↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

I Monster


A dense swarm of ancient stars


(30/03/2009 - Twins of evil Recordings - Electro-pop - Genre : Autres)
Produit par

1- The circus of deaf / 2- A sucker for your sound / 3- Goodbye sun / 4- Cool coconuts / 5- Lust for a vampyr / 6- Mr. Mallard / 7- She's giving me the I / 8- Escape from New yorkshire / 9- Dear John / 10- Inzects / 11- Inzects 2 - The mutations / 12- Sickly suite part one : How are you? / 13- Sickly suite part two : Out of the shadows / 14- Sickly suite part three : Gone / 15- A pod is waiting / 16- The best
Note de 5/5
Vous aussi, notez cet album ! (4 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"I Monster se permet des libertés de composition pour une pop virtuose sous prod."
Geoffrey, le 01/05/2010
( mots)

"Mais qu’est ce que c’est que ce truc ?" C’est ce que ne manquera pas tout auditeur de se demander au commencement de l’écoute de A dense swarm of ancient stars. Une fanfare de campagne sous acide délivre une marche festive introductive a qui veut bien l’entendre, à grand renfort de canards cuivrés qui s’échappent aux côtés de sonorités plus synthétiques, afin de parfaire le positionnement de ce disque : du fun, du fun, du fun !

Pourtant, I Monster n’est pas un habitué du genre. Car 6 ans après le trip-hop froid et parfois sombre du palindromique Neveroddoreven, avec sa pochette gothique et sinistre, le duo de Sheffield délivre une œuvre de pop légère où les rythmes sont sautillants, divertissants. C’est ce que démontre parfaitement certains titres comme le premier vrai morceau et single "A sucker for your sound" ou encore le jazzy "Dear John". De même, "Goodby sun" et "Lust for a vampyr" accrochent par leur production dansante digne des Scissor Sisters. Des titres enjoués aux mélodies efficaces et simples qui confirment que 6 ans ont changé la manière de composer du groupe. Pourtant, A dense swarm of ancient stars se démarque par d’autres ambiances, et réussi à faire de ce disque un petit bijou, en cherchant un peu plus loin des inspirations passées, que ce soit parmi le psychédélisme de The Velvet Underground ("A pod is waiting"), ou encore chez Roger Glover et son "Love is all" ("The best"). C’est ainsi, dans une grande variété de sonorités et de genres, que I Monster dévoile sa photo de famille, présentant des quidams déchus, pour leur heure de gloire. 

Et là, le ciel s’assombrit. Les textes aussi : un pauvre comptable en fin de vie professionnelle sur un "Dear John" de cabaret, un canard malade nommé "Mr Mallard" choyé par son majordome, ou encore un GI gavé par une guerre qui le prive d’un "Cool coconuts". Ce dernier titre est particulièrement caractéristique d’un contraste fort entre le message et l’enveloppe, entre les paroles et la musique. Des paroles de désespoir racontées sur une petite musique insulaire qui fleure bon l’été au bord de la plage. Un contraste représentatif que l’on retrouve sur beaucoup de titres facilement identifiables comme cyniques. On vous l’avait dit que c’était fun ! 

Sérieux, s’abstenir donc. Car il y a peu de place pour le "simplement beau". Ce qui est beau, c’est le foutoir d’instrument qui sert cette comédie musicale, que ce soit des trompettes en sourdine, des saxophones jazz, des bruits d’insectes ou de lasers eighties. Certains samples sont parfois plus improbables les uns que les autres. Une recette riche et variée qui fait partir A dense swarm of ancient stars dans tous les sens, soufflant le chaud et le froid dans une très grande virtuosité addictive, en en faisant un album brillant, incontournable et indispensable.

Si vous aimez A dense swarm of ancient stars, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

I Monster


Neveroddoreven


Album de la semaine
À lire également