↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

dEUS en mode jazzy


Etienne, le 22/11/2016

Avant de s'en aller peaufiner le prochain album de dEUS, le frontman Tom Barman s'essaye au jazz avec sa nouvelle formation, TaxiWars.

Barman s'exprime sur ce projet: "Très vite, j'ai été convaincu que cela pourrait être un groupe de travail. On est sortis très vite, ces mecs sont des musiciens géniaux - évidemment - et j'aime notre éthique de travail: on peut faire un disque sans perdre deux ans de notre vie".

Fever, premier album de la formation est prévu pour le vendredi 25 novembre.

Un inédit "Somewhere Down The Crazy River", extrait des mêmes sessions que l'album, est à découvrir en exclusivité sur ce lien: http://www.nme.com.

Plusieurs extraits de ce nouvel album à découvrir sur Soundlcoud: https://soundcloud.com/taxiwars

Evidemment, il n'y a pas de rock là-dedans, exception faite de la filiation effectué par le chanteur belge entre TaxiWars et dEUS. Mais c'est toujours intéressant.


Source : NME
En savoir plus sur dEUS

https://open.spotify.com/embed/album/7qtbFwqe1BGOSoRw8IXImZ

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

VOLA


Witness


"

Il leur aura fallu le temps, mais on peut désormais l’affirmer sans fard : sur son troisième album, Vola a trouvé tout à la fois son style et sa force de composition. Si les danois avaient su jusqu’ici faire preuve d’éclectisme et d’ouverture d’esprit dans leur metal progressif à accointances électro-djent, on ne les avait encore jamais vus aussi robustes que sur ce Witness qui jette un très gros pavé dans la mare du milieu, au point désormais d’éclabousser à grosses gouttes les cadors du genre, TesseracT en tête. Carrément.

"
À lire également
Compte-rendu de concert