↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Album
anathemafrance, le 22/06/2017 à 13:22
Très complet, bonne analyse, très bonne critique, merci https://www.facebook.com/anathemafrance/
Album
adrock, le 22/06/2017 à 12:52
Ni un bon, ni un mauvais album. How did we get so dark est une sorte de redite du premier album, mais sans riffs et sans idées (mais avec un budget surement dix fois plus important que pour le précédent opus). Alors forcément ça s'écoute, parfois en hochant la tête, parfois en s'ennuyant un peu, mais au final j'en ressors déçu et j'en retiens pas grand chose. C'est du Royal Blood sans surprises, et c'est quand même triste de se dire ça alors qu'ils n'ont qu'un album dans les pattes. Déçu aussi du fait qu'ils ne fassent qu'une date en France, un zénith à Paris pour 40€, alors qu'il y a un an et demi on les voyait dans les petites salles pour 15 balles. Déjà la folie des grandeurs.
Actualite
kaoadonf, le 19/06/2017 à 22:49
j' aime beaucoup, pour moi arcade fire st l' un des plus grand groupe pop rock de la planete
Actualite
Dragovan, le 19/06/2017 à 09:28
Pas forcément emballé par ce premier extrait. Un peu trop gentillet à mon gout. Mais comme tous les albums QOTSA, j’attends de l'écouter en entier et plusieurs fois pour me faire une idée. Par contre déjà déçu du nombre de titres : 9 seulement ??? Un peu radin le Josh pour le coup ;-)
Billet
Nico-guitariste, le 17/06/2017 à 20:21
Allez-y! Retirez la basse de "With or without you" de U2, "Money" de Pink Floyd, "A Night like this" de Cure, "It's so Easy" ou "Sweet Chid of mine" (si! si! écoutez bien l'intro toute en ... mélodie) des Guns, "Debaser" ou "Gouge away" de Pixies, "Californication" des RHCP), l'outro de "Michelle" des Beatles, "Jumpin' Jack Flash" ou "Sympathy for the Devil" des Stones (là Keith a même piqué l'instrument à Bill Wyman qui doit se contenter ... des maracas), "Guns of Brixton" de Clash. J'en passe et des meilleurs. Et que dire de P.I.L. dont je découvre la musique sur le tard.
Actualite
Malwee, le 16/06/2017 à 11:30
Je trouve ce morceau de très bon augure! Ça groove, Homme a vraiment une voix plaisante à écouter. ( Sexy...) Beaucoup se plaignent du virage moins stoner et plus rock, mais je suis pas vraiment sur d'avoir entendu du stoner chez QOTSA depuis Song for the deaf de toute manière...Et j'aime tout autant ce qu'ils proposent depuis l'album précédent! Complètement conquis et curieux d'écouter le reste de l'album! (Pour le Stoner, Kyuss le faisait mieux de toute manière^^)
Album
Pat, le 15/06/2017 à 22:44
Ou vont les strokes , que sont ils en train de faire ? Si je ne connaissait pas ce groupe quel autre groupe m'apportera autant de plaisir ? Actuellement (pour parler uniquement des strokes) je n'ecoute plus future present past mais je retourne ecouté Comedown machine (je surkiffe !) Franchement j'ai un peu peur qu'un jour les strokes n'aient plus de surprises pour nous. Avec "future present past" seul "Drag queen" m'a vraiment touché peut etre étant dans la lignée de "TYRANNY" ! ......attendons
Album
patroc, le 15/06/2017 à 19:12
Belle critique du nouveau superbe album des membres d'Anathema. A la qualité musicale (Daniel, véritable virtuose guitare et piano) s'ajoutent les voix magnifiques de Vincent et surtout de Lee Douglas. Comme écrit dans la critique, simple mais fort.. Merci à eux..
Actualite
Maxime, le 15/06/2017 à 17:57
C'est officiel : sortie du disque le 25 août chez Matador, concert le 7 novembre à Bercy (source : newsletter Live Nation)
Album
simonritchie, le 15/06/2017 à 16:33
album de m... pour un groupe de m... perso j'ai décroché déjà depuis le 3ème album, comme tout le monde en fait
Album
Doudou, le 15/06/2017 à 14:57
Pour moi le meilleur album de l'année. Une merveille !!! J'ai le CD depuis deux mois, il va bientôt être usé. A conseiller vivement ! Philippe Persent
Actualite
Felipe, le 13/06/2017 à 14:35
Mouais... Ca casse pas trois pattes à un Donald...
Album
MelyssaWilliams, le 13/06/2017 à 10:10
Ça sent quand même le manque total de connaissances concernant cette artiste ;)
Album
jimo, le 12/06/2017 à 16:29
peut-être le plus grand album du plus grand musicien vivant
Actualite
Jean, le 12/06/2017 à 15:31
Oups ! j'ai écrit une connerie : en fait Portnoy pas du tout placé !! Sacré bon sang, c'est pas normal ! Sinon, perso, j'ai toujours beaucoup aimé Keith Moon qui apportait la touche nécessaire de folie au groupe. Du coup en seconde position je suis assez d'accord. Mais bon après c'est une question de goût personnel. D'autres ne seront sans doute pas d'accord avec moi. Pour Dave Grohl, je le colle en 5ième place, na !
