↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Girls in Hawaii


Misses


(20/04/2013 - Naïve - Pop Rock - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Misses / 2- Misses (remix) / 3- Dirty Sands / 4- Words Are In The Woods
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (3 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Ils nous avaient manqué"
Mathilde, le 21/05/2013
( mots)

A écouter à nouveau leurs ritournelles ciselées, on se rend compte à quel point les Girls in Hawaii nous ont manqué. Suite à la disparition de leur batteur Denis en 2010, le groupe s’est tu pendant trois ans. La perte d’un être aimé, le regret, le manque et la sidération qui accompagne cette douloureuse expérience… C’est cette déclinaison de sentiments qui parcourt Misses, le nouvel EP du groupe, sorti à l’occasion du disquaire day le 20 avril 2013. Une introduction brève mais alléchante de leur prochain album à se procurer dès septembre.


Le titre éponyme "Misses" lancé début avril via une vidéo délicatement amère, nous renvoie à leur précédent album Plan Your Escape avec ses mélodies à strates, jamais faciles, à la dEUS ou Grandaddy. Tchad Blake (The Black Keys) s’est occupé du mixage de ce titre et de l’album à venir, enregistré dans un manoir à Paris. Le son transparent et retenu, fidèle à l’univers des GIH est de bonne augure pour la suite. Les paroles lénifiantes "You’ll always be young, and amused, and amused" nous mènent au point d’orgue de la chanson où "I miss you" est répété et embobiné dans des nappes de synthé jusqu'à plus soif. Passé le remix anecdotique de ce titre par Cupp Cave, l’EP nous propose deux titres bricolés à la maison. "Dirty sound" concentre ce que la Belgique sait faire de mieux et qui lui permet d’être internationalisée, avec une ambiance syncopée et brumeuse très In A Bar Under The Sea. Puis "Word Are In The Woods", mi berceuse slave, mi complainte onirico-celte se dilate pendant 2min 30.


On reste en suspens et en attente de cet album, de ce nouveau chapitre affectionné d’avance. Pour les chanceux qui pourront s’y rendre, Girls in Hawaii se produira cet été au Montreux Jazz Festival et à Pukkelpop.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Girls in Hawaii


Everest


Album de la semaine

Opeth


In Cauda Venenum


"

De parangon du death-metal suédois à inclinaisons progressives, Opeth est passé en moins de dix ans à coqueluche du monde progressif tout court avec ses albums mélodiques et techniques typés 70’s. Gloire permise aussi par une esthétique affirmée ; il y a bel et bien un « son » Opeth qui est né depuis Heritage(comme il y a avait une identité claire dans la première période du groupe), et celui-ci n’est pas du tout renié dans ce nouvel opus tant attendu. En effet, In Cauda Venenum est dans la claire lignée des albums précédents, dont le dernier en date était le chef-d’œuvre Sorceress aux qualités exceptionnelles. 

"
À lire également