↓ MENU
Accueil
Première écoute
Albums
Concerts
Cinéma
DVD
Livres
Dossiers
Interviews
Festivals
Actualités
Médias
Agenda concerts
Sorties d'albums
The Wall
Sélection
Photos
Webcasts
Chroniques § Dossiers § Infos § Bonus
X

Newsletter Albumrock


Restez informé des dernières publications, inscrivez-vous à notre newsletter bimensuelle.
Groupe

Badflower


Rock (Rock)

Membres :
Josh Katz (Chant, Guitare)
Joey Morrow (Guitare, Choeurs)
Anthony Sonetti (Batterie)
Alex Espiritu (Basse)

Sites :
Site
Facebook
Youtube

Plus de 12 millions d’écoutes sur Spotify avec leur single Ghost sorti en 2018 et classé 1er du Billboard des titres les plus joués sur les radios rock, Badflower est sans aucun doute une étoile montante du rock alternatif !

 

Depuis sa formation en 2013, Badflower, composé du chanteur Josh Katz, du guitariste Joey Morrow, du batteur Anthony Sonetti et du bassiste Alex Espiritu, n’a cessé de tourner à travers les États-Unis et au-delà (notamment en Angleterre), confirmant ainsi sa réputation sur scène.

 

 

Avec un rock résolument moderne et en avance sur son temps, le quintet californien ne semble pourtant pas se soucier si sa musique plait ou non. Une attitude qui séduit et lui permet d’être nommés aux iHeartRadio Music Awards dans la catégorie Meilleur nouvel artiste Rock/Rock Alternatif cette année !

Album Studio
Sept. 2021
24

Badflower


This Is How The World Ends


Studio
Soutenez Albumrock

Nous avons besoin de vous pour garder notre indépendance !


Album de la semaine

The Killers


Pressure Machine


"

Pressure Machine est à l’opposé d’une production grandiloquente bâtie pour partir à la conquête des ondes FM ou des stades. Le dernier album de The Killers se veut contemplatif et raffiné. Un disque délicat qui, comme souvent dans ce genre de concept, comporte quelques lacunes que nous allons évacuer d’emblée avec le titre “Desperate Things” et sa lenteur agrippante qui enferme l’auditeur dans une mélodie pompeuse dont l’auditeur n’arrivera jamais à se défaire, un passage fait de larsen finit d’anéantir tout espoir de trouver une étincelle et ce morceau constitue le seul véritable loupé de l’album. 

"
À lire également