Actualite
Jean, le 12/06/2017 à 11:12
Mike Portnoy & Dave Grohl super mal placés à mon sens !
Actualite
Jo, le 11/06/2017 à 13:41
J'écoute en boucle ce morceau depuis que je l'ai découvert en concert à Barcelone. Et comme souvent avec eux, plus on l'écoute et plus on l'aime sans jamais vraiment s'en lasser. Pour moi, cela promet encore un très grand album.
Album
Florencioo, le 11/06/2017 à 08:24
J'ai jamais pu piffrer ce groupe, mais ils ont réussi à faire encore pire que leur Nu métal pour ados pré puberes. Mon dieu. RIP.
Album
sebdeft, le 08/06/2017 à 13:37
très bon album de seether, un de leur meilleur, très belles mélodies avec un son brut et lourd qui sonne très bien
Album
Raphael, le 08/06/2017 à 10:30
Pas d'accord .... une oeuvre à part entière.... je prend plaisir à l'écouter .. et c'est tout ce qui compte ...
Album
Gautman, le 07/06/2017 à 11:23
Être bassiste et compositeur est sans doute rare, mais ce n'est pas le premier grand groupe à connaître cette particularité, on pourra penser à Roger Waters et les Pink Floyd ;)
Actualite
adrock, le 07/06/2017 à 11:07
La raison, c'est que c'était leur nom initial. Ils avaient du ajouter le 1979 par la suite à cause du label de James Murphy portant le même nom.
Album
Tontonmick, le 07/06/2017 à 10:52
Excellente chronique qui a rafraichi ma vision de cet album
Album
Nicolas, le 06/06/2017 à 18:01
Je précise qu'il ne s'agit pas d'une critique mais d'un "avis sur album" écrit dans la rubrique "première écoute", un avis à chaud donc et pas forcément basé sur une écoute approfondie.
Album
bh, le 06/06/2017 à 17:36
Cette critique est une honte. Jamiroquai est un groupe fabuleux et qui a fait ses preuves. Les musiciens sont tout simplement incroyables et il faut les voir en live pour s'en faire une idée. Automaton n'est peut-être pas son meilleur album mais je trouve certains titres à tomber (shake it on, Automation, Hot Property en particulier). L'album est profondément moderne et les touches 80" sont très subtilement incluses dans un ensemble novateur. Je trouve que dans cet album, à l'instar du dernier album de Daft Punk, Jay Kay a su sortir de ses zones de confort, ce qu'il a d'ailleurs toujours fait. Ce qui est triste, c'est de lire une telle critique pour un artiste qui produit une réelle musique, sortie de réels instruments et dont les rythmiques n'ont rien à envier au plus grands. C'est le dernier artiste digne de ce nom dans le registre funk, un peu de respect !
Album
Raphaelle, le 06/06/2017 à 15:10
Je ne sais pas ce qui m'envoie le plus du rêve dans cette chronique au bazooka: la partie autobiographique (donc Erwan, tu as un truc avec les blondes?), la façon méthodique dont tu dézingues tout l'album ou l'envie que tu as suscitée chez moi de remettre un bon vieuw crawliiiing in my skiiiiiiii sur Hybrid Theory (ouais, moi aussi j'ai eu ma période LP. Depuis, j'écoute Alt J!). Je crois que la cerise sur le gâteau c'est la tourte aux épinards d'Etienne: il m'a achevée ! Allez, je vais m'en réécouter un petit Faint. Ca fait toujours plaisir.
Album
spide, le 05/06/2017 à 13:38
Un album très surprenant avec de bonnes choses qu'on n'attendait plus de ce groupe ...
Actualite
Etienne, le 05/06/2017 à 10:46
A voir sur un disque en entier. Arcade Fire c'est très difficile à apprécier en piochant des titres un par un, alors que leurs disques sont toujours très cohérents et bien pensé. Alors à voir une fois l'album livré ! Mais ce single est quand même vachement bien écrit, même s'il est déroutant...
Actualite
Etienne, le 05/06/2017 à 10:41
Merci de la remarque JohnB: c'est corrigé ! ;-)
Actualite
JohnB, le 05/06/2017 à 10:07
"Video non disponible"
Album
sealma, le 04/06/2017 à 14:04
certainement un des tous meilleurs albums du groupe.....
Album
Sbylm53, le 04/06/2017 à 09:59
Le disque du dimanche matin, idéal pour une belle journée car réveil en douceur assuré avec shine on you..... et puis à la fin, wish you where here, quoi d'autre?
Album
Sbylm53, le 04/06/2017 à 09:54
Il est impossible de ressortir une chanson car elles s'entremêlent et la première appelle la seconde, etc... Une seule solution, se dépêcher entre chaque face de tourner le disque (oui, car les petits crépitements font partie du charme du vynil) puis se recaler dans son canapé et fermer les yeux.
Album
Sbylm53, le 04/06/2017 à 09:42
Pour moi, cet album est à part bien sûr, mais il est magnifique et n'a pas pris une ride. Je l'écoute très souvent et avec the wall, c'est le meilleur.
