↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Father John Misty


God's Favorite Customer


(01/06/2018 - - Indie folk rock - Genre : Rock)
Produit par

1- Hangout At The Gallows / 2- Mr. Tillman / 3- Just Dumb Enough To Try / 4- Date Night / 5- Please Don't Die / 6- The Palace / 7- Disappointing Diamonds Are The Rarest Of Them All / 8- God's Favorite Customer / 9- The Songwriter / 10- We're Only People (And There's Not Much Anyone Can Do About That)
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Avis de première écoute
Note de 4/5
L'ex-batteur de Fleet Foxes démontre ici toute l'étendue de son talent de songwriter. Habité d'une âme sensible, doté de chansons solides arrangées avec soin et méticulosité, transporté par la voix simples et chaleureuse de FJM, God's Favorite Customer réalise une porte d'entrée idéale dans l'univers du barbu et confirme le talent de l'une des plus belles plumes de l'indie contemporaine. Father John Misty emboite définitivement le pas de James Mercer et de Ben Gibbard, et ce n'est pas un mince compliment. L'une des plus belles réalisations de cette année 2018, sans la moindre hésitation.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également