↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Nada Surf


Date : 16/09/2002
Salle : Maison de la Radio (Paris)
Première partie :
Tonio, le 16/09/2002
( mots)
Et encore des places gagnées, yessss Paris Magique, pour aller voir un groupe dont on entendait plus parler: Nada Surf. Alors, il faut tout de suite oublier que Nada Surf c'est Popular. En effet, même si certains titres restent power-pop, la plupart sont plus posés, plus calmes et surtout plus mélancoliques. Donc, encore un live qui s'est déroulé pendant les Black Sessions de France Inter (merci Lenoir), mais là contrairement à Interpol, c'était un vrai live en direct à la radio. Ils arrivent tranquilles, petite ovation, ils sont trois, parlent bien français, s'excusent dès le début car étant en live à la radio pendant moins d'une heure, ils n'auront malheureusement pas trop le temps de communiquer avec nous. Leur set est composé essentiellement de titres du nouvel album (sortant le lendemain) ainsi que quelques uns du précédent. Ils ne donnent vraiment pas l'impression d'avoir la grosse tête, ils prennent du plaisir dans ce qu'ils font, un plaisir très communicatif. Même si ce live a été assez court, ils prennent quelque fois le temps de nous lancer quelques blagues, notamment lorsqu'ils nous demandent si on avait eu des pop corns ou non, car on était tous affalés dans nos fauteuils comme au ciné, ce qui peut paraître déconcertant pour eux, car leur live était vraiment très bien. L'émission se termine sur le futur tube "The Way You Wear Your Head", et ils s'en vont. Et enfin (!), tout le monde se lève, grosse standing ovation pour un rappel, ils reviennent, tout le monde est debout, ceux sur les cotés sont descendus pour être à côté de la scène, ils jouent un titre et avant qu'ils aient le temps de repartir en coulisses, gros rappel, chose qu'ils font sans broncher (héhé tout le monde n'a pas autant la grosse tête que Muse :p ) et nous offrent deux nouveaux titres, avant qu'on les applaudisse longuement de nouveau pour les remercier de cet excellent live.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Pearl Jam


Gigaton


"

Si tout le monde connaît l’adage “qui aime bien châtie bien”, il semblerait que certains fans aient du mal à laisser leur formation fétiche se faire vertement critiquer, quand bien même elle n’aurait à l’évidence pas réellement cherché à se surpasser. Qu’on ne s’y trompe pas : Pearl Jam est un grand groupe, l’un des meilleurs à avoir émergé durant la décennie 90, une formation techniquement solide, artistiquement intègre et qui peut de surcroît compter sur un chanteur d’exception, mais un groupe qui a eu un peu trop tendance à vivre sur ses acquis durant les vingt dernières années. D’aucuns auront pu se contenter des corrects Lightning BoltBackspacerRiot Act et autre PJ (on peut même y ajouter un ou deux disques au passage) tandis que d’autres auront conspué le quintette de Seattle pour son évidente paresse. Rétrospectivement, et à l’écoute de ce Gigaton assez inespéré, ces derniers n’avaient pas tort, même si l’horizon Ten - Vs - Vitalogy paraît encore bien loin.

"
À lire également