↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.

Rock en Seine 2010


"Cette année encore, Rock en Seine a défendu sa place de cador sur le terrain des rassemblements estivaux qui comptent en Hexagone. Bilan de ce grand raout aoutien : de la pluie, l'annulation annuelle (mineure ici), de l'indie rock à mèche, du Bloc Party en mode dancefloor, du rock musclé, de l'électro débridée, du hip-hop enfumé, des barbus, des marées de t-shirts Blink 182, le retour d'une gloire du glam et le groupe d'une génération sonnant la grande messe finale sous le déluge. Carnet de bord de nos deux envoyés spéciaux. Compte-rendu réalisé par Maxime et Pierre."
Maxime, le 07/09/2010
Cette année encore, Rock en Seine a défendu sa place de cador sur le terrain des rassemblements estivaux qui comptent en Hexagone. Bilan de ce grand raout aoutien : de la pluie, l'annulation annuelle (mineure ici), de l'indie rock à mèche, du Bloc Party en mode dancefloor, du rock musclé, de l'électro débridée, du hip-hop enfumé, des barbus, des marées de t-shirts Blink 182, le retour d'une gloire du glam et le groupe d'une génération sonnant la grande messe finale sous le déluge. Carnet de bord de nos deux envoyés spéciaux. Compte-rendu réalisé par Maxime et Pierre.
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Album de la semaine

Mark Lanegan


Straight Songs Of Sorrow


"

A peine 7 mois après la sortie de l’excellent Somebody's knocking , revoilà déjà un nouvel album de Mark Lanegan, Straight songs of sorrow . Si les fidèles du vieux loup américain sont habitués à la régularité stakhanoviste de ses sorties, ce douzième disque solo (le sixième en 8 ans) revêt un caractère particulier, car il parait conjointement à son autobiographie, sortie aux Etats-Unis sous le nom de "Sing Backwards and Weep".

"
À lire également
Compte-rendu de concert