↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Portugal. The Man


In the mountain in the cloud


(17/07/2011 - WEA - - Genre : Rock)
Produit par

1- So American / 2- Floating / 3- Got It All / 4- Senseless / 5- Head Is A Flame (Cool With It) / 6- You Carried Us (Share With Me The Sun) / 7- Everything You See ( Kids Count Hallelujahs) / 8- All Your Light (Times Like These) / 9- Once Was One / 10- Share With me The Sun / 11- Sleep Forever
Note de 3.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (7 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Une invitation sonore à voyager dans les grands espaces qui ne se refuse pas."
Amelie, le 02/12/2011
( mots)

Après 5 albums très réussis sous divers drapeaux indépendants, Portugal. The Man plonge dans le grand bain en signant chez le prestigieux label Atlantic Records. Depuis 2006, le quatuor de Portland dans l'Oregon s'efforce de livrer un format long par année tout en écumant les salles de concert (800 dates à leur actif). In The Mountain In The Cloud se veut un album mature, totalement empreint de l'identité live du groupe. Les 11 titres, impecablement produits par John Hill (Santigold, Wu tang Clan) et mixés par Andy Wallace (Nirvana, Jeff Buckley) offrent une qualité sonore proche de la perfection. Perpetuellement sur les routes, avide de voyages et de rencontres, le groupe a enregistré pendant sa tournée 2010, sur des cassettes, à El Paso, New York, San Diego, Los Angeles et Seattle.

Le voyage est bien la marque dominante de Portugal. The Man, dont le son, revivifiant, évoque des paysages, une balade dans de grands espaces bercés sous un soleil d'hiver. Le son clair, pur, évoque sans aucun doute certaines mélodies d'Air ("So American", "You Carried Us", "Head Is A Flame") sans les couches de samples ni les sonorités électroniques. Les cordes s'invitent de manière subtile pour donner encore plus de profondeur au voyage musical ("Got It All"). Les morceaux se suivent comme des cartes postales, égrenant les notes de guitare comme autant de rayons de soleil, soutenus par une batterie audacieuse. "Everything You See" est sans doute le tube en puissance de l'album, envoûtant à souhait. Portugal. The Man ne sombre jamais dans la routine et propose des déclinaisons très variées de leur environnement. Ils flirtent, à leur façon, avec le blues dans "Senseless" et "All Your Light". Le voyage prend fin en beauté avec "Sleep Forever" savant mélange entre Bowie période Space Oddity et les mélodies d'Oasis, revisités avec subtilité par le groupe.

L'album se place entre pop pour le sens de la mélodie et rock pour la spontanéité tout en conservant une délicatesse et une créativité en perpétuelle mouvance. Une fois de plus, la scène de Portland marque un point. Moderne, sans tomber dans le hype, In The Mountain In The Cloud devrait être reconnu d'utilité publique par le sentiment de bien-être intense qu'il procure.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également