↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Idem


Good side of the rain


(07/11/2011 - Yotanka - Dub-Rock - Genre : Autres)
Produit par

1- Privilege class / 2- Locked in Syndrom / 3- Good side of the rain / 4- Torture's real / 5- Work in progress / 6- Market return / 7- Wings of joy / 8- You missed it / 9- A dust in peace / 10- The gipsy trail / 11- Good side of the rain (Radio edit)
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Redite réussie, mais redite quand même."
Geoffrey, le 10/11/2011
( mots)

C’est certain : mieux vaut rester du bon côté de la pluie. Celui où l’eau qui coule est bien plus salvatrice qu’humide. Celui où la pénombre des nuages enterre dans un cocon protecteur plutôt que triste. C’est le concept du groupe nantais Idem : faire de leur musique une dualité où le meilleur l’emporte toujours à la fin.  Le tout dans un style agréablement apocalyptique situé entre dub, post-rock et indus électronique. Un concept déjà utilisé dans leur précédente production, The sixth Aspiration Museum Overview, faisant de leur nouvel album un descendant (trop) direct et (trop) logique. 

Aucune surprise, donc : Good side of the rain réemploie tout ce qui a fait leur précédent succès. Grosses guitares, grosses basses synthétiques et rock noisy sont de retour pour un ensemble de titres réussis. Idem conserve aussi sa patte dans des compositions déroutantes, exploitant encore les arythmies musicales, où les mesures ont cinq, sept ou neuf temps. La comparaison peut même être poussée jusqu’à trouver des ressemblances un peu trop frappantes entre les riffs de "Locked in syndrom" et "E.C.O.W.", respectivement du dernier et de l’avant-dernier album. Soit. Mais ressembler est il un préjudice quand il s’agit de ressembler à du très bon ? Sans aucun doute, lorsque cette ressemblance se retranche aux limites de l’imitation. Good side of the rain serpente sur cette limite, aussi dangereusement qu’un funambule, risquant de tomber dans le pastiche plutôt que dans des louanges méritées. Un peu fainéants, les membres d’Idem ? Peut-être. Cohérents ? Indéniable. 

Pourtant, lorsque l’on s’intéresse à cet album (et uniquement à cet album), on se rend rapidement compte qu’il recèle de très bons morceaux où la rage et la violence des frappes sonores résonnent longuement et lourdement. D’une musicalité qui inspire donc des sentiments de noirceur, les titres s’enchaînent au son de la voix éraillée de la chanteuse du groupe, Pitch, dont le timbre semble toujours vouloir assurer magistralement la descendance artistique de Jeanne Moreau. Du côté de la composition, Idem s’efforce à provoquer une transe dans la progression des morceaux : d’une certaine douceur inquiétante, on parviendra souvent à cet état second dans un fracas indus harmonieux, comme dans les très bons "Market return" ou "You missed it". Une petite surprise décevante, néanmoins, se retrouve dans "Work in progress" : le featuring de Ben Charpa, pourtant monument du hip-hop signé chez Jarring Effect, dénote drôlement du reste du disque. Son rap grossier n’apportant finalement qu’une caricature consternante du genre à cette cinquième piste. On croirait distinguer dans cette coopération un échange de bons procédés entre voisins de label, nous renvoyant loin de l’image indé à laquelle semblait correspondre Idem

Un tas d’interprétations, donc, rabaisse ce disque au niveau de ce qu’il ne mérite pas d’être : un simple produit. Une sorte de très bonne surprise qui ne serait plus surprenante, paraissant calculée, perdant ainsi de sa fraicheur et de sa spontanéité. C’est seulement en oubliant tout cela qu’on se rappelle qu’ Idem est un groupe talentueux, et que Good side of the rain offre sans doute ce que les nantais savent faire de mieux. Alors pour positiver, tâchons de s’en contenter. Car après tout, comment ne pas affirmer que cet album est simplement excellent ? On vous l'avait dit : le meilleur l'emporte quand même à la fin.

Si vous aimez Good side of the rain, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également