↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Java


Safari Croisière


(07/10/2003 - BMG - rock/rap/musette - Genre : Autres)
Produit par

1- 6/8 / 2- Ce s'ra tout ? / 3- Bzzz / 4- Samba do Jerusalem / 5- Carte bleue / 6- Sacrifice chez les zombies / 7- le 10 / 8- Cendrier / 9- Alinea / 10- Trafic Info / 11- La muse / 12- La guerre
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (36 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
""
Matt, le 29/09/2004
( mots)

Java, c'est un peu le genre de groupe qui vous met de bonne humeur le matin avec ses airs dansants et ses jeux de mots qui font (sou)rire.
Rappelons-le, les titis parisiens donnent dans le rock/rap/musette. Oui, c'est un peu déconcertant à lire mais très bon à écouter !

Autour d'un accordéon, d'une bonne vieille contrebasse, de percussions ou autres violons, mandoline, piano, guitares et tam-tams, Java sert des titres accrocheurs festifs renforcés par des textes au langage populaire bourrés de sens et double sens.

Après une intro annonçant la couleur, on débute avec une prise de bec chez la boulangère entre un client amoureux béat et la marchande insensible à fond dans son boulot. Un titre rigolard qui commence en douceur par une conversation parallèle (Erwan : "Ô ma fleur d'oranger au paradis financier / Nous serons repartis nous dorer les miches / Dégustant boules coco à l'ombre des palmiers / Sous le ciel guimauve des îles sandwiches" ; la boulangère : "Alors, j'ai crudités thon, jambon beurre ?") et qui finit en langage fleuri (Erwan : "Tu restes frigide comme une religieuse / Pet d'none !" ; la boulangère : "Qu'est c'qui ramène sa fraise le bâtard / Il a pas vu sa tronche de cake").

Après un titre ("Bzzz") qui "fout le bourdon" et une samba à Jérusalem, on en arrive à une carte bleue transformée pour l'occasion en hémisphère sur lequel vogue un navire battant pavillon "visa premier" ("Carte bleue") pour se retrouver ensuite en direct avec un journaliste au mauvais endroit au mauvais moment, narrant une procession sacrificielle dans une tribu sauvage ("Sacrifice chez les zombies"). Ambiance vaudoue assurée, toujours sur fond d'humour : "ils chantent de plus en plus fort, ils sont armés de coupe-coupe et ils lèvent leurs bras vers le ciel, ils pointent leur coupe-coupe vers moi ?". On n'a toujours pas de nouvelles du journaliste ...
Puis après la visite de la bonne fée Gitane à un pauvre hère tabagique pour le transformer en prince charmant le temps d'une nuit ("Cendrier"), Java nous offre un "alinéa" aux tons jazzy, doré de cuivres et teinté de piano, avant de fustiger Trafic info dans un titre sarcastique, à l'humour noir.
Enfin, après "la muse" à mort lancinante, Safari Croisière se clôt sur un départ de guerre aux couleurs de chant traditionnel africain.

Après cela, inutile de préciser que Java se lit autant qu'il ne s'écoute.
Textes surtravaillés, truffés de bons mots, le combo nous entraîne dans un safari croisière musical hors pair, ethnique et varié, autour du globe.
Rivalisant de génie avec son prédécesseur Hawaï, voilà un album à posséder, dépaysant, pour tous les amoureux de la langue française maniée avec malice !

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Java


Hawaï


Album de la semaine
À lire également