↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Les Eurockéennes 2007


"Drôle d'histoire. Tout commence près de Belfort, France, entre le 29 juin et le 1er juillet. Le cadre : la presque-île du lac de Malsaucy. Le mobile : passer un week-end salement rock'n'roll, en compagnie de quelques pointures actuelles de la discipline, et, accessoirement, de plus de 30.000 fous furieux prêts à tout pour décrocher leur petit rush d'adrénaline. Le nom : les Eurockéennes. Pour sa dix-neuvième édition, les programmateurs du festival de Franche-Comté ont concocté une affiche alléchante. Alors certes, au camping, entre deux tentes et deux bières tièdes, il se dit qu'elle manquerait un peu de surprise, ou d'énormes têtes d'affiches internationales qui justifieraient à elles-seules l'achat de son pass. Ici, tout le monde est surtout là pour l'ambiance. Mais il n'en demeure pas moins que Queens of the Stone Age est un des plus grands groupes de rock actuellement en activité. Que les Hives sont des idiots prétentieux, mais des idiots qu'on adore adorer. Que Justice est une terrible machine à danser. Que The Good The Bad & The Queen dégage une telle classe que, le temps d'un set, tout le monde a semblé porter une cravate sous son épaisse couche de boue. Que Junior Senior, ou Juliette & The Licks, sont d' excellentes surprises. Qu'Arcade Fire... euh, non, pas Arcade Fire. Bref. Récit. Par Moon et Jérôme. Photos : Alfred, Emilie Bourquin, Yves Engetschwiler, Vincent Gable, Vincent Sannier, Orianne Vatin."
Moon, le 25/06/2007
Drôle d'histoire. Tout commence près de Belfort, France, entre le 29 juin et le 1er juillet. Le cadre : la presque-île du lac de Malsaucy. Le mobile : passer un week-end salement rock'n'roll, en compagnie de quelques pointures actuelles de la discipline, et, accessoirement, de plus de 30.000 fous furieux prêts à tout pour décrocher leur petit rush d'adrénaline. Le nom : les Eurockéennes. Pour sa dix-neuvième édition, les programmateurs du festival de Franche-Comté ont concocté une affiche alléchante. Alors certes, au camping, entre deux tentes et deux bières tièdes, il se dit qu'elle manquerait un peu de surprise, ou d'énormes têtes d'affiches internationales qui justifieraient à elles-seules l'achat de son pass. Ici, tout le monde est surtout là pour l'ambiance. Mais il n'en demeure pas moins que Queens of the Stone Age est un des plus grands groupes de rock actuellement en activité. Que les Hives sont des idiots prétentieux, mais des idiots qu'on adore adorer. Que Justice est une terrible machine à danser. Que The Good The Bad & The Queen dégage une telle classe que, le temps d'un set, tout le monde a semblé porter une cravate sous son épaisse couche de boue. Que Junior Senior, ou Juliette & The Licks, sont d' excellentes surprises. Qu'Arcade Fire... euh, non, pas Arcade Fire. Bref. Récit. Par Moon et Jérôme. Photos : Alfred, Emilie Bourquin, Yves Engetschwiler, Vincent Gable, Vincent Sannier, Orianne Vatin.
En savoir plus sur Queens of the Stone Age,
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

Pure Reason Revolution


Above Cirrus


"

La résurrection inespérée de Pure Reason Revolution, survenue en plein premier confinement, a maintenant laissé place à la perspective d’un groupe de nouveau pérenne, en témoigne cet Above Cirrus paru moins de deux ans après son grand frère - autant dire qu’on n’en espérait pas tant, et surtout pas aussi vite.

"
À lire également