↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Wishbone Ash


Front Page News


(01/10/1977 - - - Genre : Rock)
Produit par

1- Front Page News / 2- Midnight Dancer / 3- Goodbye Baby Hello Friend / 4- Surface to Air / 5- 714 / 6- Come in From the Rain / 7- Right or Wrong / 8- Heart Beat / 9- The Day I Found Your Love / 10- Diamond Jack
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Dernier album de l'exil américain et regain d'inspiration"
François, le 27/05/2021
( mots)

Dernier chapitre de l’exil (fiscal, principalement) américain de Wishbone Ash, Front Page News relève un peu le niveau des albums précédents, même s’il demeure représentatif de ce ventre mou dans la carrière du groupe. Pour autant, il fut plutôt moins bien reçu que ses deux prédécesseurs à l’époque, la faute sûrement à son côté soft-rock très typé US. Même si la pochette peu inspirée y invite, on ne jouera pas trop les chroniqueurs muckrakers en soulignant que tout de même, Wishbone Ash cherche encore une fois à séduire les radios plutôt que de proposer une œuvre ambitieuse. N’attendez donc pas un nouvel Argus, que les choses soient claires ; néanmoins, vous pouvez facilement être séduits par cet opus. 


Le calibrage de certains titres est blâmable car il n’apporte pas grand-chose : "Come in From the Rain" est typique du soft-rock de l’époque même si on souligne de bonnes interventions à la guitare, "Right or Wrong", beaucoup plus heavy, ne dévoile pas tout son potentiel faute d’une production adaptée, tandis que "The Day I Found Your Love" est complétement ringard (entre les arrangements orchestraux et le saxophone infâme). De façon générale, la seconde face accumule les titres moins inspirés et accentue le manque d’énergie global de l’album. On mettra tout de même de côté le dernier titre, "Diamond Jack", un bon morceau très marqué par l’empreinte du groupe entre ses arpèges classieux et ses nombreux plans de guitare mélodiques.


C’est d’ailleurs le point le plus remarquable sur cet album, la capacité de fusionner la direction indéniablement soft-rock – et commerciale – avec le son du groupe qui avait un peu disparu jusqu’alors. "Midnight Dancer" déborde de groove tout en possédant une touche Eagles (écoutez les chœurs), mais les multiples notes de guitare qui fleurissent de part et d’autres ne peuvent que signaler le groupe derrière cette composition. L’accent californien du slow très léger "Goodbye Baby Hello Friend" possède également quelques parties guitares typiques de Wishbone Ash (rythme marqué et syncopé, guitares qui dialoguent). On se retrouve presque sur Wishbone Four quand on écoute "Surface to Air" avec ses chœurs en canon, son rythme chaloupé, sa ligne de basse mise en relief. Dès le premier titre, "Front Page News", il était clair que cette hybridation était dans la tête du groupe : en témoignent le refrain très contrasté entre ses moments et son break instrumental plus épique, ou encore le pont instrumental plutôt bien écrit. Quand l’ensemble du combo se met à la composition plutôt que le seul Martin Turner, le résultat est plus que concluant.


Ainsi se clôt la parenthèse américaine du groupe, marquée par quelques bons titres, un très bon album (There’s the Rub), mais globalement, une baisse d’inspiration. La qualité supérieure de Front Page News signale le départ du second âge d’or du groupe qui peut désormais commencer. 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Wishbone Ash


Coat of Arms


Critique d'album

Wishbone Ash


Strange Affair


Critique d'album

Wishbone Ash


Number the Brave


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également