↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Rush continue... Sans Neil Peart


Etienne, le 30/08/2017

A la fois triste et bonne nouvelle pour les fans du trio canadien.

Eddie Trunk vient d'indiquer dans son émission que Geddy Lee et Alex Lifeson (respectivement chanteur-bassiste et guitariste de Rush) vont continuer à faire de la musique ensemble, sans leur comparse Neil Peart (batteur):

"Peart n'en est pas. Je pense qu'il est cuit. Mais Geddy pas du tout. Il m'a confirmé qu'il avait opéré plusieurs changements drastiques dans son mode de vie et que cela avait beaucoup aidé sa voix. Il veut faire de la musique et continuer d'une certaine manière.

Alex est en train de produire et d'écrire.

Ils sont en train d'élaborer un projet intitulé LeeLifeson. Ils ne l'appelleront jamais Rush, ils ont trop de classe pour ça.

Ils pourraient jouer quelques titres de Rush et composer de nouveaux morceaux, parce qu'ils veulent continuer à composer de nouveaux morceaux autant que possible. J'ai entendu des rumeurs à propos de ça... Tout dépend d'eux maintenant".

A suivre donc.

Pour rappel, Neil Peart avait officiellement annoncé son retrait de la vie musicale à cause d'une condition physique devenue incompatible avec un poste de batteur (tendinites à répétitions).

MàJ du 31/08/17: DJ Donna Halper, proche du groupe, se serait entretenu à ce sujet avec Lee qui dément tout projet avec Alex Lifeson. Eddie Trunk indique que ses propos ont pu être mal interprétés. Affaire à suivre.


Source : Ultimate Guitar
En savoir plus sur Rush
Commentaires
Nicolas, le 30/08/2017 à 23:37
Les deux intéressés ont démenti :-)
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également