↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Landscape


One


(01/02/2005 - - Post Rock - Genre : Autres)
Produit par

1- There / 2- Must / 3- Be / 4- Something / 5- That / 6- We / 7- Can / 8- Do / 9- Against / 10- Them / 11- ...?!
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (5 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"L'après The Misadventures Of..."
Lilian, le 11/04/2005
( mots)

En 2001 se formait un groupe qui avait tout pour devenir le fleuron de la scène atmosphérique française : The Misadventures Of... Après une démo et deux années de concerts, le groupe donnait naissance à un petit chef d'?uvre baptisé "S.t.a.n.d.b.y.". L'objet nous donnait alors droit d'espérer à un avenir fait de petits bijoux de la sorte. Mais les quatre membres en décidèrent autrement et mirent fin à leurs aventures communes. Il semblait alors évident qu'on les retrouverait dans d'autres projets, mais retrouverait-on le même niveau ? Alors que chacun rejoint un groupe, Guillaume de Chirac, lui, monte son propre projet, Landscape, rejoint ensuite par Steffen Charron (autre ex-TMO), et deux membres d'Overhead (Richard Cousin/Basse et Cyril Tronchet/Batterie).

Alors que TMO revendiquait des inspirations de Pink Floyd ou autre Tindersticks, Landscape n'annonce rien de plus enjoué mais peut-être au contraire quelque chose de plus diffus en comparant sa musique aux islandais de Sigur Ros ou encore aux génialement bizarres de Mogwaï. Alors n'attachez pas vos ceintures, elles seront inutiles, mais laissez vous plutôt bercer par la douceur et la sensualité de ces 11 compositions.

L'entame nous plonge immédiatement dans un univers froid où chaque instrument vient s'ajouter autour d'une sorte de monologue radiophonique avant d'entrer sur "Must", petit bijou d'émotion, avec son chant lancinant et son piano envoûtant. Chaque morceau nous réserve ainsi ses petites surprises, comme "We" et sa mélodie enchanteresse pleine d'espoir, ou encore ces riffs imparables qui fleurissent sur "Do" et qui annoncent une monté en puissance faite de guitares rageuse sur "Against" et sur l'excellent "Them".

Malgré cela, l'album est plutôt à prendre comme un tout, une ?uvre, un projet, qui s'écoute d'un bout à l'autre sans interruption. Une impression qui est renforcée par la continuité des 11 titres qui forment une phrase : "There must be something that we can do against them ...?!" Le rendu final est de qualité, et même si on sait d'avance que cet album ne battra pas des records de vente, on ne peut que lui souhaiter un succès qui serait mérité. Quant à savoir quel avenir il aura sur scène ...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également