↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

The Subways


Date : 29/06/2012
Salle : Main Square Festival (Arras)
Première partie :
Mathilde, le 24/07/2012
( mots)

Comment démarrer sa petite journée de festoche par un kicking-concert-de-la-mort-qui-tue? En se ruant vers le Main Stage pour assister au show des Subways bien sûr.  
Les kids londoniens sont connus pour leurs généreuses performances scéniques et ils le prouveront amplement en ce vendredi 29 juin.

Ça démarre fort et ça pétarade d’entrée de jeu avec l’orageux "Oh Yeah" et la voix de Billy en écho qui introduit vraiment cette huitième édition du Main Square: "Have you ever seen the liiiiiiiiights ? ". Les morceaux s’enchainent pendant que Charlotte, la bassiste, sautille et trottine sur la scène en secouant sa crinière peroxydée. Elle gigote presque autant que le ferait Flea des Red Hot. C’est toujours étonnant de voir le détenteur de cet instrument remuer ainsi. Et remuer tout court.
Un enthousiasme qui aurait pu être celui de leur première prestation en public, à grands coups de déchirants et interpellants "Main Square festivooooooooooooooooool ??????". Le troisième opus (Money and Celebrity sorti cette année) est bien sûr présenté au public mais le premier album est lui aussi bien mis à l’honneur, comme l’atteste "Mary" :"I wrote this song about my mèèère !" informe le frontman. Ou comment faire des cours de rattrapage d’anglais avec le groupe: “Mary is my best friend/She makes me my tea”. Chanson basique au niveau de la musique et des paroles mais tellement primitivement appréciée !!
Suit "Rock and Roll Queen", chanté en alternance par Billy et le public: "My heart is blue" dit-il, "My heart is blue for you !!" répond l’audience. On a même eu droit à une traduction tout à fait remarquable du titre: "Tu es le soleil/ Tu es la seule/Tu es si cool/ Tu es si rock’n roooooooooooowwwwwwwwlllllll !!!!!". Des paroles pas du tout ridicules en français, donc.

Tout au long du set et notamment sur "Shake Shake", on pense évidemment aux Blood Red Shoes, ce duo qui a suivi le sillage musical de The Subways trois ans après eux. Mais ces derniers peuvent se targuer de se démarquer par leur urgence punk-grunge toute adolescente et qui ne faiblit à aucun moment. Un enthousiasme à tout épreuve, doublé d’une chaude reconnaissance pour le public. C’est bien simple on est remercié à chaque titre: "You guys are amazing/Thank you very very much/ Merci beaucoup/ That was very lovely"… Bah de rien.
Faire applaudir, faire hurler, faire bouger,  Billy mobilise en fait tout ce qui est mobilisable chez le spectateur, par des consignes orales: "We want you guys to go really, really crazy, ok ? Half way through this next song, we gonna stop, and then Charlotte is gonna play this very sexy little basse line, and we want to see a circle be formed right in the middle”. C’est donc un espèce de mix entre un pogo, une ronde et cette bonne vieille queue-leu-leu qui se forme en rond au milieu des premiers rangs, sur le bien nommé "Turnaround". Le dernier album est définitivement taillé pour le live.

En bref, un bien beau goûter-concert (il est 16h), sauf qu’on n’a pas à faire à des clowns.
Un set très interactif-participatif-énergitif qui s’est passé comme un charme. On quitte presque à regret le Main Stage. Avec la conviction d’avoir assisté à l'un des plus beaux concerts du festival.

 Crédits photos: C. Bardey

Setlist

- Oh Yeah
- Holiday
- Obsession
- Like I love you
- Alright
- All or nothing
- Mary
- We Don’t n*e*r*d Money To Have A Good Time
- Rock and Roll queen
- Shake  Shake
- I Want To Hear What You Have Got To Say
- Kiss Kiss Bang
- With You
- Turnaround
- Celebrity
- It’s a party

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert