↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Perth


The Birthday Party


(01/03/2006 - - Noisy - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- O / 2- They Do It With Mirrors / 3- Albator / 4- Blind / 5- Five / 6- Feedback / 7- Acouphène
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (2 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"De la noisy pop bien ficelée, cet album transpire de créativité et d'honnêteté."
Lulu, le 19/09/2006
( mots)

Le monde est petit parfois. Perth est un groupe chambérien que j'avais eu la chance de côtoyer le temps d'une répétition aux alentours de 1998. Ils proposaient à cette époque une Noisy Pop déjà bien en place, attachante et prometteuse. Ils nous reviennent avec une re-formation récente et un album auto-produit, The Birtday Party. Par ce sixième album d'un blanc presque immaculé, Perth nous livre sept compositions personnelles et dévoile le résultat de longues heures de travail collectif.

Car ce qui saute aux oreilles dès la première écoute est l'équilibre trouvé entre les différentes parties d'un même morceau. Une douce Noisy pop Rock qui prend tout son temps, se love au fond de l'oreille, s'y loge et devient très vite entêtante. Les mélodies sont attachantes, ça s'énerve par moments mais jamais très longtemps. Chaque membre du groupe y va de sa petite influence musicale, reprend les ingrédients d'origine mais en fait sa propre recette. Toutes les chansons ont une identité propre, les pédales d'effet des guitares renferment mille merveilles étonnantes.

"O" est hargneux, il contient un riff étrange, à base de guitares légèrement saturées, d'un piano sautillant et de chants, dans une ambiance très rock. Le chant principal est déstabilisant pour les premières écoutes : pas assez mis en valeur pendant le mix final ? pas assez posé ? Trop timide dans sa conception ? Un petit truc de je ne sais où dérange. Pourtant, ce même chant brumeux se retrouve sur "Albator" et cette fois, tout se marie très bien : petite ambiance douce légèrement soutenu par un clavier, refrain judicieux et ambiance finale rappelant Sigur Rös. "They Do It With Mirrors" recèle deux parties : une première tout en douceur avec une rythmique solide qui tourne bien et qui permet aux guitares de s'essayer à des sons aigus agrémentés d'effets sonores et la deuxième, plus explosive avec un chant névrosé de Claire qui rappelle sans ambiguïté celui de Kim Gordon de Sonic Youth.

Perth se permet même de proposer une chanson de plus de dix minutes, "Blind", en tout point intéressante. Un petit début qui rappelle les senteurs d'un My Bloody Valentine, des ambiances plus feutrées, une pop-Rock plus directe, un chant masculin au goût mystérieux, un retour aux sources Rock avec une rythmique débridée et de sublimes effets de guitare. Et tout cela coule de source. "Five" propose une introduction au clavier tout en douceur qui débouche sur de gros riffs de guitare syncopés, s'amusant avec les larsens. De conception plus classique, "Five" ainsi que "Feedback" et "Acouphène" présentent un chant mixte masculin/féminin, soit l'un après l'autre, soit ensemble. "Feedback" se veut plus Noisy Rock avec de grands élans instrumentaux réussis alors qu'"Acouphène" se veut moins direct, plus mystérieux. Démarrant en trombe, tout cela débouche sur un chant vaporeux très My Bloody Valentine et un final musical du même acabit, porté par des effets de guitare tonitruants et un clavier qui apporte beaucoup par ses sonorités inspirées sur cette chanson mais aussi tout le long de l'album.

The Birthday Party est incroyablement mature et révèle une kyrielle de bonnes idées. Sur une base classique, Perth nous surprend par leur maîtrise des effets sonores, tant au clavier qu'à la guitare. Une complémentarité exemplaire, une passion pour cette musique que l'on sent communicative et honnête jusqu'au bout des ongles. Un album à découvrir pour tous les amoureux de Noisy planante. En plus, des extraits sont écoutables sur leur site. Un peu de bonheur qui vous tend les bras en somme...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également