↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Live superbe de Cult Of Luna à Paris, bientôt en DVD


Etienne, le 21/02/2017

Le groupe de post-hardcore suédois ne fait pas les choses à moitié.

Après un album tonitruant paru l'an dernier, Mariner sur lequel Cult Of Luna évoluait en compagnie de l'incroyable Julie Christmas, le groupe prépare la sortie d'un coffret live regroupant pas moins de trois concerts différents:

  • Un DVD du concert capté le 12 avril 2016 à la Gaîté Lyrique de Paris
  • Un CD de son show au Roadburn Festival 2013
  • Un CD de son show au Roadburn Festival 2016

Le tout dans un package soigné façon triptyque vinyle 10".

Une édition limitée à 7 000 exemplaires dans le monde que vous pouvez d'ores et déjà vous commander sur le site officiel du groupe: précommande.

Et pour se faire une idée de ce Years In A Day à paraître le 21 avril prochain via Indie Recordings, rien ne vaut un extrait vidéo en bonne et due forme ci-dessous.

Au programme, "The Sweep" & "Light Chaser". Et c'est superbe...


Source : Newsletter
En savoir plus sur Cult Of Luna
Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également