Actualite
Nykeaula, le 03/06/2017 à 09:26
Suis-je le seul à entendre "Prodigal" de l'album In Absentia ?
Actualite
afterthegoldrush, le 03/06/2017 à 09:03
Le virage a été déjà bien amorcé avec reflector. Ce premier titre confirme la nouvelle direction prise par le groupe. Guitares, en retrait ?plus de violon ? Quand on est fan de funeral (plus grand disque des années 2000 ?)...on peut être sceptique...mais d'un autre côté, je confiance en ce groupe, qui n'a pour le moment rien raté.
Actualite
Etienne, le 02/06/2017 à 15:08
Vivement Bercy... Ca va être dément !
Actualite
Simonritchie, le 01/06/2017 à 23:18
Et toujours cette voix de canard... nianianianiania... Horrible, beurk ! Vivement le prochain Noel Gallagher
Actualite
Nicolas, le 01/06/2017 à 19:27
J'aime beaucoup, autant la vidéo (quelle bande de barges) que la chanson qui réalise un bon équilibre entre bourrinerie et mélodie. Top.
Actualite
Raphaelle, le 01/06/2017 à 17:00
Mouais, je suis moins enthousiaste. Enfin, en soi c'est pas mal du tout: il y a des choeurs, le petit refrain qui va bien, une partie chantée plus réussie, des guitares virevoltantes, on imagine la foule agiter les bras en rythme sur une immense scène de festival... Bref, c'est de la bonne brit pop. Du pur Oasis, en somme.
Album
Raphaelle, le 01/06/2017 à 16:55
"And I'm not the kind that likes to tell you just what you want me to"... Merci pour cette belle chronique Nico. Une lecture aléatoire sur Spotifym'a fait retomber sur Age of Consent et c'est fascinant de voir à quel point le titre n'a pris aucune, mais alors aucune ride.
Actualite
Clement, le 01/06/2017 à 07:50
Eh ben j'avoue que c'est pas dégueu... Et franchement vu le personnage ça me fait vraiment chier de l'admettre.
Actualite
Etienne, le 31/05/2017 à 23:07
Et ba c'est pas mal tout ça, plutôt frais, et il se détache pas mal d'Oasis contrairement à son frangin. Et puis il chante pas mal ! Et si finalement Noel était vraiment une patate ?!?!
Actualite
Nicolas, le 31/05/2017 à 21:51
Je suis agréablement surpris.
Dossier
NRV, le 30/05/2017 à 13:11
" chemise hawaïenne et une guitare sans frette " , guitare sans tête, pas sans frette.
Album
Praline, le 29/05/2017 à 14:10
Grandes gueules et petits esprits !
Actualite
afterthegoldrush, le 26/05/2017 à 22:30
enfin une bonne nouvelle !!!
Album
Shadow130197, le 26/05/2017 à 12:47
Voodoo in my blood made me discover this amazing band, they are out of nowhere with personnal sonorities. I think they deserve more attention from the crowd, trully. One of my favourite group at the moment.
Actualite
Albumrock, le 24/05/2017 à 13:58
Merci pour ta vigilance Cristo, actu corrigée ;)
Actualite
cristo, le 24/05/2017 à 10:03
la première date doit correspondre à "la traverse" à Cléon http://www.latraverse.org/
Billet
Aurore, le 22/05/2017 à 13:12
Je viens tout juste de découvrir votre site (en cherchant une critique de A Moon Shaped Pool qui soit plus poussée que "meilleur album depuis Kid A/OK Computer [au choix]", parce que leurs albums mettent environ 1 an à arriver à leur plein potentiel chez moi, hors exceptions style King Of Limbs qui a mis 6 ans, profitant de la baisse de ma garde avec AMSP... mais bref je m'égare), et que ne vois-je ? Un édito sur les bassistes... Je ne suis pas bassiste moi-même, mais je me bats régulièrement contre des adeptes du bass-bashing... et en grande amoureuse de John Paul Jones (parce qu'il n'y a pas que Radiohead dans la vie), je ne pouvais que me fendre d'un grand merci !
Actualite
magidag, le 21/05/2017 à 18:41
C'est quoi ce classement a la mord moi le noeud, billy Cobham 45é place derrière phil collins 43, c'est un gag? Ou ce sont des gosses qui ont fait ce classement. Mdr RATP (Rire A Taper Parterre) j'ai moi même été batteur et j'ai côtoyé des pointures. Ce classement n'a rien d'objectif!!!!
Actualite
chris, le 19/05/2017 à 12:27
Touché, ému , par ce grand monsieur au grand coeur.....La plus belle voix du rock sans hésitation car la plus chargée en émotions tout simplement....il a accompagné mes 20 ans, à mon tour de faire connaître et de partager sa musique....miss you......"fallen angel"......R.I. P. my friend
Album
remigettliffe, le 19/05/2017 à 08:59
Héééé j'suis là, hein!!
