↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Prohom


Peu Importe


(11/05/2004 - Polydor - - Genre : Rock)
Produit par

1- Des millions de forêts / 2- Départ / 3- De face / 4- D'accord / 5- Amer / 6- Restons les mêmes / 7- Humain / 8- Né à la place d'un autre / 9- Compte pas sur moi / 10- Prouvez-le moi / 11- Tu es tuée / 12- Les gens font des gamins
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (15 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Deuxième album aussi étonnant que rassurant ..."
Lilian, le 18/05/2004
( mots)

Le voilà enfin le second album de Prohom ! La pop-électro et les textes dénonciateurs et ironiques du premier album éponyme avaient eu raison de beaucoup d'oreilles. Et c'est donc avec une grande impatience qu'on attendait la venue de son petit frère.

Premier constat : bien que le packaging soit magnifique, la pochette est beaucoup plus sobre. La première était d'un rouge vif alors que celle-ci reste dans les tons blancs aux soupçons froids et bleutés. Un choix qui n'est sûrement pas anodin tant - dès la première écoute - on se rend compte que le ton a durci.

Le premier morceau est le parfait exemple de ce changement. A coup de guitares lourdes, de chant posé et de paroles toujours aussi efficaces, Prohom fait un virage à 90 degrés dans l'univers rock. L'électro n'a d'ailleurs que très peu de place dans ce titre, qui à tout d'un tube, si ce n'est sa longue intro. L'album entier est placé sous le même signe avec tout de même des parties électros qui nous ramènent aux bonnes heures du premier album.

Cette musique est porteuse de textes toujours aussi engagés du chanteur lyonnais. Toujours aussi agacé par les comportements et les mentalités de l'être humain. Il ajoute à son panel ses idées écologistes ("Amer") et tente toujours de défendre la cause des enfants. Un long et lourd message, qui, à la différence du premier album, n'est plus allégé par un regard plus satirique et une musique plus guillerette. En gros, "Georges" n'est plus... De la même façon, il semble faire une auto-critique assez difficile. D'abord sur l'excellent "De face", choisi comme premier single, mais aussi sur l'émouvant "Né à la place d'un autre", dramatisé par une petite mélodie au xylophone.

Heureusement pour notre moral, beaucoup de chansons donnent envie de bouger grâce à une musique rythmée qui devrait trouver ou ont déjà trouvé un bon écho sur scène. "Compte pas sur moi", "Prouvez-le moi", "Humain" ou le quasi techno "Tu es tuée" sont de ceux-là et terminent en grande pompe un album pas si dépaysant que ça.

On peut penser avec ce petit changement de style, que la musique de Prohom a moins de saveur. Mais il n'en est rien. Plus rageur, plus intime, plus doux et plus dur à la fois et avec des arrangements en béton armé, il accroche tout de suite et ne lasse jamais. Tout le monde sera ravi, du fan des premières heures jusqu'aux gens avides de découvertes.

A noter aussi la présence d'un DVD bien plus original que ce qui se fait en ce moment, puisque Phillipe Prohom s'est accordé les services de Laurent Bouhnik ("Zonzon", "Select Hotel") pour réaliser un court métrage étonnant.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

Prohom


Critique d'album

Prohom


Allers Retours


Critique d'album

Prohom


Prohom


Album de la semaine
À lire également