↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Mark Lanegan & Duke Garwood


Black Pudding


(13/05/2013 - Heavenly Recordings - Blues dark folk - Genre : Autres)
Produit par

1- Black Pudding / 2- Pentecostal / 3- War Memorial / 4- Mescalito / 5- Sphinx / 6- Last Rung / 7- Driver / 8- Thank You / 10- Cold Molly / 11- Shade Of The Sun / 12- Manchester Special
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (7 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Le clair-obscur méditatif d'un duo en permanente communion avec l'au-delà..."
Marc, le 20/06/2013
( mots)

Sous ses airs d'ours mal léché Mark Lanegan ne sait pourtant pas ce qu'est hiberner. A peine remis d'une tournée célébrant son Blues Funeral, meilleur album de l'année 2012 pour la rédaction d'Albumrock, l'envoûtant Lanegan est déjà de retour. Pour cette énième collaboration, Isobel Campbell, les Soulsavers ou Greg Dulli ne sont pas à ses côtés, c'est au tour du multi-instrumentiste et bluesman londonien Duke Garwood de bénéficier de ses préférences. En plus d'être l'un de ses guitaristes favoris, il partage avec lui une certaine idée de l'ombre et des quelques lumières qui peuvent les traverser. D'où cette idée de faire un album ensemble.

Et c'est en commençant par un simple échange de mails, Duke Garwood pour la musique, Mark Lanegan pour les paroles, que la recette de ce Black Pudding a été mise à jour. Si ce dessert typiquement anglais peut s'avérer bien roboratif et presque pesant, il n'en va pas de même avec cet opus. Au final, le duo s'est retrouvé pour enregistrer en studio avec une production minimaliste, quasiment rugueuse, où l'on entend distinctement les doigts de Duke glisser sur les cordes et les maracas qui crépitent. Les paysages sonores véhiculés par Duke Garwood sont divers (il joue de tous les instruments excepté quelques parties de guitares et de claviers exécutées par le producteur Alain Johannes) et leurs apparentes simplicités sont souvent trompeuses.

La guitare acoustique y est omniprésente. C'est le cas sur le morceau instrumental d'ouverture, entre classique et western spaghetti, saupoudré de quelques fioritures hispanisantes. La voix reconnaissable entre toutes et les mots singuliers de Mark Lanegan viennent ensuite apporter toute leur consistance à un blues qui embrasse une lente et aride exploration, où la religion ("Pentecostal" et "Shade of The Sun"), la mort d'un soldat ("War Memorial" nimbée d'une clarinette homérique) et l'errance sont abordées. Les percussions synthétiques de "Mescalito" remuent la poussière du désert mexicain, celles de la sexy "Cold Molly" nous feraient presque danser. La voix évaporée de Mark dans "Sphinx", le piano destructuré de "Last Rung" ou les cordes grinçantes de "Thank You", donnent aux morceaux des allures de mirage, à l'image de l'instrumentale "Manchester Special". Chaque titre de ce Black Pudding a une saveur bien particulière et recèle une pensée méditative, hypnotique, où rien n'est explicite, où tout est affaire de ressenti, où rien n'est résolu.

Cette communication en duo avec l'au-delà peut apparaître ardue de prime abord mais la puissance vocale de Mark Lanegan a la capacité immédiate de s'adresser à notre âme. Et peu importe si le minimalisme de Black Pudding risque de condamner cet album à rester quelque peu dans l'ombre à l'approche de l'été. Le résultat est là, leur collaboration est digne d'intérêt, voire plus. Il est même quasiment certain que Duke Garwood participera au prochain album du Mark Lanegan Band. En attendant, ce dernier vient également d'annoncer un album solo façon crooner pour cet automne. Miam, avec lui, en toute saison, nous n'avons pas fini de déguster.

 

 

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également
Compte-rendu de concert