Actualite
Nicolas, le 19/05/2017 à 08:07
Non, c'est du "Madness" recyclé, ou plutôt du "It's A Kinf Of Magic" re-recyclé, ou comment enregistrer le Queen du pauvre avec une prod putassière et une voix mielleuse à souhait... Je sais pas, j'aurais sans doute été moins sévère s'ils avaient balancé ça un autre jour que celui de l'annonce du décès de Chris Cornell, mais là, les mots me manquent tellement ce titre est pitoyable.
Actualite
Clement, le 19/05/2017 à 05:05
C'est moi ou cette chanson suit exactement le même modèle que Madness ? En moins bien.
Actualite
Krizok, le 18/05/2017 à 16:01
C'est si triste d'apprendre cette nouvelle, Soundgarden est un de mes groupes préférés et Chris Cornell avait une voix magnifique même si elle n'était plus celle de ses jeunes années, elle demeurait encore très puissante et émotionnelle. Bye Chris Say Hello To Heaven comme tu le chantait sur l'album Temple of the Dog.
Billet
Raphaelle, le 18/05/2017 à 13:35
Ahah très drôles tes comparaisons Erwan ! Je vais ici rendre hommage à mon papa, éphémère bassiste dans une formation d'étudiants. Lorsque j'ai appris ses faits d'armes, j'avais moi-même 15 ans et du haut de ma morgue d'adolescente, j'ai ricané que ça ne servait à rien la basse. Ayant grandi au son du MP3, je ne crois pas avoir jamais compris l'importance de la basse. Le passage sur vinyle a été un choc énorme... salutaire ! L'écoute des Cure, période trilogie (petite pub pour notre dossier!) permet de mieux cerner l'importance de la basse dans la mélodie et l'atmosphère. De façon générale, je ne vois pas comment faire de la cold wave sans une bonne basse. Un autre très bon bassiste que tu n'as pas cité: Stefan Olsdal, le bassiste de Placebo (il est décisif sur des titres aussi variés que Nancy Boy ou English Summer Rain). Bref, super cet édito !
Billet
Erwan, le 17/05/2017 à 23:30
Un édito qui me rappelle l'un de mes premiers souvenirs de concerts, quand le chanteur du groupe toujours inconnu qui ouvrait pour Scorpions à Genève lançait en plein milieu du solo de basse de son pote (qui n'est l'est peut-être plus) "la basse est à la guitare ce que le couteau est à la purée". Le problème de la basse, tu le cernes assez bien au début, c'est qu'on a appris à s'en passer. Avec des groupes sans bassistes, mais je dirais que ça commence même avec le punk qui se balance complètement d'avoir un bassiste qui sait jouer des mélodies et réduit la basse à son côté rythmique. De ça, tous les groupes de alt rock, heavy, punk et pop-punk ont suivi l'idée et aujourd'hui, même un groupe avec un bon bassiste (genre Green Day, déso pas déso) se contente de lui faire faire le métronome. Alors si en plus on suit la mode de ces dernières années qui est de complètement écraser la basse au mixage, finalement on légitime un peu cette sous-utilisation de l'instrument. Rajoutes à ça le MP3, qui tue la basse. Aujourd'hui la musique se consomme massivement sur un support qui ne laisse simplement pas à la basse la possibilité de s'exprimer. Pourquoi se faire chier du coup ? Si aujourd'hui je pouvais répondre à ce chanteur du groupe toujours inconnu qui ouvrait pour Scorpions en suivant sa métaphore de la purée, ce serait pour lui dire que la basse dans le rock, c'est comme le sel dans la purée : ça se voit pas, mais quand t'en mets pas ça n'a pas de goût.
Album
kukuro, le 16/05/2017 à 14:50
Les Blacks Angels sont de retour et, en contradiction avec la critique ici-présente, leur nouvel opus semble bien décidé à faire oublie l'hétérogène et trop joufflu Indigo Meadow. Avec un retour à la pop so(m)bre de Phosphene Dream, Death Song rappelle directement ses fans dans les rangs avec un Currency bien plombé et un single (I'd kill for her) dans la veine de l'excellence de sa galette datée de 7 ans déjà (...). Mais là où l'album convainc sans nul doute, c'est avec Half Believing. Ambiance éthérique et phrasé impeccable, la mélancolie de ce point d’ores et déjà culminant vaut à elle seule l'acquisition de la bête, n’en doutez pas. Ensuite, si Commanche Moon raccroche tant bien que mal le wagon indigo avec ses cœurs aériens et sa ligne ondulante (et au passage ses lointains voisins du 13ème étage), ce qui vient marque bien plus d'originalité. Le combo Hunt Me Down/Grab as Much frappe fort dans la sphère bad trip et prouve que les Black Angels en ont sous le capot ; et la ligne de basse à la Science Killer fait toujours mouche. Puis, malgré un Estimate discret et maladroit, les gars d'Austin repassent la deuxième et reviennent à la charge avec le très envoûtant I Dreamt (peut-être le 2ème gros pilier de la galette) et le maîtrisé Medicine. La marche est ensuite fermée par un doublet paradoxal (dans le fond et dans la forme), entre décadence fuzzy et intimité brumeuse pour éclater dans un lyrisme auxquels les Black Angels ne nous avez pas habitué. Et même si la chronique ici présente dépeint également des Warlocks « au point mort », la touche empruntée au Heavy Deavy Skull Lover de 2006 pour cette ode à la vie est loin de déplaire… En somme, Death Song n’est pas l’opus anecdotique que l’on veut bien croire et recèle un grand nombre d’atouts. Car si les grands titres manquent peut-être un peu à l’appel pour atteindre l’excellence, le disque est également avare en inexactitudes. Et ne serait-ce pas la première fois que l’amertume des paroles vient ébranler l’acidité attendue ? Un goût visiblement pas pour tout le monde.
