↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Merzhin


Pieds Nus sur la braise


(15/05/2006 - Sony/BMG - - Genre : Rock)
Produit par

1- Pavillons Kamikazes / 2- La Rue Calumet / 3- Fanny / 4- La cour des grands / 5- Au bout de la scène / 6- Poussières / 7- Western / 8- Torche vivante / 9- Si tu mens / 10- Souriez / 11- Des filons dans nos failles / 12- A la chaleur des missiles
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (71 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Nouvel opus du combo breton. Un véritable vent de fraîcheur venu du Landerneau !"
vincent, le 09/05/2006
( mots)

Quelque part en Brocéliande, un murmure vient troubler la quiétude du chant des oiseaux et des pas qui crissent sur les feuilles. Certains disent que l’esprit de Merlin flotte sur cette forêt millénaire.

Et c’est vrai : Merzhin ressort de sa tannière afin de permettre aux habitants d’autres contrées de découvrir le son de sa Bretagne natale... Pieds Nus sur la braise, troisième opus du groupe Finistérien débarque sur les ondes et dans les platines, annonçant la couleur d’une tournée d’automne qui s’annonce déjà explosive. Voilà bientôt 10 ans que ces six là sillonnent les routes à la rencontre d’un public grandissant qui leur a permis d’écouler 66 000 et 98 000 exemplaires de leurs précédents disques. Au passage, petit changement de line-check avec l’arrivée d’un nouveau batteur qui fait souffler un vent de fraîcheur sur le son des lutins à grands coups de samples très efficaces.

Trop longtemps placés dans l’ombre de leurs aînés Matmatah, Merzhin passe à l’offensive incontestablement. Souvent catalogué comme "celtique", origine qu’il ne renie d’ailleurs pas, le groupe revient ici aux sources de sa musique : le rock. Toujours soutenu par des textes en français très intéressants, une rythmique effrénée et un son bien carré, Merzhin a sans conteste grandi. Leur identité celte reste bien présente avec une bombarde toujours placée à propos pour insuffler une force supplémentaire à leur musique, le tout appuyé parfois par des samples extrêmement entêtants. L’écriture a gagné en maturité à l’image de "La Rue Calumet", une métaphore de quatre minutes n’utilisant quasiment que des mots du champ lexical du feu. L’acoustique et l’électrique s’entrelacent parfaitement comme les sublimes "Fanny" et "Poussières" l’attestent. Merzhin a appris à se poser pour offrir des titres chargés d’émotion, comme le sont par exemple "Si tu mens", "au bout de la scène" ou encore "Des filons dans nos failles". Les lutins ont bien grandi. Mais cela n’a pas tari l’inébranlable énergie et engagement qui ont fait leur réputation scénique, et ce ton ironique si particulier... "La cour des grands", l’acerbe "Souriez" et l’excellente reprise des Sheriff "A la chaleur des missiles" ne me feront pas mentir.

Bref, les Merzhin nous reviennent en pleine forme avec ce nouvel opus qui pourrait bien être celui de la révélation. Les portes d’une reconnaissance bien méritée n’a jamais paru si proche pour nos amis bretons... Tour à tour émouvant, entêtant, pêchu, acoustique, électrique, "Pieds Nus sur la braise" est sans conteste le meilleur album des lutins du Landerneau à ce jour. Gageons qu’il pourrait bien leur ouvrir les portes des radios et du grand public. Leur authenticité et leur fougue est intacte. On ne peut que s’attendre pour eux au meilleur. Brocéliande n’a pas fini de les attendre...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

Merzhin


Album de la semaine
À lire également