↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Chronique DVD

Dream Theater


Coffret 2 DVD Disponible depuis septembre 2004 Langue : anglais Formats audio diponibles : Dolby digital 5.1 ; Dolby digital Stereo 2.0 Sous-titres: français, anglais, allemand, italien, espagnol... Commentaires audio des membres du groupe (sous titrage disponible) Durée totale : 210 min.

"Images and words live in Tokyo / 5 years in a lifetime"
David, le 21/10/2004
( mots)

Initialement, Images and Words live in Tokyo et 5 years in a life time étaient deux VHS, respectivement sorties en 93 et 98, et donc bien connues des fans de Dream Theater. A l'heure du DVD, les têtes de file du prog metal se devaient de rééditer cet ancien matériel, mais aussi de proposer des bonus, comme dans toute réédition en DVD qui se respecte. D'ores et déjà on peut dire que seule la première moitié du contrat a été remplie, car si le tout a fait l'objet d'un chapitrage et si le son a été remasterisé en Dolby Digital 5.1, il n'y a que peu de suppléments intéressants. Mais parlons un peu du contenu...

Dans Images and words live in Tokyo, le premier de ces DVD, figurent pas moins de sept titres live tournés au Japon lors du "Music in Progress World Tour" de 1993 : "Under a glass moon", "Wait for sleep", "Surrounded", "Ytse Jam", "To live forever", "A fortune in lies", "Take the time", et "Pull me under" ; autant de titres qui sonnent aussi bien, voir mieux que sur album, d'autant que James LaBrie était en forme ce soir-là (pas comme sur le DVD de Metropolis 2000 : Scenes from New York) et que le kit de batterie de Portnoy n'était pas "triggé" (repris électroniquement : ce qui avait enlevé toute la vélocité et les dynamiques de son jeu sur Images and words). C'est surprenant de voir à quel point LaBrie, Petrucci et même le très réservé John Myung couraient et se démenaient sur scène. Les choses ont bien changé depuis ! Entre les titres live, s'intercalent les vidéo-clips de "Pull me under", "Take the time", et "Another day", délicieusement kitsch, ainsi que des reportages et des interviews enregistrés en tournée et durant la session studio de Images and words.

L'autre DVD intitulé 5 years in a lifetime propose, comme son nom l'indique, une rétrospective sur cinq années (1994-1998) de la vie de Dream Theater. Mike Portnoy s'est occupé lui-même du montage vidéo, il a choisi de montrer des moments décisifs pour le groupe, et pas forcément dans l'ordre chronologique. On est d'abord entraîné en 1998 à Paris pour un tour de force au Bataclan, puis à Rotterdam pour un sublime concert "unplugged", à l'ambiance très feutrée. On est ensuite ramené en 1995 à Londres, lorsque Dream Theater jouait au Ronnie Scott's, célèbre club de jazz, pour une série de concerts dédiés au reprise de standards du rock, et accompagnés d'invités prestigieux : Steve Hogarth et Steve Rothery de Marillion, Steve Howe de Yes, et même Barney Greenway de Napalm Death (!). Outre les extraits de concerts, le DVD contient des vidéos des enregistrements studio de Awake et Falling into Infinity, ainsi que les clips de "Lie", "The silent man", et "Hollow years".

Donc rien de nouveau jusque là, le contenu est le même que celui des VHS, mise à part un élément notoire : les commentaires audio du groupe, qui redonne de l'intéret aux DVD. C'est en effet l'occasion pour les membres du groupe d'évoquer des anecdotes croustillantes sur l'histoire de Dream Theater : on apprend entre autres comment Mike Portnoy a failli quitté le groupe durant la tournée qui a suivi Falling into Infinity et quels étaient les problèmes rencontrés avec la maison de disque au début de leur carrière.

Malgré tout, on était en droit d'attendre un peu plus de ce double DVD (extraits de concerts inédits en bonus par exemple...). Si vous avez déjà les VHS, pas la peine donc de vous précipiter dessus, sauf si vous êtes un fan jusqu'au- boutiste et que vous désirez en connaître un peu plus sur l'histoire du groupe, à travers les commentaires audio. Par contre, ce coffret est quasiment obligatoire pour les fans qui n'auraient pas les VHS. Enfin, pour ceux qui ne connaîtraient pas Dream Theater, Images and words live in Tokyo/5 years in a lifetime est idéal, car il couvre ce qui a été, à mon humble avis, la meilleure période du groupe, l'album Scene From a Memory mis à part bien sûr...

Commentaires
Soyez le premier à réagir à cette publication !