↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Compte-rendu de concert

Manu Chao


Date : 22/08/2003
Salle : Esplanade du Stade de France (Paris Saint Denis)
Première partie :
Tonio, le 22/08/2003
( mots)
Dans le cadre de l'ouverture des Mondiaux d'athlétisme de Paris, la région Ile de France a organisé une série de concerts sur l'esplanade du stade de France. Et en ce vendredi soir de fin d'été parisien, quel bonheur est de retrouver l'immense Manu Chao. Je ne connais pas trop le personnage, à part qu'il faisait parti de la Mano Negra au début des années 90, j'ai écouté ses deux albums solos comme tout le monde, je n'ai jamais fait d'espagnol, mais on sent qu'il est très impliqué dans de nombreuses causes, et il le fait ressentir dans la plupart de ses chansons. Légalisation de la marijuana, anti-mondialiste, anti-Bush, anti-FN... on est obligé d'adhérer, et en plus tout ça est exprimé dans une ambiance festive. Manu Chao nous a donc offert gratuitement un concert de 2h30, reprenant les morceaux tant connus de Clandestino et de Proxima Estacion Esperanza, mais aussi les titres beaucoup plus rock de la Mano. Franchement, ce fut 2h30 d'un live intense, on jumpe tout le temps, Manu Chao et ses musiciens se donnent à fond, Manu saute partout, jumpe avec nous, et termine chacune de ses chansons en tapant en rythme le micro contre son coeur. Ses musiciens sont très impressionnants aussi, que ce soit le bassiste, le batteur ou le guitariste, ils sont très fort. Il y avait aussi souvent en accompagnement un chanteur basque très connu (paraît-il, en tout cas, c'est ce que m'ont dit des fans là bas). En guest star, 2 musiciens de Zebda viennent chanter kabylle, c'est une bonne initiative mais dommage que leur chanson ait cassé un peu le rythme de la soirée... Voilà, tout ça se termine juste avant le dernier métro, on rentre tranquillement chez nous en passant devant des murs de CRS, un dispositif qui m'a particulièrement impressionné car nous étions à peine 3000 personnes à ce concert...
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également