↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Amy Macdonald


This is the life


(00/11/2007 - Mercury - folk rock - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Mr Rock & roll / 2- This is the life / 3- Poison prince / 4- Youth of today / 5- Run / 6- Let's start the band / 7- Barrowland ballroom / 8- L.A. / 9- A wish for something more / 10- Footballer's wife
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"De faux airs de country, un vrai talent rafraîchissant, un premier album réussi."
Elise, le 18/10/2008
( mots)

Ces derniers temps, beaucoup ont du entendre la réplique suivante, venant souvent d'amies de sexe féminin. « Eh, t'as entendu la chanson là... This is the life ? C'est sympa je trouve. Ca met de bonne humeur ! » Là, plusieurs cas de figure. Soit la personne en question s'adresse à un mec (qui s'en fout généralement royalement), soit elle s'adresse à une copine vachement avant-gardiste, qui peut faire la maligne en balançant un dédaigneux. « Oh, tu parles d'Amy MacDonald. Oui je connais bien, j'écoutais ça y'a quelques mois. C'est vrai que c'est sympa. »

Ben oui, mine de rien, l'album d'Amy MacDonald, This is the life, est sorti il y a plus d'un an. Mais cela fait seulement quelques semaines que "This is the life", le single, tourne sur les radios françaises. Difficile de résister à ce petit air frais, cette vitalité communicative qui se dégage d'un petit rythme de guitare, et de cette voix profonde. Réussite assurée. Alors dans la foulée, la maison de disque nous ressort une "French version" de l'album, histoire de faire genre « oui oui, c'est nouveau ». Sauf que cette French version est à éviter, sauf si on veut se dégouter d'Amy Macdonald en live. Les deux titres enregistrés en concert sont en effet désastreux, Amy multipliant les mauvais effets de voix. Alors pour éviter la mauvaise surprise, mieux vaut se rabattre sur la version originale de l'album. 10 titres entraînants, frais, sincères, qui font de This is the life un joli album de pop-rock.

Le premier talent d'Amy MacDonald tient dans sa capacité à livrer des ballades où semble ressurgir des influences country, sans le côté jean à franges. De "Mr Rock'n roll" à "This is the life", en passant par "Poison Prince", "Run", "Barrowland Ballroom" ou "A wish for something more", Amy entraîne ceux qui l'écoutent dans son petit monde, fait de texte simple mais efficace, de petites histoires dont on apprécie la clarté, la fraîcheur et l'authenticité. Mais This is the life n'est pas qu'un album de ritournelles bien faites. Si Amy ne lâche jamais sa guitare, les cuivres et les cordes s'invitent dans certains morceaux, à la construction plus subtile. "Youth of today", le surprenant "Let's start the band", et le morceaux de fin "Footballer's wife" prouve le talent d'écriture de la jeune écossaise, et sa capacité à faire dans la douceur.

Au final, si This is the life n'est pas un album qui révolutionnera le monde de la musique (ce qui n'est pas son intention d'ailleurs), mais offre un joli moment d'évasion à ceux (dans le cas présent, surtout celles), qui s'y arrêteront. Et pour les plus sensibles à la douce Ecossaise, l'effet pourrait même être plus que rafraîchissant.

Si vous aimez This is the life, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Amy Macdonald


A Curious Thing


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également