↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Battant


No Head


(23/02/2009 - Kill The DJ Records - Electro / Punk / Garage - Genre : Rock)
Produit par

1- Mark Twain / 2- Highway Hopeful / 3- Rerinse / 4- The Lurker / 5- Yokohama Rc / 6- The Butcher / 7- Radio Rod / 8- Socket / 9- Human Rug / 10- Bruise / 11- Bonus Track: Kevin (1989)
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Premier album attendu du dernier groupe électro hype du moment"
Margaux, le 23/03/2009
( mots)

Voilà un groupe ultra fashion. Une chanteuse androgyne à triple nationalité qui a du chien, façon Shane McCutcheon dans The L Word, un label hype, une électro sale et garage, un style épuré noir et blanc, une pochette bizarre. Et bingo : une pluie de critiques élogieuses et de comparaisons plus ou moins foireuses (un brin de Suicide, une lichette de Patti Smith, une goutte de Siouxsie Sioux). Forcément, ce patacaisse aidant, Battant devient la nouvelle sensation électro londonienne. A juste titre ?

Une espèce d’hésitation entre électro et rock pur habite le disque. Le concept d’électro-garage, difficile à imaginer, s’applique pourtant avec succès sur No Head. Battant joue avec nos nerfs sur des chansons tendues comme des élastiques qui ne lâchent presque jamais. Seule "The Lurker" décharge une rage sourde. Le chant saccadé et sec de Chloé incise les rythmes électro robotiques, rebondit sur les claviers épileptiques. Le disque laisse l’auditeur plein de cette nervosité contenue.

Comme tout album électro-hype qui se respecte, No Head contient son lot de tubes : "Highway Hopeful", "Socket", "Radio Rod", "Kevin (1969)", mais aussi sa part de ratages : "Mark Twain" qui ouvre le disque, le dissonant et insupportable "Human Rug". Il contient son lot de morceaux dansants, et sa part d’électro hypnotisante ("Bruise", "Rerinse"). L’originalité se trouve plutôt dans les paroles assez sidérantes que Chloé Raunet a construites comme des petites histoires souvent très noires (comme celle d'une majorette vengeresse sur "The Butcher").

No Head ne traversera probablement pas les ages, il restera la sensation du début de l’année 2009, le chouchou des DJ indie avant que ceux-ci ne passent à autre chose. C’est mode, c’est hype, c’est à la fois chic et cracra. Battant n’est pas un groupe électro basique, mais une sorte de jeunes The Kills technoïdes, dans l'esprit. C’est juste assez stylé, rageur et sexuel, pour ne pas passer inaperçu.

Si vous aimez No Head, vous aimerez ...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également