards, et autres Giédré et Oldelaf; Vive le politiquement incorrect ! Même s'ils sont très loin d'un PERRET, BRASSENS et LE LURON (oui, c'est la même veine)
Actualite
syd, le 12/08/2018 à 13:26
et nick mason ????
Actualite
venom, le 09/08/2018 à 23:49
pffff ! le premier à avoir vraiment fait sensation , le premier à taper comme un sourd , le premier à abuser de sa double grosse caisse , le premier à cogner sur tout ce qu'il avait à disposition c' est l' unique et regretté philthy animal taylor ( Motorhead ) dommage !!
Album
SV, le 07/08/2018 à 10:34
Nicolas ne semble pas comprendre la musique dans ce qu'elle a de plus intéressant.... les lignes mélodiques et les harmonies. Dommage !
Actualite
zapp17, le 07/08/2018 à 00:53
Très peu de batteur de jazz qui selon moi sont beaucoup plus imaginatif. Bonham 1er bof
Dossier
Sylv, le 05/08/2018 à 09:40
A momentary lapse of reason n'est pas que passable : cet excellent album contient au moins deux joyaux et est très sous-estimé. Hormis The Final Cut, aucun album du Floyd n'est raté et au moins quatre sont des chefs-d'oeuvre : Meddle, The dark side of the moon, Wish you were here et The wall. Étant donné le sublime absolu auquel atteignent certains morceaux de leur oeuvre (Echoes, The Great gig ont he sky, Shine on you crazy diamond I to V parmi d'autres) et leurs extraordinaires innovations musicales, conceptuelles et scéniques, les Pink Floyd me semblent être le meilleur groupe de tous les temps. Loin devant les Beatles, les Doors et a fortiori les Stones.
Actualite
Charcoll, le 02/08/2018 à 15:25
Simon Philips!! Non?! Chris Slade non plus?! Chester Thomson oublié ou pas reconnu?! Et je m'arrête là!!! Des loosers à Rolling Stone!
Album
Fucking_Hanouna, le 31/07/2018 à 17:55
Excellente chronique, précise, documentée, très bien écrite. merci à l'auteur! Perso j'aime beaucoup cet album qui pour moi est 100 fois meilleur qu'un 13 ahurissant d'auto-suffisance.
Actualite
gabs, le 26/07/2018 à 12:04
donc d'apres vos commentaires , john bonham n'est pas le meilleurs , je doute donc pour ma part de vos capacité a juger
Actualite
Sylvain, le 23/07/2018 à 23:12
Et il n'y a pas le génial Astronomy domine ??? Ce classique incontournable est pourtant le plus représentatif du talent brillant de Syd Barrett ! Dommage...ce best of aurait pu être parfait.
Album
jojo, le 20/07/2018 à 12:35
J'avais beaucoup apprécié cet album à l'époque de sa sortie mais j'ai peur de le réécouter aujourd'hui car il me semblait à la limite entre réussite et soupe (sur le fil, comme le mec de la couv'). Faudra que je m'y repenche pour voir où mon coeur balance :)
Album
Billy-Joe, le 20/07/2018 à 10:52
Maxime, c'est avec neuf ans de retard que je commente ton article. Quelle pertinence. Tu as vu juste sur tous les points. Excepté, si je peux me permettre, ton insistance sur Natasha. Le but du Control Club n'était pas de poursuivre l'aventure A.S Dragon. En revanche, les égos étaient à leurs point culminant et un peu de recule aurait fait du bien. "Rougir" comme la plupart des autres titres étaient au départ en Anglais mais personne ne voulait de groupe Français qui chante tout un album en Anglais. Et oui, "Facile les Filles", quel terrible morceau. Sur le titre "Play" c'est Hervé Bouétard qui chante non pas Stéphane Salvi. Ceux qui ont eu la chance d'écouter les maquettes étaient souvent déçu du résultat album. Titre plus brut, plus direct, plus efficace. Control Club ne méritait pas cet destinée. Il y avait un vrai travail. Aucun groupe ne sortait cette articulation musicale. Aucun groupe n'avait ces mélodies. Le label Diamontrack et principalement Benjamin Diamond a totalement laissé tomber le groupe avant même que l'album soit sorti. Dès lors, les choses sont devenu compliqués. Control Club n'avait pas de vrai manager pas plus que de tourneur. Mais tu as raison, l'album est comme ça. Dommage que Control Club n'est pu s'exprimer pleinement et qu'un deuxième album ne se soit pas fait. Il y avait de bon gros nouveau morceau dans les boites. Merci à toi Maxime. Je laisse filer ce commentaire inutile dans les limbes d'internet.
