↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique DVD

Muse - Absolution Tour


Durée du concert : 60 min. Durée des bonus : 25 min. Sorti chez : Warner Music Tracklist : 1. Hysteria / 2. New Born / 3. Sing for absolution / 4. Muscle Museum / 5. Apocalypse Please / 6. Ruled by Secrecy / 7. Sunburn / 8. Butterflies and Hurricanes / 9. Bliss / 10. Times is Running Out / 12. Plug in Baby / 13. Blackout

"Le deuxième DVD de Muse"
Lilian, le 20/03/2006
( mots)

Fort d'un album supplémentaire qui n'a fait qu'accroître leur succès dans le monde entier (Absolution), Muse a effectué ? comme de coutume après chaque nouvel album ? une longue tournée, bien sûr "sold out", qui leur a valu quelques reconnaissances dont une au célèbres "Brit Awards" comme meilleur groupe live. Logique donc de retrouver à la fin de cette tournée un témoignage de ce qu'elle fut dans un joli petit DVD tout rond.

Il y a quasiment quatre ans, leur premier DVD, Hullabaloo, nous démontrait tout le talent du combo lors de deux concerts enregistrés au Zénith de Paris. Un concert mouvementé où les images stroboscopiques pouvaient donner mal au crâne, mais qui au final donnait sa dose de plaisir à tous fans.

Contrairement à Hullabaloo, ce "Absolution Tour" n'a pas été enregistré en salle, mais en plein air pendant le mythique festival de Glastonbury devant des dizaines de milliers de spectateurs. La grande scène pyramidale arbore un décor futuriste fait d'écrans géants verticaux et du clavier de Bellamy avec ses loupiotes colorées. Ce coup-ci les images défilent à une vitesse plus modérée permettant d'apprécier d'avantage le jeu des trois musiciens. Il faut dire aussi que le trublion Bellamy ne se déchaîne plus autant qu'avant sur scène, même s'il est loin d'être immobile. Ceci explique peut-être cela. Toujours est-il que le spectacle offert au public ce soir fut de très grande qualité, avec un Matthew Bellamy en grande forme, enchaînant les prouesses vocales et démontrant une fois de plus toute la qualité de sa technique sur ses deux instruments. Les versions live de "New Born", "Muscle Museum" ou encore de "Time is running out" sont tout simplement somptueuses, dans des versions originales jouées à la perfection et on hallucine devant la foule gentiment agitée de Glastonbury, en regrettant qu'en France cela tourne toujours au grand n'importe quoi avec les fans hystériques.

Seulement voilà, ce DVD n'est pas aussi magnifique qu'il aurait pu l'être. 12 titres c'est tout de même un peu court. Certes le temps en festival pour les prestations est limité, mais si ce concert était si bon qu'il ne pouvait qu'être mis en vidéo (et il l'est), il aurait été sympa de le coupler avec une ou plusieurs autres dates, histoire de rajouter quelques titres. Au lieu de ça, les bonus n'offrent que quatre titres supplémentaires dont deux très bons enregistrés au Earls Court à Londres ("The Small Print" et "Stockholm Syndrom") ou l'on peut apprécier quelques artifices supplémentaires que l'on a pu voir durant leur tournée. Dans le quatrième bonus, "The Groove in the States", on aperçoit (et le terme n'est pas mal approprié tant le mode "caméra embarqué" est pitoyable) le groupe fouler une petite scène dans un club américain, témoignage de leur tournée au pays des cow-boys. De plus, les amateurs de gros sons qui possèdent un matériel à la pointe de la technologie risque fort d'être déçu en s'apercevant qu'il n'y a pas de menu "audio". Et donc que le fameux 5.1 n'est pas au rendez-vous.

Tout ça paraît un peu léger donc. Mais pour sa défense, la bande à Bellamy pourra se venter d'avoir mis en boite une bien belle soirée de leur tournée, et de la commercialiser à un prix tout à fait raisonnable puisque que le DVD est mis en vente à moins de 20 euros : le prix d'un album, les image en plus...


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/0f8bcf4e9ea7de3ac6519c0679a4fb84/web/chronique.php on line 71
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également