Album
Lo, le 12/05/2017 à 00:15
Son meilleur
Actualite
Quentin, le 11/05/2017 à 13:38
De mémoire, lors de la sortie de Hand Cannot Erase, le single qui était sorti en premier était Perfect Life, qui reste un morceau dans ce trip (ballade, mélodie simple...). Et pourtant, Hand. Cannot. Erase. est, à mon humble avis, le meilleur album de la décennie (si je m'écoutais je dirais de l'histoire...). Je ne me fie pas trop à ce single, même si je l'aime vraiment beaucoup, pour la suite, et l'album en entier. Quant à la voix de Ninet Tayeb, je ne suis pas vraiment d'accord avec Nicolas (était-ce lui qui avait écrit la critique de 4 1/2?) : autant sur Don't hate Me, j'étais d'accord avec l'histoire des petits couinements (qu'elle ne faisait pas en live), autant là je trouve qu'elle parfaitement avec la musique (j'ai le frisson à la fin du 2eme refrain). Ca reste une histoire de goût, et je sais que je ne suis pas du tout objectif...
Actualite
Nicolas, le 10/05/2017 à 18:21
Rectificatif : Steven Wilson est également en gros plan sur Transcience, sa compil de covers pop. Mais c'est son avant-dernier disque. La tendance est donc récente...
Actualite
beat, le 10/05/2017 à 14:13
Il y manque une bonne douzaine de tous ces grands du jazz afro-américain des années 50 à 70....
Actualite
Nicolas, le 09/05/2017 à 19:20
C'est la première fois que Wilson se représente physiquement sur la pochette de l'un de ses disques, et il y en a eu des pelletées... Je ne sais pas vraiment ce que ça présage. Bon par contre le single ne m'a pas trop convaincu. J'avoue ne pas être un grand fan de Nina Tayeb... après ça n'a rien de catastrophique, mais rien d'exceptionnel non plus. J'attends néanmoins tout ça avec beaucoup d'impatience.
Actualite
Etienne, le 09/05/2017 à 12:48
Étonnant cette date de sortie d'album... 15 jours plus tard la couverture médiatique aurait été autre, il se passe rien en août !! Enfin bref, a voir.
Actualite
Etienne, le 09/05/2017 à 09:55
` ` Pfff... Quelqu'un comprend encore qqch à leur com' ?
Actualite
Etienne, le 09/05/2017 à 09:00
Mouais bof... Du Waters quoi...
Actualite
Respectdrummers, le 08/05/2017 à 00:41
ok this is pure shit. list of the missing ones: Gavin Harrison, Marco Minnemann, Matt Gartska, Dave weckl, Simon Phillips list of the wonderful mistakes: Meg White (before Chris Dave of course), Travis Baker, Dennis Chambers and Vinnie Colaiuta soooo far away, Buddy rich is behind Ringo Starr, exactly... This has been made by a perfect prick
Album
Julien, le 07/05/2017 à 21:59
Des musiques melancoliques, reposantes et si hypthnotiques. Avec cet album, Lana nous offre un moment nous faisant perdre la notion du temps. Son timbre de voix, sa lancinance et la lenteur de l'instrumental lui donne un style unique, et bien plus qu'admirable, nous prouvant son statut d'artiste.
Dossier
patroc, le 05/05/2017 à 17:40
Le groupe que j'ai vu le plus de fois en concert (6) et mon 1er concert aussi. Presque une vie! Un très grand groupe et un leader aussi simple qu'ultra charismatique. Un chef d'oeuvre (desintegration) et des albums tous différents (The head on the door, pornography pour mon triplé personnel..
Dossier
patroc, le 05/05/2017 à 17:29
Desintegration. Comment dire? Un chef d'oeuvre, non?
Album
Antonia, le 04/05/2017 à 12:01
Le souci lors de l'écriture d'une critique de cette envergure c'est de trouver son angle. Est-ce un bon album ou est-ce un bon album de Gorillaz ? Dans le premier cas, la réponse est oui. La prod est géniale, il y a des idées nouvelles à chaque morceau, et même s'il s'inscrit dans son temps et dans une mouvance plus mainstream (je le reconnais), il est objectivement bon. Dans le deuxième cas, c'est beaucoup plus compliqué. J'avais également l'espoir de retrouver ce qui faisait de Gorillaz ce qu'ils étaient : une machine à expérimentations poétique. Les premières écoutes ont été douloureuses. Mais comme dit plus haut ça reste un album recherché et nouveau avec énormément de qualités, un fil conducteur et des artistes incroyables. Au bout de plusieurs écoutes j'en redemandais et les morceaux restaient collés dans mon cerveau pendant plusieurs jours. D'où les 4 CDs.
Album
GenghisKhan, le 02/05/2017 à 15:20
Après un phantom radio, plutôt quelconque, Lanegan nous livre un Gargoyle pas si sombre que ça. En effet, si l'album débute sur une ambiance plutôt lourde et ténébreuse, caractérisée par la voie caverneuse de son interprète, il semble se dégager au fur et à mesure des morceaux une certaine légèreté. Les nouvelles accointances de lanegan pour les sons plus électro n'y sont pas étrangères. Alors bien sur, tout n'est pas forcément du même niveau, et certains titres sont un peu moins inspirés, mais on apprécie quand même la prise de risque. A ce titre, mention spéciale pour "Beehive", au sonorité presque coldwave. À défaut d'égaler les monuments que sont Blues funeral et Bubblegum, Lanegan élargit sa palette, et nous propose une œuvre moins sombre qu'à son habitude et un peu plus hétéroclite. On en redemande.
Album
Parisatnite, le 01/05/2017 à 19:34
Très étonné après avoir lu ta chronique que tu aies pu mettre 4 "CDs". Bref, pour ma part, je n'attendais pas urgemment cette nouvelle galette, mais ne reste néanmoins pas insensible à Gorillaz. Et bien... Quelle déception... Effectivement, quelques morceaux sortent du lot, mais le reste... Est dit dans la chronique que Gorillaz sait se remettre en cause et nous surprendre, mais je suis déçu que M. Albarn me surprenne à faire de la pop actuelle. La Force de Gorillaz, pour moi, est justement d'avoir su faire ce mélange qui ne ressemblait à rien d'autre. Là, 80% des morceaux sont les mêmes que ceux que l'on peut trouver si, malencontreusement on tombe sur une radio commerciale et donc pop. Sans me faire le pourfendeur de cette pop, je suis déçu d'avoir entendu du mainstream. Je le réécouterai à l'occasion, savoir si ma déception m'est bien objective, mais bon... D'une manière générale, je trouve que beaucoup d'artistes perdent de leur folie en rabattant ce qui faisait leur touche et leur force. Je viens d'écouter le nouveau Delta Saint, et on est en plein dedans, plus de trace de la Nouvelle Orléans qui leur conférait un statut particulier...
Album
PapayeProd, le 01/05/2017 à 16:20
J'ai toujours détesté les critiques artistiques en générale... Mais en l'occurrence celle ci remporte la palme de la critique aussi peu constructive que gratuite! Reprise "sacrilège" de Dalida sur Morir Cantando? Guitare "Pataude" sur On the Ro'? "Refrain sans saveur" sur Yell? Des critiques qui veulent à la fois tout et rien dire... On the Ro' à un rythme soutenu et des guitares lourdes pour jouer une chanson aux sonorités entre Stoner et Metal sur un riff de Blues bien couillu avec une Sam qui s'en donne à coeur joie pour nous sortir sa voix la plus rock en live, Come on cama, le deuxième titre, est un des piliers de l'album avec un refrain et un instrumental prenant, the Time as come est là pour continuer la coutume du groupe à proposer un morceau reggae sur tout ses albums, Yell ravira autant les punks que les metalleux, ... Et évidemment que certaines pistes se répondent d'un album à l'autre! (En l'occurrence Luky girl et Luky Boy) Le but est de faire un parallèle entre l'atmosphère enjouée du groupe (Luky Girl) pour la mettre en parallèle avec une atmosphère plus sombre que l'on peut retrouver sur Luky Boy. Et l'auditeur découvre dans cette album une nouvelle facette de Shaka Ponk, avec des morceau proche du Hard Rock des années 70/80, avec The Way Out et Frag Dog. On retrouve également les racines du groupe avec Mocks the Party qui n'est pas sans rappeler des morceaux aux origines de Shaka, comme Alak Okan et Sum Luv. On retrouve egalement une facette pop/punk rock avec Kitty Call, la chanson caché de l'album, qui n'est pas sans rappeler Brunette Localicious de l'album, The Geeks. Et les amateurs de rock devraient se réjouir, on a jamais autant entendu de solos de guitares de CC sur un seul album. Bref, des chansons qui frisent le culticime du groupe(come on cama, on the ro'), des styles que l'on connaît déjà chez Shakas et qui sont toujours aussi plaisant à écouter pour les vrais fans, et une approche plus sombre de leur musique. Cette album devrait être décrit de la même façon que les autres: Étonnants et jouissifs, ampli d'une sorte de frénésie créatrice. On commence à se forger au style unique qu'est celui de Shaka Ponk, c'est justement cette folie qui fait apprécier le groupe. Mais comme on le sait aussi les Shaka forment un groupe fait pour le live avant tout, et ces chansons ne prennent toute leur puissance que sur leur tournée du Pixelive, et pas dans les oreilles d'un critique aussi fermé d'esprit
Actualite
Billy31, le 30/04/2017 à 07:57
Rattle That Lock est une réussite en tout point. Il ne faut juste pas s'arrêter au single qui ne perturbe que l'oreille des français.