Actualite
Edinburgh, le 19/07/2018 à 13:33
Bah... peut-être qu'après plusieurs écoutes... (je n'arrive même pas à m'auto-convaincre de c'que je viens d'écrire là)
Album
Elysium, le 18/07/2018 à 23:50
Énorme le nouveau À perfect cercle...je suis addictif
Album
Isadore, le 16/07/2018 à 02:22
Je crois que côté sensibilité vous repasserez.Eh oui, désolé mais les années passent et la maturité grandit. Je trouve très dur de critiquer cet album qui est pour ma part magnifique. Malheureusement, on ne peut pas retenir le temps et rester en telle année. Qu'aurait-ils dû faire? Ne pas évoluer. Vous savez, l'esprit, même quand on est artiste se modifie et ils aspirent à de nouvelles avancées musicales en ne pensant pas; Ah! Tiens! On va faire un album uniquement dans le style de nos débuts juste pour qu'on garde une bonne opinion de nous et faire plaisir à tout le monde. Incubus se fout d'être une machine à tubes même si c'est le cas pour beaucoup de morceaux. C'est un groupe qui n'a pas l'esprit à; On veut régner sur le monde et écraser les autres. Ils font ce qu'ils aiment, ce qui leur ressemblent à un moment de leur existence, par quoi ils vont être inspirés. Il est certain que si on ne laisse que la place aux sons de métal/funky etc sans expérimenter de nouveaux chemins, ça ne déroute personne. Les gens se moquent quand beaucoup aimeraient revenir en arrière mais lorsque la musique change, on voudrait rester cantonner à celle dont on avait l'habitude. Il faut aussi réfléchir à la manière dont se sente les artistes durant leur vie. Ils s'expriment travers leur art. Ils sont humains. Cet album est remplie de sensibilité. Alors je veux bien croire que pour des fans de rock métal, ça va être le rejet. L'appréciation de la musique est vachement limitée mais les goûts sont différents. Alors pour ceux qui n'aiment plus tellement ce qu'ils font, il est temps de vous dire que vous n'êtes plus fan.
Actualite
Stef, le 13/07/2018 à 10:58
Vous avez oublié Sunny Murray... Il n'y en aura jamais aucun qui lui arrivevera à la cheville !
Concert
afterthegoldrush, le 12/07/2018 à 15:15
Sympa la review...PJ est un immense groupe...mais 38ans de carrière, tes doigts ont dû rimer! ????
Actualite
germain, le 05/07/2018 à 10:57
Mais ou sont Lars Ulrich, Joey Jordison, Dan Peters ou encore Chad Channing ?!
Album
Sylvain, le 24/06/2018 à 11:25
The Final Cut aurait pu être bien meilleur si Roger Waters, moins mégalomaniaque, avait accepté les compositions de David Gilmour. Celui-ci les a finalement insérées dans son ddeuxième album solo, About Face, sorti l'année suivante. En fin de compte, The Final Cut n'est pas un véritable album des Pink Floyd : c'est le premier album solo de Waters.
Album
Alexx, le 21/06/2018 à 15:29
Je suis tout à fait d'accord avec la chronique. Cet album, découvert très tard, est pour moi le meilleur de radiohead. On y voit vraiment le fonds rock du groupe. Il m'a d'ailleurs réconcilié avec ce groupe que je trouvais trop encensé toujours tout le temps.
Album
Nykeaula, le 19/06/2018 à 10:50
D'accord pour la partie des paroles, j'ai du mal à comprendre le propos. Et c'est de 'See the Light' que provient la phrase en question haha Ghost s'oriente clairement vers un rock de stade fédérateur, on s'y attendait après 'Square Hammer'. Mais les guitares semblent carrément en retrait sur la deuxième moitié du disque, espérons que la qualité de leurs productions ne diminue pas à mesure que leur popularité monte
Album
Valentin, le 17/06/2018 à 13:23
Franchement Vianney c'est pas si mal à côté de ce truc.
Album
merakanod, le 17/06/2018 à 11:48
Pour apprécier cet album, il faut se rappeler que 30 seconds to mars c est autre chose que Jared Leto !!! Une philosophie que les grincheux ne peuvent pas comprendre. Moi j aime ce que fait ce groupe et même si a la première écoute de l album america j ai été un peu surprise, j aime beaucoup. Et vaut mieux du "mauvais 30 seconds to mars" puisque c est l avis général que du Céline Dion, du Maître Gim's ou du Vianney. En tout cas, écouter du 30 seconds to mars, même mauvais, vous éloigne du moutinisme général.
Actualite
louu, le 16/06/2018 à 00:18
nick mason ??
Album
Ludo, le 15/06/2018 à 16:36
Ghost amorce son grand virage mainstream et nous sort un album qui rend hommage aux Grands des 80's période hair metal mais également au rock avec des groupes comme Queen et M. Jackson ! Un album qui semble trop facile à la première écoute mais qui se révèle et se bonifie avec le temps (même si je lui préfère Meliora et le 1er Opus). Par contre je n'ai pas très bien compris le paragraphe sur les paroles.. Tout d'abord, '' feeding with hate'' provient du titre Life Eternal (et non Faith) et peut être compris comme une pique de Forge envers certains Nameless Ghouls qui l' attaque en Justice- d'ailleurs la chronique sous entend que tous les Nameless Ghouls ont poursuivi Forge ce qui n'est pas la cas. Ensuite qu'est-ce que vous entendez par '' Mr Forge pousse ses auditeurs à certaines incitations nefastes''? Il faudrait éclaircir tout ça...
