↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Didier Super


Vaut mieux en rire que de s'en foutre II


(02/04/2007 - V2 - Chanson française dévoyée - Genre : Chanson / Folk)
Produit par

1- Petit caniche, peluche pour vieux. (version pour les vieux) / 2- Le club des Catholiques. (version pour les vieux) / 3- Y'en a des biens. (version pour les vieux) / 4- Y'en a marre des pauvres. (version pour les vieux) / 5- Arrête de te la péter. (version pour les vieux) / 6- Rêve d'un monde. (version pour les vieux) / 7- Je veux être une star. (version pour les vieux) / 8- Ben t'es con. (version pour les vieux) / 9- On va tous crever. (version pour les vieux cons) / 10- Dis moi Didier. (version pour les vieux) / 11- Majorette. (version pour les vieux)
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (25 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Didier Super accompagné d’un orchestre classique, poisson d’avril ? Même pas."
Louis, le 07/04/2007
( mots)

Certains voient en lui un sombre guignol, d’autres, bien moins nombreux avouons-le, le messie de la chanson française. Didier Super ne sait pas chanter, ses paroles sont idiotes et la musique est à chier, trois constatations difficilement négociables à l’écoute de son premier album sorti en 2004 Vaut mieux en rire que de s’en foutre. Le monsieur n’étant pas dépourvu d’humour, il donne raison à ses détracteurs, gens bien sous tous rapports, en s’accompagnant pour ce second album d’un véritable orchestre philharmonique. Et quelle jubilation d’entendre violons et cuivres l’accompagner dans ses diatribes contre lapins géants bouffeur de planète ou pauvres petits caniches. Mais comme faut pas déconner non plus, Didier Super allait pas s’emmerder à faire de nouvelles chansons, trouver un nouveau titre pour l’album ou plus fatiguant encore une nouvelle pochette. Et on retrouve donc avec plaisir les titres phares qui avaient fait le "succès" (terme à utiliser avec précaution tout de même) du premier album, mais musique classique oblige, chaque chanson est une version "pour les vieux".

Passé la surprise de l’orchestre, dont il faut saluer le courage, les membres se faisant copieusement insulter tout le long de l’album ("Ca va être de la soupe comme ça tout le disque?"), on retrouve un Didier Super en forme. Blagues racistes (vous connaissez l’histoire de Surya Bonaly chez le gynéco ?), curés pédophiles, pauvres mal habillés ou simples cons, tous en prennent pour leur grade. Vulgaire à souhait certes, mais un langage cru qui à sa manière sait énoncer quelques vérités qu’il est toujours bon d’entendre. Un titre comme "Rêve d’un monde", passée la blague sur l’ancienne patineuse vante "une humanité moins pourrie où seuls les gens gentils seraient accueillis" et avec pour remède des traitements à base de "déportation pour tout les intolérants et des chambres à gaz pour y mettre les racistes". Derrière sa connerie crasse, Didier Super cacherait-il tout simplement un mec très sensé et que les bons sentiments agace ?

Vaut mieux en rire que de s’en foutre II sent bon l’arnaque, et comme il le dit sur son site, il se trouvera rapidement sur la mule. Alors oui c’est complètement bidon, oui il nous prend tous pour des cons, mais lui nous le dit avec le sourire, "Si la maison de disque fout cette merde dans le commerce, je peux te dire qu’on culmine dans le foutage de gueule". Et à choisir, autant donner nos sous à un mec qui bien qu’on s’en défende nous ressemble quand même salement. Pour ceux qui ne seraient pas convaincus par l’album, Didier Super a pensé à vous et vous adresse ce message. Quand on vous dit que ce mec est un chic type à défaut d’être un chanteur.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également