↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Ed-Äke


Decadence And Poetry


(08/03/2010 - 3CinksProd / Discograph / Sony ATV MusicPublishing - Métal - Power rock - Genre : Hard / Métal)
Produit par

1- Singing like a Rifle / 2- Shot down in Pieces / 3- Cakes & Cherries (Goodbye yesterday) / 4- Radio Jesus / 5- Electric Avenue / 6- Cry away my Love / 7- Fix / 8- Heads or Tails / 9- Sold five Dollars / 10- The World through my Eyes / 11- You don't know me / 12- Deep in the Valley / 13- Happiness
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Le retour gagnant du quintet parisien."
Amelie, le 13/03/2010
( mots)

Ed-Äke s'est fait une place de choix dans la nébuleuse de groupes de rock franciliens fin 2007 avec la sortie de l'album remarqué In Loving Memory Of A Dead Rock Band. Mais contrairement à d'autres groupes, le succès régional ne leur a pas suffit et ils ont donc escaladé les remparts qui séparent les salles parisiennes blindées d'invités croisant les bras des salles de provinces enflammées, en accompagnant des groupes aussi divers que Superbus, AqME ou encore Empyr. Grâce à la qualité de leur titres et leur charisme sur scène, Ed-Äke a su à chaque fois conquérir un public qui n'était pourtant pas toujours acquis d'avance. Galvanisés par ce succès, et bien décidés à enfoncer le clou, les 5 musiciens se sont enfermés quelques mois dans les studios de Charles de Schutter à Bruxelles pour en ressortir avec leur nouveau bébé : Decadence And Poetry.
 
Les Ed-Äke on le goût du en danger, n'hésitant pas à passer d'un néo-métal rageur avec un chant français (leur premier EP Stade Kritik) à un rock burné aux accents stoners avec chant en anglais (In Loving Memory Of A Dead Rock Band). Une fois n'est pas coutume, avec Decadence And Poetry, le groupe prend encore un virage en complexifiant ses morceaux et leur donnant une teinte plus pop. Le quintet, qualifié par la presse comme étant  "le plus américain des groupes français" a bien compris comment exploiter ses talents. Avec ce tournant pop, Ed-Äke est devenu une véritable machine à tubes, soutenue par une section rythmique imparable, des riffs sur-efficaces, des guitares suintantes et quelques solos bien old school. Ainsi, parmi les pépites qui en feront gigoter plus d'uns, on note le rafraîchissant "Cake And Cherries", l'intense "Radio Jesus" ou encore le survolté "Shot Down In Pieces".  Mais le groupe n'est cependant pas encore prêt à abandonner les pogos et autres moshpits en live, comme en témoigne l'hymne de stade "Sold Five Dollars". Et pour prouver qu'ils sont capable de tout, le groupe se permet même de nous offrir deux surprises de taille : le magnifique morceau d'ouverture "Singing Like A Riffle", mettant en avant un chant irréprochable, et même un slow bien à l'ancienne "Cry Away My Love". 

 

Certes il ne s'agit pas là de l'album du siècle. Decadence And Poetry est un album très facile d'accès qu'on ne fera pas tourner en boucle toute sa vie. Certains titres sont décevants ("Heads Or Tails", "You Don't Know Me", "Fix"), les textes ne sont pas très recherchés et l'accent anglais peut en faire tiquer certains. Mais la fraîcheur des morceaux, leur efficacité, la motivation du groupe et la qualité de leur prestations live sont indéniables. On ira donc certainement pas jusqu'à clamer que ce sont les nouveaux Beatles, mais on peut saluer la performance de ce groupe, qui réussira  -et on sait que ce n'est pas une chose aisée- à prouver à certains que "rock" et "français" ne sont pas des termes antinomiques en 2010.

Si vous aimez Decadence And Poetry, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également