Actualite
Raphaelle, le 14/06/2018 à 11:46
Pas sûre que ça fonctionne mais c'est une idée de génie !
Actualite
patr94, le 12/06/2018 à 19:17
Bizarre. Christian Vander en bon dernier. Ringo Starr 14ieme alors même si il fait correctement le job, ce n'est pas un batteur d'exception. Présence de Alex Van Halen, Meg White, Sheila A (Prince) Bof Bof etc ... C'est quoi ce classement ???
Album
Reset, le 07/06/2018 à 23:56
J’ai toujours senti cet album comme participant à une parenthèse-Waters (Wish You Were Here, Animals, The Wall, The Final Cut) en réaction à un nouveau souffle plus pop de Gilmour (Meddle et Obscured by Clouds). The Dark Side Of The Moon faisant une espèce d’articulation entre ces deux périodes du groupe. Mais j’aurais toujours ce sentiment triste que sans Syd, le groupe soit un laboratoire trop petit pour que Gilmour et Waters travaillent ensemble.
Album
Magnu, le 07/06/2018 à 23:38
anxyogène !
Album
Sylvain, le 07/06/2018 à 09:56
About face est quand même un album qui gagne à être redécouvert. Outre le superbe Murder, il contient deux ou trois autres bons titres, dont You know I'm right et Near the End (qui, d'après ce que j'ai lu quelque part, a failli figurer dans The Final Cut, mais Waters de plus en plus autocrate s'y serait opposé). Dommage que des daubes comme Blue light gâchent un peu l'ensemble.
Album
Ecorche, le 07/06/2018 à 06:51
13 ans après, cet album donne encore et toujours autant d'émotions, de frissons, et Cantat, lui, paie encore et toujours les pots cassés. Triste époque pour un si bon groupe.
Album
Florencioo, le 06/06/2018 à 02:52
Excellente surprise
Album
lucky56, le 05/06/2018 à 22:11
Prenez le temps d écouter cet album qui est une encyclopédie du rock et electro rock dans son ensemble. Aussi diversifié que riche.
Album
MB, le 01/06/2018 à 10:47
Nicolas ne semble pas apprécier le changement de direction artistique, les virages secs à 90 degrés, les expérimentations. Je suis très étonné de lire une critique aussi virulente. "Je ne connais pas la pop-lounge, ici on parle de rock et rien que de rock, mais je vais tout de même donner mon avis sur la pop-lounge, registre que je ne connais absolument pas." Pourquoi avoir choisi cet album si celui-ci ne rentre pas dans la ligne éditoriale de votre site ? Ça n'a pas de sens je trouve. Comme l'a très bien dit jojo, peu importe que le rock ait disparu, tant que le taff est bien fait.
Album
Raphaelle, le 31/05/2018 à 12:05
Certains à la rédac adorent aussi Second Coming ;-) Particulièrement "Love Spreads", incroyable de fluidité virevoltante. Le tube qu'Oasis n'a jamais su écrire.
Album
jojo, le 29/05/2018 à 16:09
Et du coup, après une première écoute (en conditions moyennes je précise, donc à affiner), je trouve que c'est une très belle surprise, peu importe que le rock ait ici presque disparu. Il y a pas mal d'expérimentations, les morceaux se suivent mais ne se ressemblent pas. On retrouve par moments leur patte (She Looks Like Fun surtout, mais aussi certains enchaînements d'accords pop assez caractéristiques). Le disque fait également dans le classique (avec sa conclusion notamment, mais qui m'a tout de même plu). Bref, à réécouter pour savoir si je le trouve "juste" très bon ou encore mieux, mais en aucun cas un disque raté. Remplacez dans votre tête le son du piano par celui d'une guitare électrique, ça passera peut-être mieux :p (je vous trolle hein).
Actualite
Nicolas, le 28/05/2018 à 17:39
En l'occurrence et pour répondre à je ne sais plus qui qui se plaignait (encore...) qu'on ne vérifiait pas nos sources dans nos actus, la source ci-dessus a quand-même annoncé - et elle n'était pas la seule à l'époque - que le Black Album de Weezer sortirai le 27 mai, c'est écrit texto. Depuis, c'était silence radio, mais vous n'êtes pas sans savoir que les groupes de rock, de nos jours, utilisent parfois le silence comme de la com. Donc non, le Black Album de Weezer n'est finalement pas sorti ce vendredi, tout le monde a pu le constater... Par ailleurs, ce serait sympa d'arrêter de râler de façon plus ou moins inélégante quand une actu n'est pas exacte. Pour preuve, ce n'est pas toujours de notre faute. Le râleur en question, s'il avait lui-même vérifié ses sources (un coup de Google avec "Weezer - Black Album - May 27", ça prend 10 secondes), aurait sans doute pu constater que cette info ne venait pas de nulle part et/ou nous faire remarquer gentiment que non, le Black Album n'était finalement pas sorti. Dont acte.