Album
Kiff, le 29/04/2017 à 14:21
Tout simplement insupportable.
Album
Battlegate, le 28/04/2017 à 07:04
Oui c'est vrai que cet album est long et qu'il y'a quelques passages superflus pourtant je l'ai écouté avec plaisir du début à la fin. En revanche votre article me semble d'une longueur extravagante et absurde pour essayer de faire comprendre à vos lecteur que vous savez comment la musique d'un tel groupe doit être composée et produite! `
Album
thornScrup, le 27/04/2017 à 17:13
L'article soulève des points assez justes sur l'histoire de l'album, ok, mais bon on se serait bien passé des deux paragraphes de track-by-track complètement nuls. Parce que "celle-là elle est bien, celle-là elle est pas bien", c'est un peu moisi comme critique. Indépendamment du fait qu'à la base, l'auteur de ces lignes soit un grand fan d'Albarn, Coxon, James & Rowntree.
Album
Etienne, le 27/04/2017 à 09:16
22 v'la le chef, stop les âneries !
Album
Nicolas, le 27/04/2017 à 08:38
(Humour)
Album
Nicolas, le 27/04/2017 à 08:38
Hé ho vous avez fini de troller oui ?
Album
Etienne, le 26/04/2017 à 21:54
Que veux-tu Raphaëlle, fallait s'y attendre... Un pauvre fan de U2 comme moi, ça cachait forcément quelque chose !
Album
Raphaelle, le 26/04/2017 à 19:16
Allez hop, Etienne, va vite refaire ta culture musicale. C'est vrai qu'elle est un peu superficielle! Et après ça se dit chroniqueur, non mais oh.
Actualite
Bobo, le 25/04/2017 à 23:30
C'est de la merde...
Actualite
Etienne, le 25/04/2017 à 10:38
Je n'aurais pas dit mieux...
Actualite
Nicolas, le 25/04/2017 à 10:35
Ouais enfin Genesis sans Peter Gabriel et Steve Hackett, c'est pas Genesis, hein...
Album
Richard, le 23/04/2017 à 18:17
C'est comme si cet album sonnait le glas de Pink Floyd, Rick n'est plus là, l'aventure est finie. Il n'y a jamais eu et il n'y aura jamais, au grand jamais un groupe comme Pink Floyd. Rick a tiré sa révérence, il n'y a plus rien a voir, le show est fini, nous devons avoir la décence de nous retirer, dépoussiérer nos anciens albums de Floyd et nous remémorer nos 18 ans.
Concert
Tom, le 21/04/2017 à 21:15
Et Code Orange?!
Album
Sine, le 21/04/2017 à 02:52
C'est un album magnifique je pense le meilleur de Massive Attack. Il n'y a pas grand monde qui peut atteindre un tel niveau, il a une certaine parenté avec Closer de Joy Division en moins plombant !. J'adore écouter 100h window n fois je m'en lasse pas !.
Album
yoyo36, le 20/04/2017 à 22:12
Cet album n'est pas idéal certes, car il plonge un peu plus vers le punk rock assez dégueu. Je suis désolé mais sortir ceci : "A Thousand Suns (pour son univers et ses quelques bonnes idées) et adoré Living Things (pour son mélange parfait entre la furie des débuts et le travail sonore démarré sur A Thousand Suns). A thousand suns n'est pas un très bon album voir même médiocre et encore plus pour living things qui ne laisse pas un souvenir impérissable voir même plus pour le coup un vrai sentiment de gueule de bois dans la poursuite de la veine Pop/Rock. Et Minutes to midnight n'était pas si mauvais enfin moins que les deux albums précités.
Album
Victor, le 20/04/2017 à 20:24
heuuuu rock psychédélique aérien??? mec, que racontes tu? vas donc écouter pink floyd pour te rappeler se qu'est du rock psychédélique premièrement et aérien pour parfaire ta culture haha, bref, jettes un oeil Holydrug couple, foxygen, mid hight club. Album tout a fait commercial, aucun intérêt.
Album
Gorillaz1, le 16/04/2017 à 15:19
Quand cet album est sorti, il s'est beaucoup moins vendu que les 2 précédents, ce qui a entraîné le non-financement de la vidéo de "Rhinestone Eyes". Et au début, pas mal de gens ne se gênaient pas pour dire que c'était nul. Ces gens-là avaient tort. Maintenant, plusieurs années plus tard, beaucoup de fans de Gorillaz montent à la tribune de YouTube pour réhabiliter cet album qu'ils jugent mal-aimé. Et comment leur donner tort ? Car "Plastic Beach" est une vraie merveille créée dans des conditions pas forcément idylliques : Murdoc avait pris toute l'autorité créative, 2D a dû revenir de force et sa peur des baleines avait été savamment utilisée par le bassiste et Russel ainsi que Noodle n'étaient même plus là (Murdoc avait jugé ne pas avoir besoin des 2 derniers et voulait s'amuser avec ses connaissances en robotique). Dans ces circonstances, l'album aurait facilement pu être nul. Mais il est superbe. A part le morceau "Sweepstakes" (qui est juste passable), toutes les musiques sont absolument magnifiques. C'est relaxant, envoûtant, parfois épique et c'est ça qui fait la force de cet album. Comme quoi, tu peux te réfugier sur une île en plastique, lâcher 2 de tes musiciens comme un malpropre, kidnapper ton chanteur et utiliser une baleine pour le terroriser, construire un cyborg pour lui faire jouer de la guitare, te faire courser par Bruce Willis, voir une entité représentant le mal nommée Boogieman en train de caresser un lamantin puis convoquer des fantômes représentant Damon Albarn et ses musiciens, te faire attaquer par une bande de pirates de l'air (les Black Clouds) ayant juré ta perte... et malgré tout, pondre une vraie perle musicale. Bien joué, Mister Niccals.
