↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Critique d'album

The Jim Jones Revue


Here To Save Your Soul


(19/10/2009 - - Rock n' roll / Garage punk - Genre : Rock)
Produit par

1- Rock'n'Roll Psychosis / 2- Big Hunk O'Love / 3- Cement Mixer / 4- Good Golly Miss Molly / 5- Princess & the Frog / 6- Freak of Nature / 7- Burning Your House Down / 8- Elemental
Note de 4/5
Vous aussi, notez cet album ! (6 votes)
Consultez le barème de la colonne de droite et donnez votre note à cet album
Note de 4.0/5 pour cet album
"Un mélange surréaliste entre rock oldschool et garage punk saturé. Jouissif"
Amelie, le 11/12/2009
( mots)

Nous sommes plus de 50 ans après "Johnny B. Goode". Toute la scène rock est occupée par la pop, la folk et l'électro-rock... Toute ? Non! Un petit quintet d'irréductibles anglais résiste encore et toujours à l'envahisseur. Missionnés pour raviver la flamme du rock originel des Chuck Berry, Jerry Lee Lewis et autres Little Richard, The Jim Jones Revue (JJR pour les intimes) ne souhaite pas faire les choses en douceur. Confiée aux mains des serial killers Londoniens, la flamme rock devient un puissant cocktail molotov dont l'explosion sonore corrosive ne laisse que bruit et fureur dans son sillage.

Elevés à l'ancienne dans le culte des singles, le groupe nous en a assénés quelques uns pendant l'année tandis qu'ils écumaient les salles d'Europe afin de prêcher la bonne parole. Les prestations scéniques du quintet ayant fait forte impression, c'était l'occasion pour eux de profiter du bouche à oreille favorable pour rassembler les singles, faces B, reprises et quelques nouveaux morceaux sur un album baptisé à très juste titre Here To Save Your Soul: Singles vol.1. The Jim Jones Revue vient pour sauver les âmes, mais certainement pas pour leur inculquer les bonnes manières. Dès les premières notes de piano de "Rock N Roll Psychosis", la bande nous fait descendre dans l'antre de Satan, pour y danser et hurler avec lui dans l'hystérie la plus complète. Une déferlante bruyante et jouissive qui ne cessera pas une seule seconde pendant les 8 pépites survoltées qui composent l'album et dont l'excellent "Princess & The Frog" constitue la pièce maîtresse. 

Assumant ses influences, le groupe va même jusqu'à reprendre  "Big Hunk O'Love" d'Elvis et "Good Golly Miss Molly" de Little Richard avec une furie qui ravirait leurs auteurs. Les anglais savent toutefois calmer le rythme, avec le génial "Burning Your House Down", blues directement importé des enfers, avant d'asséner "Elemental" en guise de dernier coup de poing qui laissera l'auditeur au tapis, le sourire aux lèvres, conscient d'avoir été sauvé de justesse de la molesse ambiante par une bande d'anglais habillés comme des ringards.

L'écoute de cet album est un acte de masochisme total. Impossible de le passer à un volume modéré, malgré le son assez dégoûtant. On prend littéralement une décharge électrique dans les oreilles pendant 30 minutes. La seule énergie n'y est pour rien. Forts de leur expérience, les musiciens sont techniquement impressionnants, à tel point qu'on se demande dans quelle potion psychédélique ils sont tombés quand ils étaient petits ou si par hasard, ils ne seraient pas nés avec un cordon ombilical à 6 cordes.

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Publicité
Barème
Sans intérêt
Raté
Très faible
Décevant
Moyen
Bon album
Très bon album
Coup de coeur
Excellent
Culte
Album de la semaine
À lire également