↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Automatic


Not Accepted Anywhere


(30/10/2006 - Az - Pop Punk Rock - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- That's What She Said / 2- Raoul / 3- You Shout, You Shout, You Shout / 4- Recover / 5- Monster / 6- Lost At Home / 7- Keep Your Eyes Peeled / 8- On The Campaign Trail / 9- Team Drama / 10- By My Side / 11- Rats
Note de 3.5/5
Vous aussi, notez cet album ! (23 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 2.0/5 pour cet album
"Quoi de neuf sous le soleil de Cardiff ? Ben pas grand chose en fait..."
Jerome, le 13/12/2006
( mots)

Mesdames les maisons de disques. Faudrait voir un jour à arrêter de nous prendre pour des jambons ! Comment voulez-vous stopper ce pseudo-fléau au doux nom de P2P en nous bombardant chaque semaine d'un nouveau meilleur-groupe-de-tout-les-temps semblable à s'y méprendre à celui de la semaine passée... Il serait peut être temps de faire de l'écrémage dans vos carnets de production et de faire une sélection préalable à toute sortie. Je ne sais pas moi, une sorte de Star' Ac version maison de disque (pour The Automatic, tapez 1 ; pour Kaiser Chiefs, tapez 2 ; ...). Parce que là, vous allez vraiment finir par réussir à la formater notre jeunesse.

ouvelle coqueluche venue directement d'outre-manche - et oui, encore une... - The Automatic risque de faire un carton (éphémère) dans les chaumières cet hiver. Ils sont quatre, débarquent de Cardiff et, armés de leur post-punk-rock, viennent d'accoucher de leur première production en date : Not Accepted Anywhere. Mais autant être sincère dès les premières lignes, The Automatic ne fait pas avancer le schmilblick d'un iota. Tout dans cet album sent le déjà vu et entendu. Des rythmiques rythmées et funky juste ce qu'il faut pour être diffusées en boucle sur MTV, à leur look tellement banal ces derniers temps. Rien qu'à l'écoute de "That's What She Said", titre ouvrant l'album, on à l'impression d'être en plein revival pop-punk typé Sum 41 et compagnie. Seule particularité, le claviétiste Alex Pennie qui passe l'ensemble du disque à aboyer en arrière plan. Sur ce point, je laisse à chacun le soin de se faire une opinion sur le bien fondé de l'avoir laissé jouer avec un micro...

Malgré cela, The Automatic trouvera sans problèmes son public. Quelque part entre Franz Ferdinand et The Infadels, les singles potentiels s'enchaînent et les refrains dégoulinent facilement le long de nos tympans. On se surprendrait même, un peu honteux, à fredonner quelques paroles plus ou moins stupides de ces onze soit disant tubes. C'est qu'ils sont forts les bougres... Mais avouons quand même qu'il faut beaucoup plus que ça pour réussir à marquer son temps et nos oreilles. Et ce n'est pas la petite BD du livret accompagnant le cd qui changera grand chose à ce sentiment de se trouver devant une pâle copie de ce qui se fait déjà. Et en mieux.

Que reste t'il à The Automatic alors ? Ben pas grand chose en fait. Quelques titres bien sentis, comme leur single "Monster" au refrain très (trop ?) mémorisable, une certaine fougue qui demande quand même à être confirmée sur scène et... C'est tout. Même si j'entends déjà les détracteurs me taxer de vieil aigri, ringard voir limite démago, y'a des jours où j'ai quand même l'impression d'avoir un gros bifton épinglé dans le dos.J'aimerais bien attendre d’écouter leur deuxième disque, voir si tout cela n'était qu'erreurs de jeunesse, mais je ne suis même pas sûr d’entendre encore parler d’eux dans six mois. Ou alors c'est que MTV aura fait du sacré bon boulot...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également