↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Jill Sobule


Underdog Victorious


(31/03/2005 - Artemis Record - Pop - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Freshman / 2- Jet Pack / 3- Cinnamon Park / 4- Tender Love / 5- Underdog Victorious / 6- Under the Disco Ball / 7- The Last Line / 8- Tel Aviv / 9- Joey / 10- Nothing Natural / 11- Angel/Asshole / 12- Strawberry Gloss / 13- Thank Misery / 14- I Saw a Cop
Note de /5
Vous aussi, notez cet album ! (0 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"En exclusivité, le nouvel album de Jill Sobule qui sort en France le 31 Mars..."
Lulu, le 28/02/2005
( mots)

Si vous ne la connaissez pas encore, sachez que Jill Sobule s'est déjà fait un nom de l'autre côté de l'Atlantique. Elle totalise en quinze ans de carrière cinq albums et un best of, a déjà sorti plusieurs singles et a participé entre autres à des bandes originales de films ou de feuilletons. Elle est aussi un porte-parole pour la cause du lesbianisme : elle a même sorti un hit "I Kissed a Girl" qui est devenu un hymne pour des milliers d'américaines qui, dans leur société puritaine très peu ouverte à ces idées dérangeantes pour certains, ne trouvent pas toujours leur place. Ce cinquième album connaîtra le 31 mars une réédition officielle en France, alors qu'il est déjà sorti depuis début Septembre 2004 aux USA.

Ce Underdog Victorious place tout de suite l'auditeur dans un joli monde à la pop sucrée et fruitée, une voix douce l'accueille et le guide le long de treize titres (plus un caché) tantôt sur des chansons gaies comme un pinson lorsque le printemps revient, tantôt sur des chansons plus tristes, plus intimistes avec beaucoup de guitares sèches et quelques arrangements par-ci par-là tout en restant très discrets. Il est clair que la production a mis en avant la voix de Jill Sobule, très douce et calme, sans beaucoup de variations mais toujours juste et pleine d'émotion. L'album renferme de nombreux trésors comme "Freshman", très jolie chansonnette ponctuée de petits effets sonores amusants (petits chants d'oiseaux), "Cinnamon Park" sera le premier single et reflète bien la fraîcheur de cette musique légère mais avec un refrain accrocheur qui nous accompagne toute la journée. "Joey" est une chanson entraînante avec des rythmes cubains, malheureusement isolée au milieu de la seconde partie de l'album qui ressemble à une grande étendue d'airs mélancoliques qui ont tous leur charme, mais qui a le don de plomber un peu l'ambiance.

Jill Sobule nous offre tout au long de son album de nombreuses chansons qui débutent par de la guitare sèche et sont rejointes un peu plus tard par des violons pour le meilleur ("Jetpack", "Nothing Natural" ou "Strawberry Gloss") ou pour le un peu moins bon ("Tel Aviv" ou "Thank Misery" qui a des petits airs de Bob Dylan, la voix nasillarde en moins). De grosses influences country se font aussi sentir ("Under the Disco Ball" mais surtout "I Saw A Cop"). Une mention spéciale pour "Angel/Asshole" qui est une très jolie ballade bénéficiant d'un magnifique arrangement rock et qui fait de cette chanson d'amour malheureux, un pur moment d'émotion.

Tous les amoureux de pop avec des voix féminines risquent de trouver leur bonheur dans cet album agréable à écouter, reposant et magique. Le seul reproche serait peut-être le manque de titres un peu plus dynamiques et un peu moins mélancoliques. Mais celles que l'on trouve ici sont toutes intéressantes et méritent qu'on s'y attarde longuement. Le sourire que l'on voit sur les lèvres de Jill sur la pochette est contagieux, on se surprend à arborer le même après l'écoute de ce disque.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également