↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Stray


Stray


(00/06/1970 - Transatlantic - Rock psychédélique, blues rock - Genre : Rock)
Produit par

1- All In Your Mind - Single Version / 2- Taken All the Good Things / 3- Around the World in Eighty Days / 4- Time Machine / 5- Only What You Make It / 6- Yesterday's Promises / 7- Move On / 8- In Reverse / Some Say / 9- Change Your Mind / 10- The Man Who Paints the Pictures / 11- All in Your Mind / 12- In the Night / 13- Outcast
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Hard-rock et fin du psychédélisme : un incontournable londonien du début de la décennie"
François, le 28/09/2020
( mots)

Qu’y a-t-il de moins original, à Londres dans les années 1960, qu’une bande de lycéens qui, inspirée par les classiques américains du Rhythm & Blues ou du Rock’n’Roll, décide de faire de la musique ? Si l’histoire de Stray, donc celle de Gary Giles, Richard Cole, Derek Bromham et Stephen Gadd, commence ainsi, elle ne garde plus grand-chose de cette période en 1970, mis à part peut-être quelques parties chantées reproduisant les chœurs de la pop anglaise ("All Around the World in Eighty Days"). 


En effet, Stray offre sur son premier album  une excellente synthèse entre les éléments psychédéliques qui avaient envahi la scène londoniennes et la poussée hard-rock du début de la décennie. Parfaite illustration de cet entre-deux, "All In Your Mind" est long titre qui mêle un hard-rock novateur avec des relents psychédéliques (notamment dans l’utilisation d’effets) en fondant la dynamique sur un thème inspiré par Khatchatourian. De même, le très bon "Time Machine" parvient, malgré une forte dose de saturations (le final est d’une lourdeur fracassante), à s’imprégner de mélodies folks et de passages acoustiques couplés à l’électrique. Une fusion assez originale qui en fait un des titres phares de l’album. 


Sans grande virtuosité (on le comprend à l’écoute des soli), le groupe se démarque tout de même par ses bonnes idées dans la construction de ses morceaux et des riffs qu’il forge. Ainsi, "Taken All the Good Things" alterne les moments purement électriques (jusqu’à son chorus énervé) et d’autres plus tournés vers l’installation d’une ambiance (à base de basse ronde ou de petits traits de guitare). C’est ainsi qu’on est souvent accroché par les titres du groupe, et que l’album s’écoute avec un réel plaisir, la belle dose d’énergie transmise étant appréciable. Qui résisterait au survolté "Move On" ? Avec ses percussion à la Santana et sa guitare étouffée véloce et funky, puis une partie solo presque jazz dans la partie rythmique, il fait immédiatement taper du pied. 


Quelques innovations sont également audibles : l’usage de bruits sur "Yesterday’s Promise", des effets sur les voix, des structures un peu alambiquée ("In Reverse / Some Say", de façon un peu maladroite il faut l’avouer, même si certains passages sont réussis) et bien sûr le dépassement des contraintes de longueur (deux titres atteignent presque les dix minutes). Rien d’extraordinaire au regard de l’époque volontiers expérimentale, mais une illustration de plus de l’esprit de l’année 1970. 


Sans jamais connaître un succès important, Stray fait partie de ces groupes qui marquèrent la scène rock anglaise dans les années 1970, sorte d’incontournables du paysage sonore et scénique (rappelez-vous l’importance des clubs londoniens à l’époque …), qui, au-delà de plaisir apporté par l’écoute de leur production, mérite la découverte pour envisager dans son entièreté l’histoire du genre. Preuve de son influence, Iron Maiden reprendra "All In Your Mind" quelques décennies plus tard ... 


 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert