↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Billy Gaz Station


Inferno Attack!


(28/02/2011 - Kicking Records - Power Rock / Hard Rock - Genre : Rock)
Produit par

1- La Loca Carrera Del Toro / 2- Lost And Paralized / 3- Older or Wiser / 4- Dancing Around The Fire / 5- Lose Your Fight / 6- Addicting Troubles / 7- Blind Ambition / 8- Expensive Roads / 9- Different Places / 10- No One Knows Nothing
Note de 4.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Surprenante ballade dans les arcanes du rock: à expérimenter d'urgence!"
Didier, le 16/02/2011
( mots)

La vie est une suite de plaisirs simples. Prenez une mousse au chocolat. Ce n’est pas un dessert révolutionnaire en soi. Sans surprises, une valeur sûre, qui a parfois un goût de déjà vu mais qui, souvent, amène les gourmands à se resservir. Et bien, Billy Gaz Station, c’est un peu la même chose. En soi, ce combo inédit, qui réunit deux vétérans de la scène rock française, ne bouleversera  peut-être pas le rock tel que nous le connaissons mais a l’avantage certain d’offrir une bonne tranche de r’n’r dégoulinant, honnête et sans prétention. Que demander de plus ?

Constitué de Billy the Kill (ex-Second Rate et Lost Cowboy Heroes) à la guitare et de Matgaz (ex-batteur des feux Headcases) derrière les fûts, Billy Gaz Station propose un rock carré et sans fioritures inutiles. Déjà remarqué par un premier album Skins & Licks net et sans bavure, le combo s’était également offert quelques split singles bien saignants en compagnie de Black Zombie Procession, de Teenage Renegade et des Black Diamond Heavies. Du power rock assez inclassable, d’abord parfois teigneux, oscillant allègrement entre blues, stoner et garage. Bref, un registre qui tâche, sent la bière, la fumée et les bonnes soirées. Un peu plus de deux ans après ce premier effort au long cours, nos deux compères sont de retour avec un bassiste à temps plein et un deuxième album Inferno Attack paru une fois encore sur le très actif label toulousain Kicking Records.

Produit sous le soleil d’Espagne par Paco Loco – dont on se souviendra de l’excellent travail avec les trop méconnus GAS Drummers – Inferno Attack se veut "la bande son de chacune des émotions qu’un être humain vivant peut ressentir au cours d’une journée". Un projet ambitieux finalement assez réussi. D’un abord assez monolithique, cette nouvelle galette ne dévoile pas immédiatement toutes ses subtilités à l’auditeur. Et pourtant, les dix morceaux de cet opus malheureusement trop court en regorgent. Thin Lizzy, Ozzy Osbourne, Van Halen, Husker Dü, Wolfmother, ou même Superchunk et Dinosaur Jr, tous les classiques du hard rock britannique et du rock indépendant américain bien carré sont revisités, passés à la moulinette et resservis d’une manière inattendue au final fort agréable. Billy Gaz Station a acquis toute sa bouteille sur les planches de France et de Navarre et ce nouvel album s’en ressent positivement. Plein de maturité, il offre, plus que de simples nouveaux morceaux, un excellent aperçu de la maîtrise technique et de la spontanéité d’un groupe qui, loin de cacher ses nombreuses (bonnes) influences, prouve qu’il a de la personnalité et du répondant.

Foutrement bien balancé, Inferno Attack tient la distance et a également l’indéniable avantage de ne pas comporter de morceaux de remplissage. Difficile donc de tirer du lot un titre plutôt qu’un autre. On conseillera néanmoins "Lost and Paralized" qui, passée une intro qui ravira les fans de Triggerfinger nous offre un voyage vers le hard rock british parfois un peu cliché des années 80. Plus carré et même franchement stoner, "Lose Your Fight" est une démonstration d’efficacité, alors que le nerveux mais fort mélodique "Addicting Troubles" sonne rapidement comme un vieil ami retrouvé de longue date. Simple, performant, dénué d'une quelconque morgue et bien loin des hypes d’un jour qui traversent la musique contemporaine au sens large, Billy Gaz Station nous offre pour un prix modique un fort beau voyage dans l’histoire du rock. Un plaisir simple, qu’on vous disait. Garçon, mousse au chocolat pour tout le monde !

Si vous aimez Inferno Attack!, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également