↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Actualité

Plein de bougies bougies : Get Your Leeds Lungs Out!, The Rolling Stones


Etienne, le 12/03/2016

Album : Get Your Leeds Lungs Out! - Artiste : The Rolling Stones - Date d'enregistrement : 13 mars 1971 - Lieu : Leeds University - Sortie officielle : 5 juin 2015 (coffret Super Deluxe de la réédition de Sticky Fingers)

En mars 1971, les Stones sont le plus grand groupe de rock du monde (forcément, ils n'ont plus les Beatles dans les pattes). Après deux disques cultissimes (Beggar's Banquet et Let It Bleed), les Stones prennent le temps d'entrevoir leur nouveau disque et fondent leur propre maison de disque sobrement intitulée Rolling Stones Records.

Alors que ce qui allait devenir leur album le plus populaire (et leur meilleur ?), Sticky Fingers, est dans la boîte et prêt à passer sous les presses, les anglais partent en tournée pour quelques dates britanniques à guichets fermés.

De ce très court UK Tour 1971 (seulement 18 concerts et 9 villes visitées) émergera une performance mythique, l'éphémère concert à la Leeds University du 13 mars 1971. En raison de la forte demande de billets, toutes les villes ont eu droit à deux shows sauf Leeds, ce qui donne à ce concert une saveur particulière, un côté brut et direct ressenti au travers de la fougue de Jagger et de l'ambiance de feu de ce soir là.

A l'époque, c'est l'excellent Mick Taylor qui accompagne Keith Richards à la guitare (le meilleur line-up des Stones) et qui distille sa slide guitar et son touché inimitable à foison. Avec une tracklist proposant des version encore brutes et approximatives de "Brown Sugar" ou "Bitch", un spatial "Satisfaction" et se bouclant sur un épique et trop méconnu "Let It Rock" (une reprise de Chuck Berry), les Stones explorent un côté blues viscéral et puissant avec un son monumental et profondément rock.

Saint Graal des collectionneurs de disques non-officiels pendant près d'un demi-siècle, le groupe a "offert" en 2015 la possibilité aux fans d'écouter cette performance mythique dans une qualité optimale sur disque au sein du récent coffret Sticky Fingers, justement. Moyennant plus d'une centaine d'euros quand même... Mais bon, quand on aime.

Sinon, on vous le propose aussi en écoute via Deezer ci-dessous, histoire de vous donner pleine "satisfaction". Et c'est le moment où l'on sort...

En savoir plus sur The Rolling Stones

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

VOLA


Witness


"

Il leur aura fallu le temps, mais on peut désormais l’affirmer sans fard : sur son troisième album, Vola a trouvé tout à la fois son style et sa force de composition. Si les danois avaient su jusqu’ici faire preuve d’éclectisme et d’ouverture d’esprit dans leur metal progressif à accointances électro-djent, on ne les avait encore jamais vus aussi robustes que sur ce Witness qui jette un très gros pavé dans la mare du milieu, au point désormais d’éclabousser à grosses gouttes les cadors du genre, TesseracT en tête. Carrément.

"
À lire également