Album
Gorillaz1, le 16/04/2017 à 14:59
Je n'ai pas encore écouté tous les morceaux donc je vais pas vraiment livrer d'avis définitif : la majeure partie des morceaux entendus est assez sympathique, même si c'est les faces B que j'ai le plus écoutées. Mes morceaux préférés sont "People", "Hong Kong", "Murdoc Is God" (une pépite !) et le remix de "DARE" par DFA (la voix de 2D sur ce remix donne envie de se caresser les tétons. Ah, vous le faites jamais ? Ouké).
Album
Gorillaz1, le 16/04/2017 à 14:52
Écouté en entier sur YouTube (encore) : une vraie bombe ! Aucun morceau à passer, que du bon ! Etre à la fois un groupe geek et populaire, et ce encore aujourd'hui, il n'y a que Gorillaz qui a réussi ! Donc, bravo à Damon Albarn, à Jamie Hewlett... et à 2D, Murdoc, Russel et Noodle, évidemment !
Album
Gorillaz1, le 16/04/2017 à 14:44
J'ai trouvé une version de cet album (oui, il est sorti en plusieurs versions) sur YouTube et franchement, c'est pas mal du tout. Hormis le remix de 19-2000 par The Wiseguys House of Wisdom (qui est assez répétitif et pas mal chiant), le reste se tient. Perso, j'ai un petit faible pour le remix de 19-2000 par Soulchild, "Ghost Train", "12D3" et la version de "Latin Simone" chantée par 2D (oui, je sais, c'est Damon Albarn, mais laissez-moi dans mon délire, je veux croire à son histoire !). Donc, un album sympa.
Album
Gorillaz1, le 16/04/2017 à 14:44
J'ai trouvé une version de cet album (oui, il est sorti en plusieurs versions) sur YouTube et franchement, c'est pas mal du tout. Hormis le remix de 19-2000 par The Wiseguys House of Wisdom (qui est assez répétitif et pas mal chiant), le reste se tient. Perso, j'ai un petit faible pour le remix de 19-2000 par Soulchild, "Ghost Train", "12D3" et la version de "Latin Simone" chantée par 2D (oui, je sais, c'est Damon Albarn, mais laissez-moi dans mon délire, je veux croire à son histoire !). Donc, un album sympa.
Album
Ninou.Z, le 16/04/2017 à 00:54
Ok. Cet album n'est pas à tomber (quoi je me suis bien déhanchée sur Summergirl ou bien Vitamin) - mais dire que: "Jamiroquai, ce groupe à la vingtaine de hits sans aucun disque digne d'un chef d'oeuvre", ÇA NE VA PAS LA TÊTE ??! Et l'album The Return Of The Space Cowboy, c'était quoi ? De la merde en boîte ? Je peux vous certifier que celui là est resté dans les favoris de beaucoup ! (Nb: pas obligé d'être fan pour apprécier, juste un peu ouvert et légèrement mélomane). Et en tant que musicienne je ne suis pas prête de le laisser prendre la poussière, même s'il date de '94 - hé oui ! Bref, pour cet album je suis plutôt (je dis bien plutôt!) satisfaite. Je le préfère à Rock Dust Light Star - et je "retrouve" un peu la voix de Jay Kay - parfois trop "mate" dans RDLS...
Actualite
Goldbeurk, le 15/04/2017 à 18:25
Dave Lombardo 47e ... quand on voit ce que ce gars a apporté au Thrash Metal, et plus généralement la réputation dont il jouit dans le milieu Metal, ca me parait un peu bas dans le classement. Une place dans les 20/25 premiers aurait été méritée. Il y a des oublis, comme toujours, l'absence de Mike Portnoy (ex-Dream Theater), ou de Joey Jordison (ex-Slipknot) est incompréhensible. Par contre, rien à dire pour les deux premiers ....
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Album de la semaine

Anathema


The Optimist


"

Que ce soit bien clair : The Optimist est un album majeur, sans conteste le meilleur d’Anathema et l’un des plus sérieux prétendants au titre de disque de l’année 2017. Si vous ne connaissez pas encore le rock atmosphérique aussi simple qu’envoûtant des natifs de Liverpool, ne manquez pas ce road trip musical digne de David Lynch qui confine au chef d'oeuvre.

"
À lire également