↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Are We Brothers ?


Are We Brothers ?


(09/11/2009 - Discograph - Ska/Power-pop - Genre : Rock)
Produit par

1- Make It The First Time / 2- The Ghost Is Me / 3- Come Around / 4- You Got Your Dreams / 5- Calm Down / 6- Echo / 7- Put Your Money Back In The Bank / 8- Know I'm Right / 9- Il Looks Like Snow / 10- Rough Night / 11- Count On Me
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Maintenant, vous allez connaître au moins un bon groupe danois..."
Elise, le 18/12/2009
( mots)

C'est un de ces pays où, généralement, quand on en demande les contrées limitrophes, on se retrouve avec des réponses qui vont de la Suéde à la Norvège, en passant par la Hollande et la Pologne. Ben ouais, le Danemark, c'est petit et beaucoup de gens (sauf ceux qui lisent ces lignes évidemment) ne savent pas où c'est. En fait, ce bout de terre est juste collé à l'Allemagne, et si Lars Ulrich de Metallica en est originaire, le seul groupe dont on pourrait se souvenir qui en ait franchi la frontière, ce sont des mecs bizarres et une fille aux cheveux rose qui chantait une histoire de Barbie (Aqua, pour ceux qui n'auraient pas reconnu). Autant dire que l'arrivée d'Are We Brothers ? dans l'hexagone devrait redorer le blason musical du pays d'Andersen. Car ce groupe métissé (deux blancs, deux noirs, peut pas faire mieux) au son électrisant et extrèmement efficace, offre comme une alternative populaire aux inégalés suédois de The Hives (presque frontaliers, mais une bande d'eau s'est mise au milieu).

Bon, il est vrai que musicalement, tout ça semble avoir peu d'intérêt. Après tout, la nationalité n'est pas un critère de qualité (mmmh, quoique). Pourtant toute la promo autour d'Are We Brothers ? ne semble vouloir dire qu'une chose, "le numéro 1 des charts danois ! Deux amis, un noir et un blanc, qui viennent du froid !". Comme si au Danemark, il n'y avait pas de black. Bref. Ce qu'on peut retenir de cette histoire géographique, c'est que là-bas, les petits gars qui aiment le rock sont fortement influencés par la vieille Angleterre (mais qui ne l'est pas), spécialement le british beat des sixties et la power pop des années 90 (revoilà Aqua!). Tout cela donne un cocktail débridé, audacieux et jouissif, qu'on déguste en sautillant tout au long (ou presque) des onze titres d'un premier album éponyme. 

Are We Brothers ? aime donc les titres qui donnent envie de danser, et mettent la patate dès le matin. Avec "Make It The First Time" en ouverture, le ton est donné dès que résonne le petit rythme ska à la guitare, imparable, rejoint par un chant à deux voix presque crié qui suffit à générer une certaine euphorie. Quelques bidouillages électro en pont, une cassure rythmique et un final choral, le cocktail fonctionne à merveille. "The Ghost in Me" permet ensuite de comprendre deux choses. D'abord, le chant sera toujours ce mélange crié-vocalisé un peu cassé, très efficace mais qui pourrait devenir lassant. Ensuite, les influences d'"Are We Brothers ?" sont vraiment multiples. Ici, on entrevoit les Beatles, dans une rythmique plus cassée, avant l'envolée vers un refrain plus power-pop où persiste pourtant cette inluence sixties dans un chant en choeur. 

L'album oscille ainsi entre les hymnes ska-rock, tel le single "Come Around" et son rythme matraqué à la mélodie électronisée, très efficace, qui en font un de ces titres qui s'accrochent à un coin du cerveau pour ne plus lâcher. "You Got Your Dreams", plus mélodique, offre un refrain tout aussi charmeur, quand un "Calm Down" fort mal nommé donne vraiment l'envie de faire les choeurs à son tour. Le rythme est effréné mais toujours maîtrisé, grâce à la production impeccable du danois Fridolin. L'homme est parvenu à encadrer ce grand bordel sans le dénaturer, empêchant le formatage qui ruine la spontanéité. Ainsi, "Echo" et ses virées power-pop, l'euphorisant "It Looks Like Snow", ou "Rough Night" et son départ en trombe avant des couplets très mélodieux, s'apprécient les haut-parleurs au maximum, avec l'appréciation de retrouver un côté ado. Heureusement, pour éviter l'overdose, les quatre Danois ont prévu une pause. Oui, une seule. Le morceau "Put Your Money Back In The Bank" fait penser aux "T.H.E.H.I.V.E.S." au coeur du Black And White Album. Pas de comparaison dans la qualité, mais la même volonté de casser le rythme avec un titre complètement improbable. Quand les Hives s'encensent, Are We Brothers  joue la classe-attitude en mode blues. Ce qui fonctionne finalement pas mal. Et introduit bien le titre très ouest-américain "Know I'm Right", tout aussi surprenant, à la fois drôle et réussi. 

Présenté comme le lien entre The Hives et Bloc Party, Are We Brothers ? n'a finalement de ressemblance musicale qu'avec le premier (pour le second, on va supposer que c'était dans l'idée "regardez, eux aussi, ils ont un chanteur black"). Reste qu'on parlera de liens mais pas de vraie ressemblance, car Are We Brothers ? a su, dès ce premier album, imposer son identité. A l'écoute de cet ensemble véritablement festif et entraînant, plus qu'une envie, un live, et vite ! 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Crown Lands


Fearless


"

Les amateurs auront reconnu dans cette accroche imagée la référence à Rush, qui se justifie par les liens nationaux mais surtout esthétiques qui unissent le trio canadien historique à Crown Lands.

"
À lire également
Compte-rendu de concert