↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique DVD

Iron Maiden - Death On The Road


Paru le 13 février 2006 22,29 € EMI Music

"Un DVD classique pour un show puissant d'Iron Maiden !"
Romain, le 29/06/2006
( mots)

Autant être franc : s'affirmer fan d'Iron Maiden, c'est immédiatement s'exposer aux quolibets de ses congénères. Certes, on pardonne avec bienveillance aux ados qui persistent à écouter The number of the Beast en trafiquant leur mobylette. On se dit que ça pourrait être pire : si, à Trifoullis les Oies, on captait Skyrock, ils sombreraient dans le déchéance la plus totale. De même, la nostalgie des trentenaires paraît quelque peu risible, mais acceptable. Après tout, face aux revival de Casimir et de Chantal Goya, le heavy metal reste un moindre mal. Pour tout autre public il faut rechercher des explications. Avec le DVD "Death on the road", on est en droit d'espérer percer le mystère.

En produisant un énième DVD, fait de trois galettes dans un boîtier en carton soigné, le tout pour un prix abordable, on a une première réponse : il faut appâter et nourrir le fan sans le ruiner.

Mais c'est en abordant le contenu que la réponse se profile : Iron Maiden est un groupe live délivrant une puissance et une énergie monumentales malgré l'âge avancé des six compères. Et Iron Maiden est décidé à le faire savoir. Ce DVD n'est autre qu'une tentative de retrouver le son live dans votre salon. Le concert est sur deux DVD : un en stéréo, l'autre en 5.1. Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de profiter du 5.1, mais le stéréo suffit à vous faire comprendre ce que compression veut dire. Ici, c'est clairement l'ennemi à abattre. Résultat, pour les amateurs de télé relié à la hi-fi, le son est bluffant. On ne peut s'empêcher de monter le son, non pas pour essayer de distinguer les instruments mais pour s'immerger avec enthousiasme dans un son live.

Par contre, le travail sur les images est clairement décevant. Dépourvu totalement d'imagination, le montage enchaîne les plans rapides sur les musiciens, tout en basculant inévitablement de la couleur au noir et blanc. Comme si la kitscherie des vêtures de monsieur Dickinson ne suffisait pas, il fallait bien rajouter cette bonne dose de mauvais goût. De surcroît, la priorité mise sur le son fait parfois peiner le lecteur : l'image saute régulièrement, donnant la désagréable impression de regarder un Divx sur son vieux PC.

Quant au choix des titres, il résume tout simplement le classique et subtil mélange de nouveautés et de tubes ancestraux on passe ainsi de "The Trooper" à "Dance of the death".

En parlant de nouveautés, les vrais fans apprécieront certainement le DVD bonus qui nous livre de longues explications sur comment a été enregistré l'album, préparée la tournée, l'esthétique (!) de la pochette, etc. Evidemment, le nouveau producteur artistique trouve Iron Maiden génial et les londoniens lui renvoient la balle. Après ce Drucker des métalleux, on pourra apprécier que le groupe a la délicatesse de consacrer un documentaire à ses "roadies" tout droit sortis de Wayne's World. Mais les fans, les vrais de vrais, les purs et durs qui ont toute la collec' des t-shirts à l'effigie d'Eddie, ils se trouveront de nouveaux amis grâce à un documentaire qui pose cent fois les mêmes questions aux spectateurs qui attendent à l'entrée du concerts.

Voilà, pour conclure avec une once de sérieux, le produit proposé par Maiden est de qualité, se distingue par son son, mais n'offre rien d'exceptionnel. Les fans apprécieront, pour les autres, il n'y a là rien d'indispensable. Mais décidez-vous vite, c'est une édition limitée.


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/0f8bcf4e9ea7de3ac6519c0679a4fb84/web/chronique.php on line 71
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également