↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Beach Fossils


Beach Fossils


(25/05/2010 - Captured Tracks - indie - Genre : Pop Rock)
Produit par

1- Sometimes / 2- Youth / 3- Vacation / 4- Lazy Day / 5- Twelve Roses / 6- Daydream / 7- Golden Age / 8- Window View / 9- The Horse / 10- Wide Awake / 11- Gathering
Note de 3/5
Vous aussi, notez cet album ! (1 vote)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.5/5 pour cet album
"Une BO qui n'en est pas une, pour les amateurs de légèreté et de douceur"
Thomas B, le 27/06/2011
( mots)

Beach Fossils, c'est le curieux nom de l'ex projet solo et nouvellement groupe de Dustin Payseur, un autre de ces musiciens de Brooklyn au look étudié. Sous cette désignation littorale se cache une musique nostalgique, innocente un peu rêvée, et très feutrée. En fait, ce nom leur va comme un gant.

N'en déplaise à certains, il semblerait que depuis quelques années le centre du monde de la musique indie se situe à New York et même à Brooklyn. Difficile d'expliquer cette effervescence. Surement l'émulation se produit-elle en se transmettant de groupe à groupe, de club à club dans une constante accélération. Quoi qu'il en soit, 6 mois c'est le temps qu'il aura fallu à Beach Fossils pour digérer l'influence du premier essai de The Drums et sortir leur propre album. Les similarités entre les deux groupes sont indéniables, et sur tous les terrains, mais Beach Fossils ont tout de même su se démarquer avec une empreinte plus lo-fi et un univers très fort, presque cinématographique.

Autre influence notoire, Dum Dum Girls. Dans les instrumentales comme dans la manière de chanter de Dustin Payseur, nonchalant ou peut-être désabusé. Le tout est appuyé a grand coup de reverb. On a un peu l'impression de planer. La batterie est très minimaliste et plutôt discrète, tout comme la basse parfois presque invisible. Les guitares, elles, évitent autant que possible les accords, certainement jugés trop agressifs. Forcément, cet ambiance très imagée va parfois manquer de nuance. Cet album a les défauts de ses qualités : difficile de se laisser porter par les flots insouciants si on tombe dans des rapides toutes les deux chansons.

Ce premier album ressemble au point final d'une adolescence banale mais sincère, qui ouvrirait sur un autre chose. Une sorte de bilan avant quelque chose de différent. Simplement, à l'avenir pour ne pas risquer de tourner en rond, on espère avoir l'opportunité de voir des vagues un peu plus hautes que d'autres sur la plage des fossils.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Application Albumrock

Albumrock sur mobile


Retrouvez votre webzine sur Android & iOS


Publicité

Annoncez sur Albumrock


Votre publicité pour 50€/semaine


Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Critique d'album

Beach Fossils


Somersault


Album de la semaine
À lire également