↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

Gossip


Music For Men


(22/06/2009 - Sony BMG - - Genre : Rock)
Produit par

1- Dimestore Diamond / 2- Heavy Cross / 3- 8th Wonder / 4- Love Long Distance / 5- Pop Goes The World / 6- Vertical Rythm / 7- For Keeps / 8- 2012 / 9- Love And Let Love / 10- Four Letter Word / 11- Spare Me From The Mold
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (8 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 3.0/5 pour cet album
"Beth, mais qu'est ce que tu as fait ?"
Elise, le 22/07/2009
( mots)

Il y a trois ans, les amateurs de rock découvraient une chanteuse obèse (ne jouont pas avec les mots, ce n'est pas elle qui dira le contraire) à poil en une de NME. La brune dévergondée leur proposait gentiment d'embrasser ses fesses, et ainsi se fit connaître Gossip. Le groupe, mené par la charismatique Beth Ditto, sortait alors son troisième album, Standing in the Way of Control, après quelques années de reconnaissance dans des sphères underground. L'hymne du même nom fait un carton, et c'est sur scène que l'on découvre les prestations sans retenue de Beth et ses amis. 

2009 et trois années de presse people plus tard, Beth est devenue la meilleure pote de Kate Moss et Karl Lagerfeld, et l'on attend au tournant Music For Men, le quatrième album de Gossip. Les affres de la célébrité ont-elles changé le trio ? Les ragots ont-ils toujours cette saveur âpre et le même effet coup-de-poing ?

Réponse immédiate : non. Music for Men marque clairement un tournant. Exit Beth l'icône rock charismatique, voici Beth la diva soul. Fier de son succès, Gossip surfe sur la tendance, et passe à la trappe ses basses lourdes et puissantes, ses rythmiques presque martiales et presque tout son rock'n roll. Groove, soul et disco sont les nouveaux amis de Gossip, permettant ainsi à Beth de jouer les vocalises sur des morceaux qui privilégient la mélodie au rythme.

Pourtant, il y a encore du bon dans Gossip. Des morceaux comme "Dimestore Diamond", "Heavy Cross" ou "2012", qui sauvent la fin du disque du naufrage nous rappellent le doux temps où le groupe faisait danser avec rage. Mais à l'évidence, pour Beth la "musique des hommes" est clairement la pop, alors "Pop goes the world" sera son nouveau credo. Pour ceux qui aiment, on trouvera donc un intérêt à "8th Wonder", "Love Long Distance", "Men in Love", etc. Les titres sont dansants, groovy, énergiques et complètement dédiés à l'organe vocal de Beth. L'espoir revient pour les autres en toute fin de disque, avec un titre qui aurait eu sa place sur Standing in the way of Control, "Spare Me From The Mold".

Le nouvel opus de Gossip est donc une déception, d'autant plus lorsqu'on sait que c'est avec celui-ci que le groupe va réellement se faire un nom. Et la plupart des gens ne sauront donc jamais qu'avant d'être un groupe disco-chic, Gossip faisait du rock, et du bon.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Groupe

Gossip


Album de la semaine
À lire également