↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Interview de Zak Laughed


Caroline BT, le 03/11/2010
Zacharie Boisseau, alias Zak Laughed, est un jeune musicien prodige. Originaire de Clermont-Ferrand, ce guitariste et chanteur se fait remarquer en participant à l’âge de 13 ans à la compilation live L’Auvergne revisite le Velvet en 2007, à l’initiative de la Coopérative de Mai. Il est le lauréat d’un concours de reprises, organisé par le site Cqfd.com pour fêter les trente ans du label anglais Rough Trade, pour lequel il interprète le désormais classique "The End Has No End" des Strokes. En 2009, le jeune homme enregistre l’album The Last Memories of My Old House, dans lequel on peut retrouver le titre fétiche "Each Day". Accompagné de son groupe The Hobos Company, il terminera sa tournée en décembre.


Comment s'est passé le live de ce soir, jouer en famille cela aide-t-il ? (NDLR : Son frère joue dans le groupe qui l'accompagne.)
Cela s’est très bien passé. Non (rires). Cela peut être un peu dur parfois de jouer avec son frère, pour lui aussi.

Penses-tu que ta musique convienne mieux à un format de salle intimiste ?
Non, je pense que cela peut convenir pour les deux. J’ai joué hier à Alençon dans un Club, en solo, c’était sympa, j’ai pu jouer beaucoup de morceaux. Cet été, j’étais à Musilac qui est un grand festival et cela passait bien aussi.

Justement, tu as joué au festival Musilac 2010 qui a accueilli de grosses pointures telles que ZZ Top, Mika, Pete Doherty … Comment as-tu appréhendé le fait de partager l’affiche avec eux ?
J’étais surpris d’être aux côtés de grands groupes très professionnels, qui disposaient de beaucoup de matériel. Cela faisait une drôle d’impression de voir notre petit camion de la tournée près des tour bus.

Tu as le même âge que la plupart des jeunes fréquentant ce type de manifestation, est-ce que cela te manque de ne pas être de l’autre côté de la barrière pendant les concerts ?
Non car j’ai profité des bons côtés du backstage en pouvant voir notamment pendant Musilac, Paul Weller http://www.paulweller.com, en étant tout près sur le côté de la scène.

Tu as assuré la première partie de Miossec à l'Olympia en mars dernier, alors que penses-tu d'avoir vu ton nom en lettres lumineuses rouges ?
Oui j’ai aimé, j’ai fait quatre dates avec Miossec qui était très sympa. C’était une belle tournée, nous avons joué dans un très beau théâtre à Besançon.

Quels sont tes projets pour la suite ?
Je viens de finir d’enregistrer un disque avec Ceddy Gonod, qui a déjà travaillé avec Coming soon, un groupe d’Annecy. Ceddy (Cédric) aime travailler avec les premières prises.

Quelles sont les différences avec ce disque et ton premier album ?
Il y a beaucoup plus de travail et beaucoup plus de nouveaux accords.

Il me semble qu’il y a des musiciens dans ta famille, qui t'ont encouragé à te perfectionner, aurais-tu suivi le même chemin sans leur soutien ?
C’est vrai que mon père écoutait énormément de disques, donc j’ai baigné dans cette atmosphère passionnée. Très tôt, mon oncle m’a aussi offert un yukulélé, ce qui m’a donné aussi l’envie de jouer des reprises et de composer.

Mon neveu âgé de 15 ans est un guitariste en herbe et collectionneur de belles guitares, quel serait la guitare de tes rêves ?
Les Rickenbacker et les vraies gretsch.

Es-tu à l'affût de nouveaux groupes ou es-tu un fan des classiques ?
J’écoute de tout, j’essaye de découvrir des nouveaux artistes.

Serais-tu prêt à t'essayer à d'autres genres musicaux ?
Oui mais pas sous ce nom là. J’ai beaucoup de projets qui durent deux jours (rires), puis que j’abandonne. Je trouve aussi facilement de superbes noms de nouveaux groupes (rires). J’ai envie de faire du HipHop, du Doowop …

Les jeunes sont avides de téléchargements, que penses-tu de ce phénomène ?
Bien-sûr je télécharge comme tout le monde, mais j’achète aussi beaucoup de vinyls. J’achète le disque quand j’aime bien l’artiste.

As-tu entendu parler de la carte jeune musicale du gouvernement ?
Oui un peu mais je ne suis pas certain de retrouver tous mes goûts musicaux sur les plateformes proposées.

Tu es passé sur de nombreux plateaux télévisés, peux-tu nous raconter l’expérience de Taratata ?
Encore une fois, je me demandais un peu ce qu’on faisait là, c’était incroyable. Je me suis retrouvé près de The XX que nous écoutions intensément avec mon frère à ce moment là.

Qu'écoutes-tu en boucle dans ton Ipod en ce moment ?
Ah, je voudrais être sûr de ne rien oublier, laissez moi y réfléchir un moment … Le dernier groupe que j’écoute c’est Deerhunter, ce sont des américains. J’aime bien aussi Built to spill.

Une dernière question, des podcasts préférés ?
Je ne connais pas ce mot (rires) !

Merci Zak.


http://www.myspace.com/zaklaughed
En savoir plus sur Zak Laughed,
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également