↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Koko Von Napoo


Koko Von Napoo


(01/09/2007 - - Pop - Genre : Autres)
Produit par

1- JonBon / 2- Polly / 3- Petamalova
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (18 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Koko Von Napoo, sélection de septembre, étonne par sa pop électro imaginative."
Pierig, le 06/09/2007
( mots)

En seulement 3 titres, le plus imprononçable des groupes vient de cueillir à chaud une émotion intacte de naïveté et d'impatience. Isolé en terre parisienne, de club en club, les Koko expérimentent et peaufinent une démo future, dessein prioritaire de cette fin d'année. Comme la tournure musicale l'impose, ces mélodies pop déjantées s'associent pleinement aux claviers souverains et à une voix désaccordée entêtante. Nos 4 parisiens (Toupie, Renarde, Kiddo et Kokoboy) s'échappent gracieusement des clichés actuels du "son branché", allouant une véritable création musicale indépendante et non une sonorité fugitive. Koko Von Napoo est notre sélection du mois de septembre.

La dimension rituelle, guitares et batterie, s'intercale soigneusement entre les frasques électriques du clavier et la voix agressive de Toupie, empreinte de l'instinct troublant d'Architecture in Helsinki et de la finesse mélodique d'Electrelane. Le final de "JonBon" surnage par un son épuré et un clavier remarquable, prenant le pas sur une corde, s'effaçant pour l'occasion, pour un rôle de métronome bien plus à sa mesure. C'est dans cet esprit fluet que navigue à merveille l'esquif des Koko. Dans un registre similaire, "Polly" s'appuie sur une ambiance spatiale. Aux confins des étoiles surgissent une voix disgracieusement attachante et un chœur qui sait adoucir la nature sévère du titre. Terriblement efficace. L'atmosphère érigée sous ces mariages électriques signe là une performance bluffante. C'est d'un air avivé que s'ouvre le pugnace "Petamalova", sous une ligne de guitare oppressante. Force vitale, les quelques accords au synthé giflent la sonorité terre à terre et bien peu originale pour bâtir un titre intemporel et charismatique. Le final s'y amuse même dans sa sonorité has been de fête foraine.

L'attente d'une première démo sera longue et excitante. Une marche supplémentaire à ne pas rater. Un rendez-vous décisif et précieux. Koko von Napoo émeut par 3 titres, imaginons les sur 15… Leur destinée ne fait pas de doute mais c'est bel et bien la manière d'y accéder qui pose question. Sauront-ils persister dans cet univers musical unique ?

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également